Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Augustus Rockwood
Membre du ministère
Augustus Rockwood

Localisation : Pré-au-lard
Emploi/loisirs : Langue de plomb

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeMer 29 Mai - 15:49

Coucou les cracmols !
Quelques rappels : l’événement ne durera qu'une semaine, pour ce court laps de temps nous n'imposons pas de règles si ce n'est de vous rappeler qu'il n'y a plus aucune magie. Vous pouvez écrire de longs comme de cours commentaires, aucun ordre de réponse n'est à respecter, vous pouvez intervenir une seule fois comme 15 si l'envie vous dit.
Concernant ce statut, ceci n'est qu'un point de départ, il arrivera ensuite ce qu'il arrivera en fonction de vos interventions. N'hésitez pas à intervenir dans les affaires d'Augustus ou de ceux qui croiseront sa route, intentionnellement ou par hasard, seul ou en groupe. Wink



EVENT : Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Augustus & libre


   
Avant le retour du Maître, je m'étais construit une vie bien rangée. Mon avenir professionnel avait été à tout jamais compromis par les éternels soupçons pesant sur moi, je savais que je ne bougerais jamais de mon poste, l'avoir conservé était déjà un miracle en soi. Je m'étais plus ou moins résigné à cette injustice quand bien des années plus tard, j'avais fait la connaissance de celle qui allait devenir mon épouse et la mère de mes enfants, j'avais alors retrouvé de la fierté pour ma vie. Non, je ne deviendrai jamais un grand de ce monde à l'image de mes parents, mais j'avais une famille magnifique. J'étais un homme bien, un mari aimant et un père protecteur. Pour plaire à ma femme, je lui offrais régulièrement des fleurs, je ne laissais pas traîner mes affaires, je débarrassais mon assiette, je prenais soin de mon apparence, je veillais à la faire rire au moins une fois par jour, je ne rentrais jamais trop tard et surtout pas sans prévenir, j'avais diminué ma consommation de whisky et j'avais arrêté de fumer. Vraiment arrêté ? Bon d'accord, j'avais presque cessé de fumer, mais quelques fois il m'arrivait de sortir discrètement sur le perron en prétendant appeler notre chat en vadrouille on-ne-sait-où, sortir un paquet de cigarette de derrière une pierre du mur et de tirer quelques lattes, le regard perdu dans la nuit.

- Pataprout ? Pataprout ?

Dis-je d'une voix assez forte pour être sûr d'être entendu d'au moins ma fille attendant le retour de son gros chat pour dormir, juste preuve à fournir à sa mère de mes bonnes intentions. Je tendis l'oreille, prenant soin que personne ne viendrait remettre en cause mon mobile, puis sortis une cigarette de ma cachette. M'adossant à la maison pile entre deux fenêtres éteintes, je profitais de ce moment de calme pour m'adonner à mon presque ancien vice quelques minutes. Notre maison était située à l'arrière du village de Pré-au-lard, sur la pente d'une petite colline, offrant une vue imprenable sur l'Ecosse... et Poudlard. J'en étais à ma troisième bouffée quand je me mis à froncer les sourcils. En face de moi, le château pas encore endormi venait tout à coup de s'éteindre. Il en fut de même pour les rues, plus aucun de nos réverbères aux bougies éternelles n'étaient allumées.

- Qu'est-ce que c'est que cette merde ?
Sifflais-je entre mes dents, me permettant quelques incartades langagières au passage. Ma cigarette coincée entre mon majeur et mon index, je me retournais pour appeler Sephira quand une idée germa dans ma tête. Ce chat pouvait être fourré n'importe où et le village était minuscule. Combien de temps me faudrait-il pour vérifier ? 15 minutes, tout au plus ?

Je tirais une dernière latte, écrasais le mégot contre le mur et l'enfouissais dans le parterre de géraniums où il finirait sa vie comme tant d'autres, puis m'éloignais de ma maison et de mon jardin pour me diriger vers les grilles de l'école. Je n'avais pas encore pris le temps de me lancer un sortilège de febrezage pour éliminer l'odeur de ma peau, mais j'en aurais largement le temps plus tard, n'est-ce pas ? En chemin, je crus reconnaître l'ombre imposante et flemmarde de Patapouf, mais le chat n'était plus vraiment mon problème, il fut d'ailleurs le seul être vivant que je croisais de tout le chemin.

Quelques minutes plus tard, j'étais devant les grilles du château dont l'accès m'était normalement interdit. Je levais une main pour toucher l'un des barreaux en fer forgé, m'attendant à ce que le contact me soit impossible, au lieu de quoi je me retrouvais bien vite avec les deux poings agrippés au portail, lequel s'ouvrit en grinçant sans que j'ai à y faire pression. Je franchis alors sans peine l'entrée de l'école, y revenant pour la toute première fois depuis l'obtention de mes aspics. L'idée me vint d'appeler des renforts, nous tenions peut-être là notre chance. Je relevais alors ma manche pour appeler mon Maître, mais j'eus la déconvenue de constater qu'elle n'y était plus, ou du moins plus lisible. Se pouvait-il qu'il... ? Rien de tout cela n'était normal, mais étant le seul mangemort habitant près de Poudlard, je me devais d'en avoir le cœur net. J'allais rentrer dans le château, essayer d'en savoir plus, tenter de trouver Harry Potter lequel ne s'attendrait surement pas à ma venue et n'avait peut-être même jamais entendu parler de moi avec un peu de chance. Et si je croisais quelqu'un en chemin mon excuse serait tout simple : inquiet de ce que j'avais observé, je venais vérifier que ma femme allait bien. Certes, elle était en ce moment même à la maison, mais j'étais certain qu'elle accepterait de me servir d'alibi, pour le meilleur et pour le pire, nous nous l'étions promis.

Je poussais enfin la porte de l'immense masure, laquelle me paraissait d'ailleurs beaucoup plus décrépie que dans mon souvenir. Aussi silencieux que possible, je ne dis pas un mot alors que je parvenais discrètement dans le large hall plongé dans la pénombre.
   
CSS par Gaelle

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desna Appleton

Desna Appleton

Localisation : Londres
Emploi/loisirs : Réceptionniste de St-Mangouste

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeMer 29 Mai - 19:36

La molduïsation : Vous avez 3 heures.

Enfin ! Desna s'étira comme un chat sur son siège et fit craquer les articulations de ses doigts. Un elfe allait la relayer pour la nuit, elle avait terminé sa journée. La jeune sorcière rangea un peu son espace de travail et agita sa baguette pour savoir l'heure. Evidemment, elle aurait dû finir une heure et demi plus tôt, mais les horaires de St-Mangouste ne servait qu'à avoir quelque chose à écrire sur les parchemins officiels.

Elle salua Moundir, l'elfe à l’œil revêche qui hocha la tête en passant près d'elle pour venir s'asseoir sur son siège, occupé quelques minutes plus tôt.

- C'est calme ce soir. Les guérisseurs Smethwyck et Spleen sont de garde ce soir, et la pleine lune n'est que dans une semaine. Ne laisse pas Smethwyck te faire faire toutes les tâches des médicomages, ils n'auront plus rien à faire demain. Et... c'est tout je crois, bonne soirée Moundir !

Desna attrapa son gobelet de café vide et le jeta dans la corbeille sous le regard torve de Moundir. Elle s'excusa d'une grimace confuse, faire ça juste devant celui qui devait vider les corbeilles quotidiennement n'était peut-être pas très délicat. Mais la soirée s'offrait à elle, et elle ne voulait pas rester ici une minute de plus. Elle fit un signe de la main à l'elfe et décampa par la porte principale.

A cette heure-ci, le soleil était couché et les rues de Londres se vidaient pour remplir les restaurants. Desna étouffa un juron en voyant son coffee shop préféré, fermé. Il lui fallait du café, tout de suite, et du bon café. Le café de fin de journée, celui qu'on ne laisse pas refroidir tout un après-midi entre deux patients. Un café qu'on boit avec délice pour commencer une soirée de folie. Et elle savait exactement où elle allait boire un café tenant toutes ses promesses : Chez Rosmerta.

Tout était si bon aux Trois Balais que Desna couru presque pour rejoindre la ruelle la plus proche. Peut-être allait-elle mettre quelques gouttes de Whiskey pur-feu dans son deuxième café. Pas le premier, celui là était sacré. Elle transplana, perdue dans ses pensées et vérifia quand même si elle avait tout ses membres en réapparaissant à Près-au-Lard. Elle aurait été dégoûtée de devoir retourner à St-Mangouste si vite, pour une raison si bête. Et Moundir la jugerait silencieusement, elle en était certaine.

Le pub était à moitié vide, chose très inhabituel pour le Pub le plus réputé du pays. Mais ce n'était pas étonnant, vu l'ambiance du dudit pays dernièrement. Desna évita de penser à son ami, Eidolon, et ses envies d'apprendre à pourrir un peu plus l'ambiance du Royaume-Uni. Elle lui écrivait plusieurs fois par semaine, mais n'obtenait qu'une réponse sur dix, toujours vague et rassurante. Et quand elle se pointait chez lui, il n'était pas là. Elle n'était pas du genre à laisser paraître les mauvaises choses, parce qu'elle estimait qu'une mauvaise chose à qui l'ont accordait trop d'importance devenait pire encore, mais Eidolon devenait de jour en jour un poids dans son estomac, et certains soirs, seule, quand June travaillait tard, c'était un noeud dans sa gorge qu'elle devait empêcher de laisser gagner.

Elle paya et remercia Rosmerta pour son service et se jeta sur son café comme un gnome sur un mollet. Un pur délice, elle vida la tasse peut-être trop rapidement. Mais à peine eut-elle envie d'en prendre un deuxième, que les Trois Balais fut plongé dans le noir complet. Des exclamations mécontentes accueillirent le phénomène. Rosmerta se mit à râler, et quelqu'un du tomber, Desna entendit un bruit sourd. Elle attrapa sa baguette magique.

- Lumos !

Mais aucune lumière n'apparut au bout de sa baguette. Rien. D'autres clients lancèrent le sort de lumière, mais une obscurité compact et de moins en moins rassurante leur répondit. Desna réessaya une fois, mais toujours rien. Elle tourna la tête vers une source de lumière soudaine et faiblarde, mais c'était juste l'un des clients qui venait d'ouvrir la porte d'entrée pour partir en courant. Plusieurs le suivirent et l'établissement fut presque vide. Chacun devait penser à une attaque. Et l'idée fit frissonner Desna, elle salua Rosmerta et quitta le Pub. S'ils ne pouvaient plus utiliser la magie à l'intérieur du Pub, il était inutile de rester, c'était aussi stupide qu'insulter un Hippogriffe.

Perchée sur ses talons hauts, Desna tenta une nouvelle fois de lancer un Lumos, puis un autre sort quand celui-ci ne fonctionna toujours pas. Elle pointa une feuille morte.

- Incendia !

Elle tourna autour d'elle-même, perdue. Elle était seule au milieu de Près-au-Lard, dans une obscurité quasi totale. Les boutiques, les réverbères, plus aucune lumières. Même Poudlard était sombre et sans vie au loin. Desna était courageuse, mais pas suicidaire. La sorcière ne devait pas rester seule, à découvert en ces temps troubles. Elle ferma les yeux et se concentra sur une ruelle proche de chez elle. Au moins à la maison, elle serait en sécurité, et elle espérait que June y soit déjà. Mais quand elle ouvrit les yeux, rien n'avait changé, elle n'était pas dans une ruelle de Londres, elle se trouvait exactement au même endroit à Près-au-Lard.

- Nom d'une gargouille, qu'est-ce qu'il se passe ?

Elle serra d'avantage ses doigts sur sa baguette, pour se rassurer, mais il était évident qu'elle n'était d'aucune utilité. Son coeur se mit à battre un peu plus vite. Elle n'avait pas souvenir de s'être trouvée aussi peu rassurée de sa vie. Aucune idée ne germa dans son esprit, sauf qu'elle aurait volontiers prit un café à emporté pour vivre ça.

Elle tenta encore de transplaner, mais échoua. Elle n'avait plus de magie. Oh mon dieu elle n'avait plus de magie ! C'était ça ! Elle n'était plus une sorcière ! Comment allait-elle faire ? Oui, elle savait se débrouiller chez les moldus, elle avait les bases, mais... PAR MERLIN ses parents ! Elle n'allait jamais les revoir. Eux en Amérique, elle ici, c'était comme s'ils étaient dans deux réalités différentes...

Prise de panique, elle se mit à marcher sans but. Oui, il fallait qu'elle réfléchisse, la famille de sa mère, des moldus, n'étaient pas tous en Amérique, elle avait un cousin en Australie et une tante en Europe, déjà ils ont réussi à ne plus être en Amérique, et puis elle se souvenait de quelques Noël avec eux à Seattle, donc c'était possible.

Oui, c'était possible, il fallait qu'elle se calme. Au pire elle pourrait téléphone à ses parents, dès qu'elle trouverait un téléphone. Et elle comprit que ce ne serait pas pour tout de suite, puisqu'elle se trouvait dans le seul lieu de tout le pays à cent pour cent sorcier. Elle soupira de frustration. Mais bien, la frustration c'était pas de la panique.

- Bon. Je n'ai plus de magie dans l'endroit le moins fun d'Ecosse pour une soirée que je voulais délirante... Je suis seule et potentiellement orpheline. Et je n'ai pas de café... Qu'est-ce que je vais faire de ma soir... Oh.

En marchant sans but, Desna c'était approchée des grilles protégeant le domaine de l'école. Et elles étaient ouvertes... La brune regarda autour d'elle, et s'approcha jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres des grilles. Poudlard était ouvert ? Ca sentait le piège à mille lieux. Elle fit glisser ses yeux bleus clairs sur le parc plongé dans le noir. Oui c'était surement un piège. Le professeur Dumbledore n'aurait JAMAIS oublié de fermé Poudlard, c'était même stupide d'y penser. Savait-il seulement que c'était ouvert ? Peut-être avait-il le même problème de magie qu'elle et les Trois Balais... Elle écarquilla les yeux, peut-être que tout le pays avait ce problème là. Desna s'élança dans le parc sans réfléchir, il fallait qu'elle prévienne quelqu'un dans cette école. Si elle était entrée, tout le monde pouvait entrer, et tout le monde n'était pas aussi sympa qu'elle.

Desna couru comme elle pu dans le parc, à l'aveugle en hauts talons, elle nota de ne pas retenter l'expérience. Et fut soulagée en atteignant les marches du perron. Sur lesquelles elle buta, mais réussi à ne pas tomber en se rattrapant à la porte. Ca ne faisait pas cinq minutes qu'elle était là, et Poudlard redevenait la même épreuve que pendant ses quatre dernière années d'études.

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________


   
Desna Appleton, à vôtre service.
Si vous ne savez pas où aller, si vous êtes incapable de vous exprimer normalement ou de vous rappeler pourquoi vous êtes ici, notre sorcière d'accueil sera heureuse de vous aider.
   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeJeu 30 Mai - 11:00

Rendez moi mon pouilleux  Cerys VS le monde entier
« Parce que le Drama, c'est la vie. »

Aube, je me réveille dans la maison abandonnée de Fenrir là où je crèche le temps de me retrouver un beau mâle digne de ce nom qui me prendra comme colocataire. (Coucou Mon Noctis.) J'avais besoin d'une protection, aujourd'hui plus que jamais. Moi qui avait peur de perdre ma magie était un jour bien plus traumatisant que pour qui que ce soit. Tous les matins en secret, j'offrais mes services en m'entraînant, puisque j'étais seule personne ne pouvait se moquer de ma faiblesse, et Fenrir était mon mentor alors il était plus évident que ce soit avec lui que je m'entraîne, lorsque Scabior travaillait.

J'avais bien essayé plusieurs fois de faire de ma magie une énergie vitale, et ceux qui me connaissait savait que ma plus grande peur était de la perdre. J'avais assez souffert d'un père pervers et violent pour ne plus avoir à me sentir soumise. Quand je me rend compte que mon loup est parti chasser et que je suis toute seule dans la meute, j'ai dû mal à respirer. Ma voix se fait rauque, et je transpire bien plus que nécessaire.

-Scabior...

D'une toute petite voix c'est le seul nom que j'essaie d'hurler mais dont le son est presque inaudible. Mes yeux s'embuent alors de larmes et je commence une course totalement folle.

-Scabior !!

Ma voix n'est pas plus forte que précédemment, bien que j'ai l'impression d'hurler de tout mon être. Cette fois, mes larmes coulent et je suis complètement perdue, à tel point que je me lance vers Poudlard, là où je sais que je pourrais voir mon rafleur. Il allait me rassurer et me redonner de l'energie, n'est-ce pas ? Je l'attendrais aux grilles, et....

Et qu'est-ce que ?! Pourquoi la grille était-elle ouverte ? Je ne comprenais décidément pas.

« Scabior ? »

Répétais-je encore une fois la voix tellement nouée que personne ne pouvait m'entendre, j'étais effondrée par la situation ma réaction fut d'aller voir direction la cabane du Garde chasse et de tenter d'hurler son nom, en vain... Je perdais contrôle et mes jambes s'accéléraient d'avantage pour rentrer en trombe dans le hall à la recherche de mon meilleur ami à la mèche rouge, je croise devant moi une jeune femme brune et j'essaye de parler encore une fois.

« Sca-bi-or ? »

Mais il n'y a rien qui sort encore tellement je suis troublée, enfin, de dos, je vois Augustus, j'oublie alors toute animosité le concernant et je prends son bras pour le relâcher aussitôt en pleurant à chaudes larmes, s'il voulait rentrer en toute discrétion c'était de toute évidence raté. Puis, je me mets encore à essayer de parler, cette fois, bien trop rauque pour que ma voix se fasse comprendre.

-Vous avez tué Scabior ?!

Je mélangeais tout, mais ma panique était sans faille. Avait-il éliminé mon ami pour se venger de moi? Mes yeux se plongeant dans ceux du brun, j'étais si faible qu'il n'avait qu'une pichenette à me faire pour que je m'évanouisse probablement. Est-ce que la situation allait apaiser ma colère envers le sorcier ou au contraire, l'amplifier ?

:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Augustus Rockwood
Membre du ministère
Augustus Rockwood

Localisation : Pré-au-lard
Emploi/loisirs : Langue de plomb

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeJeu 30 Mai - 21:18



EVENT : Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Augustus & libre


   

Je me trouvais dans le hall de poudlard depuis une minute environ, temps qu'il m'était nécessaire pour habituer mes yeux à l'obscurité encore plus opaque maintenant que je ne pouvais plus compter sur les reflets projetés de la lune. Je ne discernais pas grand chose, mais j'entendais des pas dont les échos résonnaient jusqu'à moi. De temps à autre, je percevais des enfants et des adolescents en proie à la panique, courant dans tous les sens au petit bonheur la chance. Un ou deux me percutèrent, mais aucun d'eux ne me prêta la moindre attention, je n'étais qu'une ombre parmi tant d'autre, mon anonymat restait parfait.

J'étais quelqu'un de plutôt calme et réfléchis si on mettait de côté les emportements aussi rares que violents dont j'étais parfois capable, aussi je ne me précipitais pas à l'aveuglette comme tous les autres, je pensais qu'à l'inverse, si je voulais réussir mon coup je devais me préparer un minimum. Poudlard tombait en lambeau, sa magie avait disparu offrant un boulevard menant droit vers un Potter plus vulnérable que jamais. Je supputais que la règle en cas de danger était toujours restée la même : tout le monde devait regagner son dortoir. Par conséquent, l'endroit où j'étais le plus susceptible de trouver le garçon devait être sa salle commune. Premier obstacle, je n'avais pas la moindre idée de l'endroit où se trouvait l'entrée de la tour Gryffondor et le portrait de ? De quoi déjà ? La castafiore obèse, quelque chose comme ça ? Je tentais de saisir un gamin par le bras pour lui demander mon chemin, mais ce dernier me fila entre les doigts en couinant une histoire de disparition de baguettes. Je me frottais les mains à l'idée que l’Élu puisse être encore plus sans défense que je le crus quand un second élève m'échappa de la même façon que le premier. Je poussais un soupir, mains sur les hanches et me retournais pour voir si, par le plus heureux des hasards, le vieux sénile n'avait pas eu la bonne idée d'afficher un foutu plan ! C'est alors que la lourde porte s'ouvrit à nouveau, faisant apparaître une jeune femme brune à l'air un peu perdue.

- Excusez-moi, vous travaillez ici ? Je cherche la tour gryffondor mais...

Je tâtais mes poches pour sortir ma baguette afin d'allumer un lumos. J'avais besoin d'aide, c'était une évidence. Les enfants étaient plus facilement manipulables, mais si ça tournait mal je préférais encore devoir employer la manière forte sur une adulte que sur un gosse de 11 ans. Je ne poussais pas plus loin cette réflexion alors que je cherchais toujours, sentant tout à coup un frisson glacé me parcourir la nuque.

- Je ne comprends pas, je m'en suis servi il y a un quart d'heure pour allumer ma cigarette !

Je relevais un regard inquiet sur la jeune femme, quand je sentis que quelqu'un ou quelque chose me serrait le bras en me tirant vers lui.

- Vous a ué bior ?!


- Miss Wheeler ??? Que diable faites-vous ici ?

Je n'avais strictement rien compris à son charabia, aussi je me mis à lui soutenir les deux bras, lui parlant d'une voix posée et douce semblable à celle que j'utilisais avec ma fille quand j'avais besoin de la calmer.

- Respirez, respirez lentement et essayez d'articuler quand vous serez un peu plus calme.

Mes yeux allaient de la rafleuse à l'inconnue en passant par tout ce que pouvait distinguer mon regard. Pourquoi Cerys était mise sur mon chemin ce soir ? Était-ce un coup du destin ? Un fait exprès orchestré par celle qui avait refusé ma proposition tout en avouant dans une lettre se sentir capable de me trahir ? Son babillage sur ma famille m'avait laissé dans une totale incompréhension, mais je n'avais guère apprécié l'allusion à notre soirée. La lettre avait fini au feu, quant au miroir, disons simplement qu'il était en lieu sûr.
   
CSS par Gaelle

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeVen 31 Mai - 10:15

Rendez moi mon pouilleux  Cerys VS le monde entier

Mes iris azurs étaient incapables de le capter. Mais le parfum d'Augustus, je le connaissais entre milles. Il avait une odeur bien spécifique et un léger parfum de cerise qui lui collait à la peau depuis que nous avions dansés ensemble. Cette histoire encore toute fraîche bien quelle soit terminée en mon sens me laissait dubitative. Ma nuit d'amour avec Scabior m'avait permis de passer le cap. Mais jamais, ô grand jamais je n'aurais cru Augustus capable de tuer celui qui m'étais le plus cher pour se venger de moi. IL m'avait regardé dans les yeux, me provoquant, m'assurant qu'il avait une fille, il avait voulu me culpabiliser par sa stupide femme que je détestais plus qu'on ne pouvait détester qui-que-ce-soit.

Qui plus est, j'avais perdue ma magie, je croyais mourir de minutes en minutes. Et si Scabior ne s'occupait pas de moi, j'allais m'effondrer (...) M'effondrer et ne plus donner signe de vie, plus un souffle, j'allais mourir ici. Ma magie était partie, Augustus m'avait-il empoisonnée à son tour à retardement ? J'étais si perdue que mes pas se reculent, loin de lui, loin de la brune. Mais, lorsque mes yeux se posent sur les alentours du château sans aucune magie et sans leurs tableaux animés je commence vraiment à me questionner. Je revois encore mon père, pointer son doigt sur moi, rire aux éclats parce que je suis une cracmol.

Je savais alors, que je devais prendre sur moi, si je devais retrouver mon meilleur ami. Parce que sans lui, je ne pouvais pas renaître. Personne ne pouvait savoir à quel point il m'était important. Quand on avait connu la misère, le malheur dans tous ses états on ne pouvait imaginer l'amour qu'on était capable d'offrir à notre sauveur, à celui qui était responsable de ma résurrection. Le temps de cette ultime réflexion, j'avais réussie par un miracle quelconque à calmer un tantinet ma respiration, bien que je refusais catégoriquement qu'on me touche. M'éloignant un peu plus de l'inconnue brune, mon regard reflétant maintenant la colère du diable j'arrivais à lancer d'une voix faible et toujours aussi rauque.


-Vo-us savez où il est !

Peu consciente qu'on ne parlait pas du même homme, mais... Mais attendez. J'étais rentré dans Poudlard ?! Ô non... Non non non... Ce château maudit, qu'est-ce qui m'avait pri ? Ça n'allait vraiment pas bien. Ma tête, elle tournait, tournait, tournait. Je voyais flou, presque plus rien. Mon dos se plaque contre le mur le plus proche de moi et je me mets à hurler. Bravo la discrétion nous disions ?!

Je hurle jusqu'à en péter les tympans d'autrui. Je pique une crise monumentale parce que la magie je ne la ressens plus. Il n'y a plus rien en moi d'exceptionnel. Je n'ais plus aucune chance de réussir, je suis l'esclave de mon père et le reflet de ma mère. Mon corps glisse et s'assied au sol. J'avais l'impression que mon géniteur me parlait et c'est ce qui m'effrayait. Moi qui était en transe, j'avais perdue mes repères, absolument tous mes repères et pénétrer ici, dans ce château, face à Augustus de surcroît, ça m'avait rendue malade. Car qui dit plus de magie, dit plus d'Anne Bonny non plus.

Mes mains sur mes oreilles, les yeux clos, j'enfonçais ma bouche sur mon genou, les voix que j'entendais se faisaient de plus en plus puissante... Ainsi, je n'entendais pas les pas qui semblaient venir dans notre direction. Je ressemblais trait portrait à cette petite fille possédée dans les films d'horreur moldu. C'était peut-être un signe d'avoir avec nous, une personne travaillant à Sainte-Mangouste, non ?


:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Augustus Rockwood
Membre du ministère
Augustus Rockwood

Localisation : Pré-au-lard
Emploi/loisirs : Langue de plomb

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeDim 2 Juin - 23:13



EVENT : Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Augustus & libre


   

- Vo-us savez où il est !

Je retirais mes mains de ses avant-bras et pris un peu de recule, les sourcils froncés. L'accusation me laissait encore plus dans la perplexité et si j'avais été prêt à lui offrir mon soutien de prime abord par simple réflexe, mon comportement physique trahissait mes pensées. Cette fille avait réussi la mission que je lui avais confiée, avait accepté moralement de devenir mon ombre et m'avait allumé... pour disparaître ensuite en m'envoyant une lettre disant tout et son contraire dès le lendemain, le jour même où me réveillant avec un intense mal de crâne, j'avais compris qu'elle avait cherché à me droguer pour me rendre plus docile. Elle n'était plus la jeune femme prometteuse, un peu folle et vaguement désirable que j'avais cru rencontrer, je ne voyais plus que son instabilité. Bien des questions méritaient d'être posées, comme pourquoi m'avoir écrit pour avouer elle même qu'elle me trahirait, au lieu de fuir sans demander son reste après que son piège n'est, de toute évidence, pas fonctionné. Mais je devais ravaler toutes ces questions, ce n'était ni le lieu, ni le moment, entre l'inconnue et... les tableaux vides ? Poudlard et Pré-au-lard plongés dans la nuit ? La disparition de ma baguette ? Je commençais à comprendre, tout comme l'idée me vint que si je devais venir à bout de Potter, ce ne serait pas par un moyen aussi facile que l'usage d'une baguette. J'aurais pu paniquer, m'inquiéter pour mon sort comme les deux jeunes femmes autour de moi, mais mut par mon sens du devoir, je ne pensais qu'à mon objectif. Le reste attendrait demain, lorsque ce serait le branle-bas de combat au département des mystères.

J'allais regarder à nouveau la rafleuse quand cette dernière se mit à hurler comme une folle furieuse.

- Taisez-vous ! Sifflais-je entre mes dents sans qu'elle ne semble m'entendre. Un bon point pour nous, dans la panique générale, elle ne semblait pas attirer l'attention pour le moment. Je décidais de prendre les devants en la saisissant sous l'aisselle, essayant de la redresser en vain. Je m'accroupis alors devant elle, forçant à lui relever le visage, ma main venant alors se plaquer sur sa bouche. Miss Wheeler ! Miss Wheeler par Merlin, ressaisissez-vous !

La jeune femme ne sortait toujours pas de sa crise de panique, alors au grand maux les grands remèdes. Je n'étais pas un homme prenant plaisir à la violence gratuite, même si dans son cas, il s'agissait sans doute d'un juste retour des choses, néanmoins, avant même d'avoir pris le temps de peser le pour ou le contre, ma main quitta sa bouche pour prendre assez d'élan pour la gifler.

- Cerys ! Ce n'est pas en hurlant que vous allez échapper à la situation. Vous êtes une femme débrouillarde, sans doute plus que nous dans une pareille situation. Est-ce que vous êtes capable de nous procurer de la lumière ? Nous allons monter ensemble, des personnes peuvent nous aider à y voir plus clair là-haut.

Je me remettais debout devant elle, les bras croisés. Soit elle se levait et m'aidait, soit j'allais la laisser là et qui m'aime me suive.
   
CSS par Gaelle

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Elève
Ginny Weasley

Localisation : Terrier
Emploi/loisirs : élève de Poudlard

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 3 Juin - 8:00

- A-RRE-STO MO-MEN-TUM

*Le livre s'arrêta soudainement à quelques centimètres du sol avant de se poser en douceur. Instantanément, l'énervement disparu du visage de la jeune Weasley pour laisser place à un petit sourire. Poussant un soupire de soulagement, elle s'avança pour ramasser le livre sans se départir de son sourire. Autour d'elle, la salle de classe vide portait les marques de cette demi-heure passée à s'entrainer. Divers objets jonchaient le sol, accompagnés de quelques feuilles de parchemins froissées par son agacement. Reposant le livre sur son pupitre, elle s'assit devant son manuel et récita les trois sortilèges qu'elle devait apprendre pour son devoir du lendemain. Dehors, la nuit était tombée depuis longtemps et seuls quelques hululements de chouettes venaient troubler le silence du château.*

- Arresto Momentum, Silencio, Stupéfix.

*Chaque sortilège avait été ponctué en décalé par le mouvement du poignet adéquat. Le sourire aux lèvres, Ginny ferma son manuel et s'apprêtait à se relever quand l'obscurité se fit autour d'elle. Pensant d'abord à une mauvaise blague de Peeves, elle se tint sur ses gardes et murmura.*

- Lumos.

*Mais aucune lumière ne vint transpercer l'épaisseur des ténèbres. Elle réitéra son sort deux puis trois fois sans plus de résultat. Fronçant les sourcils, elle s'avança à tâtons pour rejoindre le couloirs, abandonnant ses affaires dans la salle. Tranversant les couloirs, elle se rendit rapidement compte que l'ensemble du château était plongé dans le noir. La nervosité ambiante et les pas précipités des élèves en panique firent monter son inquiétude. Sa foulée s'accélérait à mesure que son cerveau évaluait les possibilités. Invariablement, elle retombait toujours sur celle d'une attaque de Mangemorts. Elle ne savait comment ils s'y étaient pris mais comment expliquer autrement le chaos qui régnait dans tout le château et l'absence de magie ? Lorsque les lumières s'étaient éteintes, ses premières pensées avaient été pour Harry. Depuis l'enlèvement de Ron, la tension était monté d'un cran au sein de leur groupe. Harry savait que leur but avait été de l'atteindre à travers ses amis et chaque jour Ginny l'avait vu s'isoler un peu plus.
Quand elle parvint aux escaliers, elle étouffa un cri de surprise en constatant que eux aussi étaient immobilisés, la plupart ne desservant que le vide. Impossible de rejoindre la Salle commune donc. Se retournant, elle repéra un élève de deuxième année qu'elle retint d'un geste.*

- Est-ce que tu as vu Harry Potter ?

*L'élève, terrifié lui fit non de la tête avant de lui demander ce qu'il se passait.*

- Aucune idée, essaye de trouver le Professeur Mc Gonagall.

*En parlant de professeurs, elle n'en avait encore croisé aucun. Que pouvaient-ils bien faire ? Se faufilant parmi les élèves, elle capta au détour d'une conversation qu'il était impossible d'accéder à la Salle Commune, le portrait refusant de bouger. Soudain, Ginny se stoppa dans sa lancée, se rappelant qu'au déjeuner, Harry et Ron avaient parlé d'aller s'entrainer. Son teint blêmit d'un coup alors qu'elle faisait volte-face pour se rendre au terrain de Quidditch. Priant intérieurement pour qu'ils ne s'y trouve plus, elle marchait aussi vite que l'obscurité ambiante le lui permettait quand soudain un hurlement déchira les ténèbres. Retenant son souffle elle courut à en perdre haleine jusqu'au hall. La lumière de la lune pénétrant par la grande porte éclairait une scène un peu insolite. Une jeune femme s'était laissée glisser contre la paroi du mur en proie à ce qui semblait être une crise d'angoisse tandis qu'un homme se tenait debout à ses côtés et qu'une autre femme se tenait debout un peu plus loin. Ginny n'avait jamais vu aucune de ces trois personnes mais l'absence de masques et de capes noires lui fit penser qu'il ne s'agissait pas de Mangemorts. En voyant l'homme se mettre à lui hurler dessus et à lever son bras comme pour la gifler, Ginny se précipita sur lui et retint son geste.

- Non mais ça va pas ? Poussez-vous.

*Si elle avait su qui se trouvaient autour d'elle, jamais elle n'aurait agit de la sorte mais pour l'instant, tout ce qu'elle voyait c'était une jeune femme en proie à la panique et un homme incapable de réagir correctement en pareille situation. Doucement, elle posa sa main sur celle de la jeune femme, attendant de voir comment elle réagissait au contact pour savoir si elle pouvait lui offrir un câlin réconfortant ensuite. Elle se mit alors à lui parler d'une voix douce et posée sans chercher à dominer son cri.*

- Miss ... Wheeler, chut détendez-vous, tout va bien. Concentrez-vous sur ma voix et ne pensez à rien d'autre. Vous allez imaginer que vous êtes dans un pré loin d'ici. Tout va bien. Il est rempli de fleurs aux parfums envoutants. Imaginez-vous en train de respirer le parfum de cette fleur puis c'est votre anniversaire et un ami vous ramène un gâteau couvert de bougies. Il faut toutes les souffler. Imaginez, avec moi, on respire le parfum de la fleur, on en saisit toutes les subtilités, on s’enivre de son parfum. Et on expire en soufflant le plus de bougies possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desna Appleton

Desna Appleton

Localisation : Londres
Emploi/loisirs : Réceptionniste de St-Mangouste

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 3 Juin - 21:47

La molduïsation : Vous avez 3 heures.

Tout fut tellement rapide. Une femme à la chevelure assez claire pour contraster dans l'obscurité déboula quelques secondes après elle dans la hall sans vie. Ce fut une telle tornade, que Desna recula de quelques pas pour laisser la furie s'en prendra à un homme qui se trouvait déjà là. Poudlard sans magie se révélait évidemment aussi intéressant et mouvementé qu'avec, elle avait été naïve de croire que le château perdrait son essence même.

- Non, je ne travaille pas ici, je voulais avertir le professeur Dum...

Mais la furie se mit à hurler sur l'homme en question. Desna haussa les sourcils et se pinça les lèvres en faisant mine de regarder ailleurs. Tout deux semblaient se connaître, et la brune se trouva soudain au milieu d'une histoire qui semblait ne pas la regarder du tout.

Elle les laissa à leur confrontation, euh conversation, et rangea sa baguette inutile dans sa botte. Les mains libres, elle fouilla toutes les poches de sa veste. La jeune sorcière ignora le stylo volé à la bijouterie, le chargeur de félétone qu'elle avait piqué à la moldue la moins aimable qu'elle avait rencontré dans la rue, mais dont elle ignorait encore l'utilité, et trouva enfin ce qu'elle cherchait. Ravie elle sortie une petite breloque tenant entre deux doigts d'où pendouillait une petite chaîne avec un anneau. Elle ne l'avait jamais utilisé depuis qu'on lui avait offert, en même temps que sont dixième tampons sur une petite carte fidélité au Coffee shop.

Quand elle avait décrit l'objet dans une de ses lettres, sa mère lui avait répondu que c'était une petit lampe de poche "porte-clé". L'idée avait fait rire Desna, et elle avait cherché l'une des clés de l'appartement avec June pour tester, mais quand elles avaient accroché la clé à la petite lampe, la clé était tombée, pas le moins du monde portée par le "porte-clé". Mais Desna avait gardé la lampe. C'était comme avoir un petit lumos dans la poche.

Elle appuya sur le bouton et un rond de lumière apparut dans le hall. Elle laissa échapper une exclamation de joie, les moldues étaient vraiment ingénieux ! Mais alors qu'elle allait partager sa découverte avec les autres, elle vit l'homme coller une droite à "Miss Wheeler" et une rouquine se jeter sur la jeune femme. Desna écarquilla les yeux et braqua la lumière droit sur le visage du malheureux.

- Hé, ça va pas ! Vous voulez qu'on vous en mette une aussi ? Vous allez comprendre que ce n'est pas agréable !

Petite, rapide et habile, et pour le coup, éblouissante, Desna contourna rapidement l'homme pour s'approcher des deux autres femmes. La rouquine devait être une élève, elle semblait plus jeune qu'elle et son visage lui était un peu familier.

- J'ai de la lumière, ne paniquez pas !

Elle s'adossa contre le mur près de Cerys et Ginny, et ouvrir des papiers d'identités. Elle vit une empreinte de pouce, et une photo. Elle tendit la carte en parchemin à son propriétaire.

- Ne la frappez plus Mr Rockwood, même privés de magie, je peux trouver dans ce château des personnes qui vous le ferez regretter.

Elle lui fit un clin d'oeil et dirigea le faiseau de lumière vers les escaliers. Ils devaient toujours avertir quelqu'un que Poudlard était à la merci de tous.

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________


   
Desna Appleton, à vôtre service.
Si vous ne savez pas où aller, si vous êtes incapable de vous exprimer normalement ou de vous rappeler pourquoi vous êtes ici, notre sorcière d'accueil sera heureuse de vous aider.
   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 3 Juin - 22:10

Rendez moi mon pouilleux  Cerys VS le monde entier
La panique m'avait gagnée et je n'étais absolument plus dans mon état normal. Perdre ma magie était ma plus grande  peur. Je ne savais pas gérer ça, je ne pouvais pas, c'était hors de moi. Nous avions tous compris que le sorcier m'avait rejetée après avoir joué, cela ne me regardait plus, la peur m'avait tétanisée. Forcée à me mettre debout, mes cris se font plus doux et moins perçant. Nonobstant, l'arrivée d'une petite sauveuse rousse me fit me reculer. Mon appréhension avec les enfants étaient grande, trop grande. Je comprenais que Mon Seigneur avait voulu être violent, et une larme perla sur ma joue. Comment avait-il pu vouloir réagir de la sorte? L'image de mon père me frappa en pleine mémoire et je fis également un second pas de recule, le lien que nous avions commencés à créer était perdue. Je l'avais compris.

"Concentrez-vous sur ma voix et ne pensez à rien d'autre. Vous allez imaginer que vous êtes dans un pré loin d'ici. Tout va bien. Il est rempli de fleurs aux parfums envoûtants. Imaginez-vous en train de respirer le parfum de cette fleur puis c'est votre anniversaire et un ami vous ramène un gâteau couvert de bougies. Il faut toutes les souffler. Imaginez, avec moi, on respire le parfum de la fleur, on en saisit toutes les subtilités, on s’enivre de son parfum. Et on expire en soufflant le plus de bougies possible."


Les paroles de la petite rouquine qui utilise à raison la manière douce, semble m'apaiser.  Sa voix était tellement douce que j'aurai presque cru avoir affaire à un ange. Blessée par les paroles, les gestes de celui que je considérais comme mon mentor, je décidais de prendre la main de l'enfant dans la mienne, arrêtant mes cris la respiration saccadée. Au même instant ou la jolie brune semble avoir trouvé le Graal, je prenais l'initiative de prendre ma rousse contre moi et de lui souffler un merci bref mais sincère. Bien loin de me douter que je venais de découvrir une personne admirable qu'il n'était nul autre que la sœur de ma victime... Le monde était cruel jusqu'au bout. J'offrais un dernier regard au sorcier, puis je glisse une main sur celle de Desna afin de lui apporter courage pour les épreuves à venir. Je sais que mon ami n'est pas ici, il l'aurait senti et entendu mes cris ainsi que ma peine même dans ce brouhaha total. Je me reculais de Ginny en prenant le visage de la rousse entre mes mains et j'embrassais son front, même si j'étais toujours ... Légèrement tremblante.

-Ne le suis pas, petite, retourne auprès de tes amis, mets-toi en sécurité, et  je reviendrais vers toi bientôt, je te le promets, je te suis redevable.

Et je n'oubliais jamais ceux qui m'aidais lorsque j'en avais le plus besoin. Ne pensant plus qu'à mon besoin maladif de retrouver Scabior c'est un dernier regard à Ginny que je balance avant de prendre la porte et de quitter de mon plein gré, l'immense château que je haïssais.


:copyright:️ DABEILLE
Revenir en haut Aller en bas
Sephira Rockwood
Professeur
Sephira Rockwood

Localisation : Poudlard, Londres
Emploi/loisirs : Professeur d'Astronomie

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeMer 5 Juin - 22:06

Sephira & Cie
Qui veut la peau de mon mari ?
- Je ne peux pas dormir sans Pataprout !
- Je sais mi querida, je sais...

Je bordais notre fille depuis une bonne dizaine de minutes maintenant. Ses yeux papillonnaient dangereusement de temps à autres, mais elle semblait bien décidée à lutter contre le sommeil tant que son père ne lui aurait pas ramené son chat. C'était la même comédie à chaque fois qu'il disparaissait et heureusement, elle se terminait toujours par une victoire pour moi. Notre fille n'était pas une enfant difficile. L'histoire du petit ourson Pataprout était sa préférée, paradoxalement elle était aussi celle qui l'endormait à coup-sûr. C'est donc après une petite demi-heure de lecture que j'avais finalement pu quittée sa chambre, mais pas avant de m'être assurée qu'elle dormait bien en lui offrant un dernier baiser. L'horloge de notre salon indiquait qu'Augustus était sorti à la recherche de notre chat depuis bientôt quarante minutes, maintenant. En ouvrant la porte d'entrée, je m'étais retrouvée face au silence de la nuit puis...face au chat.

- Miaou ? fit-il en me faisant un semblant de yeux doux, après quoi il fila droit entre mes jambes pour entrer à l'intérieur de la maison.
- Encore une fois de retour avant lui, à ce que je vois.

Et ça arrivait un peu trop souvent à mon goût ces derniers temps. Je décidais donc que j'allais faire un tour en extérieur moi aussi, sans même savoir si oui ou non, ça me permettrait de retrouver mon mari. Il me fallait contacter la nounou de notre fille avant toute chose, en espérant que l'heure tardive ne serait pas un problème pour elle.

[...]

Une petite dizaine de minutes plus tard, ce fut à mon tour de m'engager dans les rues de Pré-Au-Lard. Mi querida était bien au chaud et veillée par quelqu'un en qui j'avais une sincère confiance, j'étais sereine quant au fait qu'il ne lui arriverait rien, quand bien-même je détestais laisser notre fille derrière moi à une heure aussi tardive. En parlant d'heure tardive...le village de Pré-Au-Lard était étrangement plongé dans le noir, ce soir. Aucun réverbère n'éclairait mon chemin, seule la lumière de la lune régnait en maîtresse. Que ce soit dans les boutiques du village, dans les maisons l'environnant jusqu'à...eh bien, jusqu'à Poudlard. De là où j'étais, j'étais persuadée que j'aurais dû être capable de discerner ses lumières au loin. Je décidais alors qu'il était peut-être temps que je me serve de ma baguette, mais je n'avais eu qu'à la prendre en main pour ressentir aussitôt un vide conséquent à l'intérieur de mon être. J'avais beau répéter plusieurs formules magique, rien ne se passait. Peu importait mon degré de concentration. Après plusieurs échecs, j'avais fini par comprendre.

Ce que j'avais lu dans le ciel était vrai. L'alignement s'était produit. Et il avait visiblement provoqué bien plus grave encore que ce à quoi le Centaure et moi-même nous étions attendus. A tel point à vrai dire que je n'y avais pas repensé jusqu'à ce moment précis. Plus de magie. Est-ce que ça signifiait autant que je le redoutais ?

[...]

Quelques minutes plus tard, j'arrivais moi aussi devant les grilles de Poudlard. Ouvertes, comme je le redoutais. Est-ce que Augustus aurait osé venir jusqu'ici ? Non, je n'avais pas le droit d'imaginer le pire tout de suite. Mon mari n'aurait jamais prit autant de risques. Je pénétrais à l'intérieur de l'enceinte du château, encore relativement calme de l'extérieur. Comment Dumbledore gérait-il la situation là-dedans ? En était-il seulement capable ? Je me surprenais à imaginer le pire. Il me fallait des réponses. Je poussais alors les grandes portes du château, pénétrant cette fois dans son hall entièrement plongé dans l'obscurité. On pouvait entendre quelques cris résonner en échos dans les couloirs, preuve du chaos qui y régnait déjà.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un ?
lançais-je d'une voix ferme et assurée tout en m'avançant dans la grande pièce, persuadée d'avoir en effet entendu du bruit à quelques pas de moi.

_________________
Because I have something to protect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augustus Rockwood
Membre du ministère
Augustus Rockwood

Localisation : Pré-au-lard
Emploi/loisirs : Langue de plomb

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeJeu 6 Juin - 0:04



EVENT : Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Augustus & libre


   
Une minute, je n'attendrais pas plus d'une minute une réaction. Je me tenais debout, les bras croisés, un air sévère que vu le peu de lumière, elle ne voyait sans doute pas. Si Miss Wheeler était la femme que j'avais cru apercevoir derrière son masque de lolita, c'était maintenant le moment de me le prouver pour partir ensemble à la recherche d'Harry Potter. Une dizaine de secondes tout au plus s'étaient écoulées quand ce ne fut pas une tornade blonde bondissant qui me surprit agréablement, mais une petite rousse ? Brune ? qui me passa devant, me poussant presque au passage.

- Non mais ça va pas ? Poussez-vous.


J'avais décroisé mes bras le temps de retrouver mon équilibre et fronçais les sourcils. J'aimais bien les gosses, ok, de là à ce qu'une gamine aux gros bras me fasse la leçon ? Mon sourcil droit s'arquait de plus en plus à mesure que j'entendais l'élève raconter son histoire de petites fleurs dans les champs et d'oiseaux qui pépient. Je me détournais légèrement, cherchant à capter le regard de l'autre adulte pour partager avec elle un regard éloquent sur ce que m'inspirait toutes ces mièvreries. Au lieu de partager un regard de connivence, je me retrouvais aveuglé par un lumos balancé droit dans mes rétines. Je tournais à nouveau la tête avec plus de vivacité que précédemment, chouettant des paupières en essayant de faire disparaître les taches jaunes qui restaient imprimées sur mes pupilles.

- Je n'ai pas prétendu que c'était agréable, mais nécessaire pour lui faire retrouver ses esprits, en tout cas plus que lui parler de souffler des bougies et de se faire des colliers de nou...

Bouche bée, toujours à moitié aveuglé, je regardais la rafleuse se lever, remercier la gamine rousse pauvrement vêtue, information qui me permit de faire le lien avec les Weasley, et s'en aller comme si de rien était.

- What the fuck ? Dis-je en passant une main sur l'arrière de mon crâne. Et rendez-moi ça, vous.

Je me penchais pour récupérer mes papiers à la voleuse. Le hasard m'avait fait mettre en présence de la meilleure amie et unique danger de mon poulain, de la sœur de ma dernière victime et d'une jeune femme qui restait toujours une énigme, mais semblait être de plus en plus un danger.

- Ce n'est pas un secret, je cherche mon épouse qui travaille ici. J'ai vu de loin le château se détraquer, j'ai eu peur pour elle.

- Est-ce qu'il y a quelqu'un ?


- Que voilà justement ! Dis-je en écarquillant les yeux et en levant un index. Je me retournais alors et ouvrit les bras vers mon épouse. Mi amor ! J'étais tellement inquiet !

Je la pris dans mes bras, la serrais un instant et l'embrassais sur la tempe, une démonstration affective déjà conséquente de ma part, je n'étais guère démonstratif en public, en particulier devant des inconnus. Je m'écartais d'ailleurs assez rapidement pour l'éloigner de la légère odeur de cigarette qui perdurait peut-être encore sur moi et me tenir à ses côtés, ma main tenant la sienne.

- Notre fille va bien ? Je veux dire, elle va bien, soit rassurée.

   
CSS par Gaelle

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephira Rockwood
Professeur
Sephira Rockwood

Localisation : Poudlard, Londres
Emploi/loisirs : Professeur d'Astronomie

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 10 Juin - 16:50

Sephira & Cie
Qui veut la peau de mon mari ?
Je m'attendais à avoir à faire à des élèves en panique, lesquels auraient au moins mille questions à me poser sur ce qui se passait ici. Malheureusement pour eux, je ne savais déjà guère quoi leur répondre. Si je m'en tenais à la logique, cet alignement d'étoiles n'était censé durer qu'une seule nuit. Tout rentrerait dans l'ordre à l'aube, à condition que personne n'ait en idée de profiter de l'occasion pour pénétrer ou bien même sortir du château. Je comptais bien avant toute chose essayer de trouver mes collègues, puisque ce n'était qu'ensembles que nous pourrions pleinement veiller à la sécurité du château.
Seulement, il m'avait suffit de prendre la parole pour réaliser que ce n'était pas vraiment des élèves à qui j'avais à faire.

- [...] Que voilà justement ! Mi amor ! J'étais tellement inquiet !


La seule personne au monde me donnant ce genre de petit surnom était donc bel et bien là, le visage à moitié éclairé par ce qui semblait être une lampe de torche tenue par une jeune-femme que je ne connaissais pas. Non loin d'eux se trouvait miss Weasley, laquelle j'avais finalement pu distinguer dans la pénombre alors que mon mari me serrait tout juste dans ses bras. Ses lèvres sur ma tempe apaisèrent passablement ma colère contre lui. Uniquement passablement. En plus de sentir la cigarette à plein nez, j'étais d'ores et déjà embarquée dans ses mensonges. Jamais il ne m'était venu en idée de trahir sa confiance, mais il aurait à faire à moi en rentrant à la maison, il pouvait en être persuadé.

- Tu n'aurais pas dû venir mi amor, je ne suis pas rassurée de la savoir seule à la maison.

Traduction : Je ne serais pas ici si tu n'étais pas là, donc tout est de ta faute. Néanmoins, mon mari me connaissait suffisamment bien pour savoir que je n'aurais laissée notre fille seule pour rien au monde. Par conséquent nous avions du temps devant nous avant de devoir rentrer, soit plus de temps pour étaler une énième fois nos différents, si ça c'était pas génial !

- Qui êtes-vous ?
lança-t-elle à l'adresse de Desna, les sourcils légèrement froncés. Je ne vous ai jamais vue dans ce château, vous n'avez rien à faire ici.

Si mon tempérament se voulait plutôt doux et tolérant à l'habitué, ce soir, mes yeux noirs ne pouvaient que prendre le relais. Si quelqu'un comme mon mari avait pu pénétrer le château, j'avais toutes les raisons de penser qu'il n'était peut-être pas le seul. Il était donc urgent que je trouve le directeur ou bien le professeur McGonagall, ne serait-ce que pour les mettre en garde contre les dangers qui menaçaient l'école même s'il me paraissait évident qu'ils étaient déjà au courant.

- Miss Weasley, vous devriez partir à la recherche de vos professeurs, ils seront les plus à même à vous aider. L'idéal serait que vous puissiez rassembler un maximum de monde dans la Grande-Salle à mon avis.


C'était plus un ordre qu'une suggestion à vrai dire et la demoiselle semblait bien l'avoir ressenti. Mes doigts entrelacés à ceux de mon mari serrèrent brièvement sa main, je savais que j'allais devoir le lâcher pour m'élancer à la suite de Miss Weasley, soucieuse à l'idée que trop de soupçons planeraient sur nous si nous quittions ensembles le château, alors même que je n'avais originellement rien à y faire ce soir.

- Quant à toi mi amor, commençais-je en me tournant vers lui, tu peux rentrer à la maison sans craintes.

Mes lèvres se déposèrent sur sa joue et dérivèrent jusqu'au creux de son oreille.

- C'est un ordre, soufflais-je contre celle-ci, le regard ferme une fois détachée de lui.

Bien-sûr, il n'avait aucune obligation de s'y conformer mais alors ce serait à ses risques et périls.

- Il me faut m'assurer que la situation soit sous-contrôle avant de pouvoir te rejoindre.

_________________
Because I have something to protect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desna Appleton

Desna Appleton

Localisation : Londres
Emploi/loisirs : Réceptionniste de St-Mangouste

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 10 Juin - 21:28

La molduïsation : Vous avez 3 heures.

Desna regarda Cerys quitter les lieux telle une reine, le halo de ses cheveux blancs fut la dernière chose que l'on vit. Cette femme savait soigner ses entrées et ses sorties, et Desna en apprécia toutes les nuances. Mais la rafleuse laissa place à une autre femme qui ne tarda pas à remplir le hall de son charisme. Et à ratatiner celui de Rockwood. La réceptionniste fit clignoter sa lampe de mécontentement.

- Je m'appelle Desna. Desna Appleton, et je n'égorge pas les chatons.

Non mais, cette femme lui parlait comme si elle avait la marque des ténèbres sur le bras.

- Je ne vous ai jamais vu dans ce château non plus, et je ne l'ai quitté que depuis 2 ans. Les grilles étaient ouvertes, et vu le petit problème identitaire dont nous semblons tous souffrir, je venais avertir le professeur Dumbledore que les grilles du château n'étaient plus protégées.

Desna détailla la nouvelle venue. Elle était très belle, un peu hautaine, et de toute évidence une Mrs Rockwood au vu des mamours entre eux. Et apparemment une professeur, vu comme elle parla à ce que Desna compris être Ginny Weasley, la petite soeur de Fred et George, des anciens camarades de classes particulièrement drôles.

Haussant les épaules, la brune fit un demi tour de haute voltige sur ses talons hauts et se dirigea vers le parc.

- Au revoir ! Et vous ne frappez plus personne.

Desna haussa un sourcil vers Augustus Rockwood, et finit par lui sourire avant de passer la porte d'entrée.

Quelqu'un s'occupait d'avertir le directeur, elle n'avait plus de mission. Et pas de maison pour ce soir d'ailleurs, elle ne pouvait pas rejoindre Londres, et n'avait aucun moyen de communiquer avec June ou même Eidolon. L'ignorance la perturba. Une fois dans le parc elle se demanda comment son meilleur ami allait gérer la perte de ce qui le passionnait au plus au point.

:copyright:️ 2981 12289 0

_________________


   
Desna Appleton, à vôtre service.
Si vous ne savez pas où aller, si vous êtes incapable de vous exprimer normalement ou de vous rappeler pourquoi vous êtes ici, notre sorcière d'accueil sera heureuse de vous aider.
   


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Augustus Rockwood
Membre du ministère
Augustus Rockwood

Localisation : Pré-au-lard
Emploi/loisirs : Langue de plomb

[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitimeLun 10 Juin - 22:55



EVENT : Qui veut la peau d'Harry Potter ?

Augustus & libre


   

- Mais elle n'est pas seule, la voisine garde un œil sur elle, dis-je en sondant ma femme du regard pour m'assurer à travers ses rétines que c'était bien le cas.

Notre voisine était une vieille dame qui partageait son quotidien avec une demi douzaine de Fléreurs, ce qui faisait qu'elle regardait Patapouffe, simple chat de gouttière de son état, avec dédain. Ce petit détail me l'avait aussitôt rendu sympathique et notre enfant adorait ses histoires de croquemitaines.

Je relâchais la main de Sephira et me mis légèrement à l'écart, la laissant faire son travail, l'admirant un peu du coin de l’œil. Je ne l'avais jamais vu en présence de ses élèves, mais son assurance et son autorité ne furent pas pour me déplaire, même si j'étais bien content qu'elle n'en use pas sur moi (pas vrai ?). J'entendis le nom de Desna Appleton, nom qui ne m'était pas étranger. Ainsi donc c'était elle le talon d’Achille d'Eidolon ?

- C'est un ordre.


Hum, qui n'en avait jamais usé sur moi jusque là. Oui, nous allions devoir discuter à nouveau ce soir, à moins que chacun soit trop harassé pour déterrer une nouvelle fois la hache de guerre et repartir dans des disputes stériles.

- Au revoir ! Et vous ne frappez plus personne.

- C'était pour lui venir en aide !
Me justifiais-je encore une fois en répondant à son sourire par un hochement de tête polie. Au moins, cette fille avait l'air tellement louche qu'elle me permettrait de faire tapisserie au pays des soupçons. Je n'avais peut-être pas Potter, mais avec cette rencontre je ne repartais pas totalement bredouille. Je regardais sa silhouette s'évaporer dans la nuit avant de me tourner à nouveau vers mon chef mon épouse. C'est vrai. Une femme a fait une crise de panique et ne cessait pas de hurler, elle était à un cheveu de la tétanie. Je commençais à m'éloigner à reculons en souriant à la femme de ma vie, peut-être que mon manège suffirait à apaiser nos maux pour cette fois, à lui rappeler pourquoi nous nous étions dit "oui". Je ne savais pas quoi faire d'autre. Tu me connais ? Je lui aurais envoyé un enervatum si j'avais de la magie mais... J'écartais les bras d'un air désolé, puis avant que les ténèbres ne m'engloutissent totalement à mon tour, j'articulais sur mes lèvres un "je t'aime" muet et disparus.
   
CSS par Gaelle

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Empty
MessageSujet: Re: [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?   [EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT CRACMOL] Qui veut la peau d'Harry Potter ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Documentaire : A la découverte du vrai monde Harry Potter
» "Harry Potter ça n'a aucun sens"
» Harry Potter 8 ou un "spin-off' scénarisé par JK Rowling
» Vous et Harry Potter ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Intérieur :: Hall, toilettes, couloirs et autres-
Sauter vers: