Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naya Caetana
Moldu
Naya Caetana

Localisation : Londres
Emploi/loisirs : Gérante du Zoo & Bar Club

Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar] Empty
MessageSujet: Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar]   Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar] Icon_minitimeDim 12 Mai - 2:59

Orcus,


J'ignore en combien de temps cette lettre vous parviendra, ou même si elle le fera. C'est stupide, je l'entends bien. Après tout la première était arrivée à bon port et vous a même permis de me retrouver juste en bas de chez moi. Pourtant, pour une et mille raisons, je ne peux pas m'empêcher de redouter que cette fois sera différente. Et si tel devait être le cas, si je devais ne recevoir aucune réponse de votre part, sachez que je le comprendrais. Non sans en éprouver un certain pincement au cœur, mais je vous comprendrais. J'ose à peine imaginer ce que vous devez penser de moi dorénavant, encore plus ce que vous devez penser de vous-même. Seulement il y a plusieurs choses que je dois vous dire, car je ne saurais les garder sur la conscience.

Sachez, sincèrement, que vous ne me devez rien et que vous n'avez pas à vous sentir coupable. Vous n'êtes en rien responsable de ce qui s'est passé à l'intérieur de ce parc. Au contraire, vous m'avez sauvée la vie. Vous m'avez permis de m'échapper et c'est la chose la plus difficile que j'ai eu à faire depuis très longtemps. J'ai détesté être lâche, j'ai détesté devoir vous laisser face à cet homme quand bien-même c'était la seule chose envisageable pour ma sécurité. Je crois par conséquent vous devoir la vie, ainsi que de réels remerciements. Même s'ils ne me permettront pas de mieux dormir cette nuit, ni-même les prochaines.

Vous devez aussi savoir que je savais parfaitement dans quoi je m'aventurais avec un homme tel que vous à mes côtés. Je savais ce que je risquais, mais ma peur d'expérimenter ces risques était moindre face à ma soif de vous découvrir. Peut-être vous semblera-t-il qu'il est trop tôt pour que je puisse affirmer ces mots mais, je ne regrette rien. Et encore moins ces derniers moments que nous avons partagés ensembles. Le monde regorge de dangers mais je crois foncièrement que sans prises de risques, la vie ne vaudrait pas la peine d'être vécue.

Le temps qu'il m'a été donné de passer à vos côtés restera pour toujours précieux. Je n'aurais de cesse d'espérer après notre prochaine danse, ou bien d'en rêver. Mais si le cœur vous en dit, vous savez maintenant où me trouver en dehors du Club. Ne soyez pas trop sévère avec vous-même. Car de mon côté, je ne le serais pas.

Naya.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________

Je ressemble aux oiseaux, disait-elle, j'apprends à chanter dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orcus Wilkes
Professeur
Orcus Wilkes

Localisation : Chemin de traverse
Emploi/loisirs : Prof de Botanique & Directeur du département des créatures magiques

Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar] Empty
MessageSujet: Re: Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar]   Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar] Icon_minitimeMar 21 Mai - 21:07


_________________
A force, on finit par se construire une façade pour retenir ce qui s'effrite en dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre à Orcus. [Envoyée le soir-même après l'agression de Vidar]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Lettre [libre]
» Au ciné ce soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Le bureau de poste :: Bureau de poste-
Sauter vers: