Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !

Aller en bas 
AuteurMessage
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeJeu 11 Avr - 1:13

Wesh gros, t'as un jumeau !

Une démarche lente, presque au ralenti, ils sortaient tous les cinq de cours, bien décidés à profiter du restant de l'après-midi, Fol Oeil s'étant absenté pour la journée. A quoi pouvait bien encore servir ce vieux cabossé, parano jusqu'aux ongles ? Elle se le demandait. Mais Dumbledore avait l'habitude d'embaucher des retraités bons pour l'asile après tout. Rien de nouveau sous le soleil d'Ecosse. A leur plus grand damne... Drago ne cessait de s'en plaindre. Elle ? Juste pour la forme, car elle s'en moquait royalement. Un prof restait un prof, seul Monsieur Wilkes sortait du lot. Son cher Monsieur Wilkes dont elle n'avait encore eu aucune nouvelle depuis ce qui lui semblait être une éternité. Il ne la regardait même plus en cours. Est-ce qu'il sortait avec une autre qu'elle ? Encore avec Fenwick ? Impossible. Ses espions avaient rapporté certaines rumeurs plutôt excitantes au sujet de leur couple : C'ETAIT FINI ! OVER ! GAME OVER ! LA FIN ! ENFIIIIIIIIIIIN ! Naturellement, elle avait fêté ça dignement, avec les bouteilles que son père avait bien voulu lui envoyer. Tout client était bon à corrompre : les Serpentards seraient les prochains acheteurs à coup sûr, alors son paternel n'était jamais contre une petite touche de pub.

Millicent, Drago, son boys band et Pansy arpentaient le hall et son brouhaha de fin de cours. Leurs pas étaient appuyés, leur regard déterminé, rien ne semblait pouvoir les arrêter ... sauf un attroupement de Poufsouffles couplés à deux Bouffondors. Aussitôt Goyle et Crabbe serrèrent leurs poings, prêts à boxer. Pas Millicent. Non, Millicent aspirait au repos, oui Mesdames et Messieurs ! Une bonne sieste sous le soleil, sur une herbe désertée par les minus avec les sucreries d'Honeydukes pour seul accompagnement. Le pied ! Mais le groupe s'arrêta en plein élan, provoquant un long soupir d'exaspération chez la Serpentard. Son regard, impatient, se porta vers les rayons de soleil pénétrant les grandes portes, quand soudain ...

- Par la barbe de Merlin, Picky !

Un sourire mauvais s'étira sur ses lèvres. Enfin une action intéressante! Millicent se détourna de sa bande pour s'avancer vers l'ombre qui s'appuyait sur l'une des portes massives. Elle était soudainement excitée, excitée par la perspective d'annoncer l'heureuse et machiavélique nouvelle au seul Bouffondor qu'elle tolérait. Car lui, elle, eux, c'était une histoire de longue durée, une histoire de quatre ans, riche en péripéties, en embrouilles et autres fioritures amoureuses. Bref elle espérait que personne ne l'ait spoilé, car ce privilège lui revenait à ELLE ET ELLE SEULE ! Après tout ce temps, il le lui devait bien, l'ingrat ! Car c'était bien beau de se barrer du jour au lendemain, il avait des comptes à lui rendre !

- Oh Picky Picky Picky Pickybomb ! le héla-t-elle avec un sourire goguenard. Mais voyez quel bouffondor vient s'échouer sur nos terres ! Ou devrais-je dire, mes terres. On t'croyait mort ou remplacé par un stupide et insociable Serdaigle ! Il te ressemble vachement tu sais ! Bon alors ... j't'ai manqué Bouffondor ? demanda-t-elle d'un rictus en venant s'appuyer contre la porte.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeVen 12 Avr - 0:37


Wesh meuf, la subtilité ça te connaît !
Millicent & Adam
Après avoir trouvé le courage de beaucoup mieux converser avec Emma qu'il s'y serait attendu, Adam avait finalement pu rejoindre sa Salle Commune. Il fut soulagé lorsqu'il découvrit que le dortoir qu'il devait partager avec ses camarades était toujours le même qu'avant son départ. Il avait reconnue en premier lieu la malle de Stephen, ainsi que quelques unes de ses affaires étalées au sol puis enfin, son propre lit. Il paraissait être tel qui l'avait laissé et le garçon n'avait pas pu s'empêcher de trouver ça un brin émouvant. Poudlard, ce lit, ses amis...tout ça, c'était comme une seconde maison, une seconde famille pour lui. Bien plus stable que la première, qui plus est. Il ne l'avait pas désiré mais il lui avait pourtant fallut cesser de vivre dans le déni avant son retour en Ecosse. Il était jeune, il avait encore tout un avenir à tracer devant lui et il ne pouvait laisser personne lui arracher ça. Personne. Pas quand il avait la sensation au fond de lui d'avoir gâché déjà tellement de son temps au cours de ces deux dernières années...

En principe, il était censé retrouver directement Dumbledore après s'être réinstallé mais puisqu'il s'était quelque peu éternisé, un camarade de maison était venu le trouver pour lui annoncer que le directeur avait dû s'absenter un moment. Il tenait apparemment malgré tout à le voir dans son bureau le soir-même, ce qui paraissait encore tout naturel aux yeux d'Adam compte tenu de sa non-présence de ces derniers mois.

Maintenant qu'il n'était plus obligé de passer par la case "bureau directorial", le Gryffondor comptait bien partir à la recherche de ses meilleurs-amis. Il ne savait absolument pas encore ce qu'il allait bien pouvoir leur dire, il comptait improviser au fur et à mesure en espérant que les choses se dérouleraient à peu près bien. Il les cherchaient depuis une bonne quinzaine de minutes déjà lorsque ses pas le menèrent à nouveau dans le Hall afin d'aller vérifier les extérieures. Tous les quatre ils avaient un coin à l'intérieur du Parc, mais lui aussi était désert. Finalement, il avait regagné les portes, l'air quelque peu dépité.

- Par la barbe de Merlin, Picky !


Il n'y avait qu'une personne au monde qui le surnommait de la sorte. L'un des sourcils d'Adam se leva avant qu'il ne fasse volt-face pour ainsi la voir déjà approcher à vives enjambées en sa direction.

- Milli-Milli ! Quelle agréable surprise ! il fit un peu traîner le second "a" du mot, rien que pour le plaisir de paraître un poil ironique. Comme tu peux le voir, j'suis toujours bien vivant. J'espère que tu n'es pas trop déçue.

L'air légèrement malicieux maintenant, il haussa de nouveau les sourcils en entendant parler de ce fameux Serdaigle.

- Un Serdy, tu dis ? Quoi, il porte constamment un bonnet lui aussi ? Et moi qui pensait être original...


Son habitude n'avait rien à voir avec de l'originalité, pas dans sa tête en tout cas, qu'on se le dise. Néanmoins, il réajusta nerveusement son bonnet comme à chaque fois qu'il en faisait mention puis il esquissa ensuite un sourire amusé.

- Que je réponde à cette question, quelque soit ma réponse te ferait bien trop plaisir alors j'crois que je vais m'abstenir ! Tu m'en veux pas, hein ? Et dis, t'aurais pas vus Stephen, Poppy ou bien Matthew traîner dans les parages ? Je les cherche depuis quasiment une demi-heure mais ils m'ont tout l'air d'être introuvables. Tu crois qu'ils pourraient être à Pré-Au-Lard ? demanda-t-il en enfonçant ses mains à l'intérieur de ses poches, bien conscient qu'il avait une chance sur deux de goûter à une réplique acerbe de la part de sa camarade.


 
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeDim 14 Avr - 18:26

Wesh gros, t'as un jumeau !

- Déçue moi ? Sûrement pas ! ricana-t-elle en venant frapper l’épaule du Gryffondor de son poing. C’est qu’les bouffondors perdent en qualité, ils ne rebondissent plus aussi bien qu’avant, et ils sont devenus incroyablement dociles. De vrais p’tits chatons. Mais toi, Picky, t’as rien perdu n’est-ce pas ? s’inquiéta-t-elle dans une mine soudainement sérieuse. T’as pas le droit de d’venir une mauviette de basse qualité, pigé ? J’ai b’soin de toi pour m’entraîner, j’ai perdu d’mon punch depuis que tu es parti ! D’ailleurs t’étais barré où ?!

Un peu trop bavarde peut-être. Millicent aimait bien cette tête brune. Son plus gros regret ? Qu’il se soit gouré de maison. Car elle en était convaincue, son petit Picky n’était pas fait pour ces orgueilleux de bouffondors ! Il avait davantage de potentiel qu’eux, et malheureusement, avec sa Rachel dans les parages, elle n’avait pas eu le temps de l’exploiter à sa convenance. Ce qui désormais allait changer, elle y comptait bien !

- Original ? Toi ? Tu t’es trouvé de l’humour pendant ton étrange périple ou bien … ?  railla la Serpentard dans un rictus.

Puis elle tapota son bonnet comme pour le rassurer :

- T’inquiète Picky, il a pas assez de tune pour s’acheter un bonnet. Et son nom est à coucher dehors, mais on lui pardonnera peut-être. Parce qu’à ce qu’on dit, le p’tit Kevin serait à la recherche de son frère chéri. Tu l’aurais pas vu par hasard ? s’amusa-t-elle en jouant des sourcils.

Quoi ? Elle ne lui avait donc pas manqué ? Pas même un peu ? Quel outrage ! Comment osait-il lui faire pareil affront ? Inacceptable, tout simplement. Son rictus s’élargit. Voilà que maintenant il lui demandait où était sa bande de potes… Qu’en avait-elle à cirer au juste ? Ces gars-là craignaient et avaient une bien mauvaise influence sur lui, c’était certain ! Et elle avait beau essayer d’agir pour arranger ça, la Serpentard n’était pas encore parvenue à ses fins.

- J’crois que t’es coincé avec moi, Picky !
l’empoigna-t-elle par les épaules pour le traîner dans le parc avec elle. Et j’ai bien peur que tu aies à tout me raconter, pour ce que ça m’intéresse bien sûr. Tes gugus voudront te trouver quand ils en auront envie, tu dois pas suffisamment leur manquer, va falloir que tu te fasses une raison. En attendant, cette chère Millicent daigne t’accorder de son temps, sois ravi. Peut-être même que je te laisserai jeter un coup d’œil à mes cours, si t’es sage.

Ce qui n’était pas franchement conseillé, du moins pas dans toutes les matières. Millicent était une élève correcte, mais elle avait surtout ses cours de prédilection et ceux dont elle se foutait royalement. Et pour ceux-là, elle ne prenait que le minimum de notes, autrement dit pas grand-chose. Malheureusement, dans l’actuelle situation, c’était à prendre ou à laisser.
La Serpentard emmena le Gryffondor sur un coin d’herbe, loin des poufsouffles et de leurs microbes, loin des intellos de Serdaigle également. Ses camarades à elle les rejoindraient rapidement, aussi c’était le moment pour elle d’avoir les ragots et autre potins, lesquels elle utiliserait à son avantage naturellement.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Millicent Bulstrode le Lun 22 Avr - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeJeu 18 Avr - 22:24


Wesh meuf, la subtilité ça te connaît !
Millicent & Adam
Adam ne mit pas longtemps à se faire la réflexion que Millicent ne semblait pas avoir changée d'un pouce. Il n'était pas vraiment surpris et d'ailleurs, paradoxalement, c'était peut-être même l'inverse qui l'aurait déçu. Il savait qu'elle était détestée par la plupart de ses camarades de maison, mais ça faisait bien longtemps qu'il n'était plus fait pour entrer dans un moule de son côté. Pour une raison qui lui échappait encore elle avait accepté de le tolérer, alors même qu'il n'avait jamais remarqué aucune amitié particulière entre Rachel et elle. Est-ce qu'il allait s'en plaindre ? Pas le moins du monde. Millicent était incorrigible et insupportable à sa façon, mais elle le divertissait dans sa manière d'être plus que quiconque.

- Eh bien on devrait pouvoir voir pour changer ça, toi et moi ! répondit-il dès qu'il en eut l'occasion, s'en s'être séparé d'un léger sourire en coin. Même si je doute que tu es véritablement perdu de ton "punch", répéta-t-il en appuyant bien sur le mot entre guillemets. Millicent Bulstrode sans son punch, ce ne serait plus Millicent Bulstrode, n'est-ce pas ?

Cette question rhétorique le fit sourire davantage, lui qui semblait avoir déjà oublié qu'il recherchait ses véritables amis à la base.

- Oh, l'histoire qui se cache derrière mon absence n'a rien de bien intéressant pour être tout à fait honnête avec toi. Le plus important c'est que je sois revenu, non ?

Il n'allait certainement pas raconter sa vie à Millicent, ça en revanche, c'était une règle d'or qu'il s'était instaurée et qu'il ne franchirait pour rien au monde avec n'importe quel autre Serpentard qui n'était pas Rachel. Ce n'était pas parce qu'il n'avait pas confiance en elle, -ou peut-être rien qu'un peu, si-, c'était surtout parce qu'il n'avait pas pour habitude de s'épandre sur sa vie, encore moins sur son père, et encore moins avec quelqu'un en qui il n'avait pas entièrement confiance du coup.

- Ça doit être ça,
répondit-il ensuite avant d'avoir un léger mouvement de recul lorsque Millicent tapota son bonnet. J'connais aucun Kevin et je viens juste de revenir alors non, je ne l'ai pas vu.

En remarquant le jeu de sourcils de Millicent, il ne put qu'être interloqué.

- Pourquoi est-ce que tu me demandes ça ?

Cette fois, ce fut à son tour de jouer de ses sourcils en les fronçant. Après tout, il n'avait aucune raison de voir où voulait en venir Millicent. Personne ne lui avait encore jamais parlé de Kevin et il était encore à mille lieux d'imaginer la vérité malgré la façon dont s'y prenait la Serpentard pour lui annoncer la nouvelle.
De gré ou de force il se fit entraîner avec elle à l'intérieur du parc et face à ses nouvelles questions, il ne put que maugréer davantage. Intérieurement bien-sûr, autrement ça n'aurait pas été drôle ! Millicent insistait pour connaître les raisons de son absence alors même qu'il n'avait pas envie de mentir, (puisque à ses yeux rappelons-le, il ne pouvait être question que de ça).  Il ne s'était pas privé de rouler des yeux aussi, ses amis étaient un sujet sensible avec lui, sur lequel il valait mieux ne pas s'épandre.

- Je dirais que je suis plus que ravi, c'est un honneur même ! railla-t-il tout en douceur, alors même qu'il cherchait déjà ce qu'il allait bien pouvoir dire à Millicent pour qu'elle daigne lui lâcher la grappe. Mais je crois que je me passerais bien de tes cours, sans rancunes hein ?

Assez rapidement, ils arrivèrent vers un coin d'herbe à l'écart des autres. Galant comme il était, Adam laissa à Millicent le tronc d'arbre pour qu'elle puisse s'y adosser une fois assise. De son côté, il se contenta d'un carré d'herbe bien assez luxueux pour lui.

- Si je te disais que j'ai tout simplement voulu faire l'école buissonnière, ça ne te suffirait pas j'imagine ? Tout ce que je peux te dire c'est que j'ai eu beaucoup de chance que Dumbledore accepte que je revienne au château en cours d'année. Alors si t'as des potins pour moi, j'crois que ça serait pas de refus, histoire que je sache où j'ai remis les pieds.

Il espérait de son côté qu'ils ne seraient rejoints par aucun des camarades de Millicent. Des attroupements, il en fallait très peu pour lui. Les seules exceptions étaient ses meilleurs amis, bien plus intéressants que les chiens de garde de la brunette selon lui.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeLun 22 Avr - 11:45

Wesh gros, t'as un jumeau !

-Tu marques un point, si rare pour un bouffondor. Mais tu n’es pas un bouffondor comme les autres, n’est-ce pas Picky ? railla-t-elle dans un petit rictus.

Une mine boudeuse s’étala sur son visage quand elle comprit qu’elle ne saurait rien, ou si peu, des aventures d’Adam. Il était pourtant si important de connaître les détails cachés et intimes de ceux dont on se méfiait ou qu’on voulait soumettre. Dans le cas du Gryffondor, Millicent aimait avoir quelques atouts en poche au cas où il déciderait de se retourner contre eux ou de lui chercher des noises. Le chantage n’était pas tout à fait sa spécialité. Elle l’employait certes beaucoup, mais elle préférait de loin cogner avant de négocier. De surcroît, on ne pouvait jamais s’attribuer la fidélité d’un Bouffondor. Même eux se tiraient dans les pattes, spectacle qu’elle appréciait d’ailleurs !
Le fait est que la Serpentard estimait détenir le scoop du siècle. Ses yeux brillaient de concupiscence à mesure qu’elle s’apercevait de la réelle ignorance de Pickering au sujet de Kevin. Quel tiraillement ! Lui dire dès à présent ou le faire mariner encore un peu ? Tout était si tentant !

- Parce que la rumeur dit qu’il serait à la recherche d’un certain Adam…

Silence. Roulement de tambours. Suspens.

- … son frère jumeau, souffla-t-elle en plissant des yeux.

Elle s’était détachée du tronc d’arbre pour murmurer tout bas. Maintenant, elle avait repris sa place pour contempler, le menton quelque peu levé, l’impact de sa révélation. Nul ne savait combien elle jubilait intérieurement. Après tout, tout laissait croire qu’elle venait de trouver LA faiblesse d’Adam. Du moins était-ce ce que lui soufflait une petite voix dans sa tête. Pour autant, l’étincelle d’excitation dans son regard finit par disparaître. C’était souvent le cas chez elle, peut-être parce qu’elle n’était qu’une demi-commère ou qu’elle savait modérer ses réactions dans son intérêt. En l’occurrence, cette nouvelle la rendait enthousiaste, mais surtout particulièrement curieuse. C’était le moment propice pour connaître les détails de la vie du Bouffondor.

- Malefoy a été vérifier, ajouta-t-elle d’une voix plus neutre. Alors c’est quoi l’embrouille Picky ?

Aux yeux de Millicent, il y avait une magnifique anguille sous la roche, indubitablement. Une anguille qui lui donnerait un ascendant nouveau, elle en était convaincue. La nouvelle en elle-même lui faisait ni chaud ni froid. Picky pouvait bien avoir un frère jumeau, elle s’en fichait, comme elle se fichait de Kevin. Non, ce qu’elle convoitait, c’étaient bel et bien les conséquences qui en découleraient. Certains chercheraient probablement à les rapprocher. Sûrement pas elle. Au contraire, elle comptait bien s’approprier le Gryffondor et prendre avantage de la situation. Qu’elle avait hâte de raconter cette nouvelle à son parrain ! Pourquoi donc ? Parce qu’avoir la main-mise sur un Gryffondor pouvait se révéler des plus utiles. Même si en l’occurrence, et au fond du fond, elle avait une toute petite minuscule affection pour la tête brune.

- Le vieux ne refuserait jamais un élève, répliqua-t-elle finalement à l’évocation de Dumbledore. Surtout pas un de ses bouffondors chéris.

Elle lui adressa un clin d’œil railleur avant de sortir un paquet de nougats moelleux. Étonnamment, ils étaient devenus sa confiserie préférée (mouahahah !). Elle en déballa un et l’enfourna sans aucune grâce, avant d’en jeter un dans les mains de Pickering.

- Cadeau de bienvenue.


Puis elle se mit à réfléchir très brièvement, le doigt sur le menton.

- Hum, tu veux d’autres scoop que le tien ? Ok. Que penses-tu de ça ? La sœur Weasley s’est pris un bain en compagnie du garde-chasse, en plein jour, dans le lac. Les Bouffondors sont devenus décadents, j’te jure. Fenwick, celui qui nous sert de prof de métamorphose, a buté une femme dans une ruelle de Londres, mais ça t’as dû probablement le savoir.

Comment ça elle déformait la vérité ?! Point du tout !

- Les dents de Granger ont apparemment pris 10 cm de plus ! Je sais pas qui je dois remercier encore, mais je compte lui envoyer une bouteille de vin de ma famille. Weasley a toujours son problème d’élocution et de garde-robe. Je comprends pas pourquoi aucun bouffondor ne s’est encore cotisé, car si tu veux mon avis, tu peux pas faire plus craignos. Oh et apparemment, y a un gars à Pré-Au-Lard qui vole les Poudlariens, mais il est pas de chez nous. On dit qu’il les rackette puis les torture en se faisant passer pour un auror censé les protéger. On ne peut plus se fier à n’importe qui de nos jours. Heureusement, Picky, tu m’as moi !
ironisa-t-elle en prenant un nouveau nougat avant d’ajouter. Et personne ne touche aux Bulstrode. Satisfait ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeVen 26 Avr - 22:59


Wesh meuf, la subtilité ça te connaît !
Millicent & Adam
Une nouvelle question plus ou moins rhétorique venait d'être posée. Si Adam décida de ne piper mot, un sourire amusé habilla ses lèvres malgré tout. Il ne se sentait pas si différent de ses camarades, ou plus exactement, il n'était pas du genre à mettre tout le monde dans le même sac. Certains Gryffondors, comme Stephen, comme lui, demeuraient ouverts d'esprit. Ils valaient la peine d'être connus, parfois même d'être entendus. Tout le monde se souvenait des jumeaux Weasley et du grand service qu'ils avaient rendu à quasi tout le monde un an en arrière en foutant un bordel conséquent dans la Grande-Salle le jour des examens de fin d'année. Voir la tête horrifiée d'Ombrage était aujourd'hui encore l'une des plus grandes satisfactions qu'Adam avait put connaître au cours de ce qui n'était encore que sa brève existence. Et au delà des personnes mentionnées, il le savait, d'autres en valaient la peine aussi. Seulement, Adam lui-même était beaucoup centré sur son univers, à tel point qu'en dehors de ses amis à Poudlard, peu de choses comptaient réellement à ses yeux.

Il avait bien essayé de fouiller dans ses souvenirs à la recherche d'un visage à mettre sur le prénom "Kevin", il n'en connaissait aucun personnellement. Pourtant, lorsque Millicent reprit la parole, il ne put s'empêcher de froncer des sourcils une nouvelle fois. Qu'est-ce qu'elle lui racontait, là ?

- Hmmm...je vois. T'es consciente que je ne suis pas le seul à m'appeler Adam dans ce pays ? Non parce que...vue la manière dont tu me regardes, on jurerait que je devrais me sentir concerné. Mais je crois que je le saurais si j'avais un frère jumeau, non ?

Dès l'instant où il eut prononcées ces dernières paroles, il se figea littéralement sur place. Il entendit à nouveau Millicent lui dire que Kevin lui ressemblait "vachement", pour reprendre ses mots exacts. Est-ce qu'il était sûr de ce qu'il avançait ? Est-ce que c'était si impossible que ça, qu'il ait un frère jumeau actuellement entrain de se balader dans les couloirs ? Non, il ne pouvait pas y croire. Ses parents ne lui auraient jamais caché ça. Ils n'auraient jamais abandonné un de leur enfant. Jamais... il se refusait à accepter cette idée.

- Comment ça, Malefoy a été vérifier ? Je... il s'interrompit, sourcils à nouveau froncés. Y'a rien à dire, Milli-Milli. Et si c'est une mauvaise blague de ta part, on ne peut pas dire que je la trouve vraiment drôle.

Contrarié, il enfonça ses mains à l'intérieur des poches de sa veste, les yeux dorénavant au sol. Lui, avoir un frère jumeau ? Non, la pilule était bien trop grosse à avaler et d'ailleurs, il n'avait même pas envie de s'y essayer. Il ne réalisait pas encore qu'il n'aurait pas le choix, mais l'existence de Kevin allait changer tant de choses de sa vie maintenant qu'elle commençait à ne plus être un mystère. Il aurait bien du mal à nier l'évidence une fois mit en face du garçon qui physiquement, était pratiquement son propre reflet.

- Si tu le dis
, se contenta-t-il de répondre rapidement à ses paroles, tout en relevant finalement les yeux.

Son regard transpirait sa contrariété, il lui faudrait bien plus qu'une simple discussion pour se sortir ce fameux Kevin de la tête maintenant. Tant qu'il ne serait pas certain que ce que venait de lui dévoiler Millicent était vrai, en tout cas.
Il réceptionna de justesse le nougat qu'elle venait de lui envoyer. Adam n'était pas du genre à dire non à de la nourriture, surtout lorsqu'il était dans cet état nerveux là. Il la gratifia d'un léger sourire accompagné d'un rapide "Merci", après quoi il l'écouta lui donner les ragots qu'il avait réclamés. Milli-Milli paraissait tellement objective, c'était fou ! Elle lui rendit sincèrement le sourire sans le vouloir, sans doute, mais avec ce qu'il venait d'entendre, ça ne pouvait être que plus fort que lui. Adam avait en effet eue connaissance de l'affaire Fenwick et à ce moment-là déjà, il n'avait pas cru un mot de ce qui avait été raconté par les journaux. Et à vrai dire, il n'avait pas posée cette question à Millicent en espérant naïvement qu'elle ne lui dirait que des vérités. Il savait comment elle fonctionnait, c'est bien pour ça qu'ils arrivaient à s'entendre tous les deux.

- Satisfait, on va dire ça oui. Comme toujours tu n'as aucun ragot sur les Serpentards, c'est étrange non ? A croire que vous êtes des petits anges,
ironisa-t-il à son tour, les lèvres étirées en un sourire badin cependant. Si ce que tu me dis est vrai pour le gars de Pré-Au-Lard, il ne tardera pas à se faire chopper j'imagine. En tout cas, je constate que peu de choses ont changées ici, c'est bien. Toi qui martyrise secrètement les premières années, eux qui adore te détester...non, franchement, tout ça m'avait presque manqué !

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeMar 30 Avr - 19:47

Wesh gros, t'as un jumeau !

- De toute évidence non, ce qui craint, railla-t-elle en levant les yeux au ciel.

Millicent se délectait de la situation. Et pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d’être étonnée devant l’ignorance de Pickering. Comment avait-il pu manquer cette information ?

- T’as vraiment loupé le mémo ou tu me fais marcher, Picky ? Parce que même cet idiot de Goyle s’en serait rendu compte. Rassure-moi tes parents le savent au moins que vous étiez pas un mais deux à la naissance ? En tout cas lui, il a bien reçu le mémo, ajouta-t-elle sur le ton de la pure discussion en avalant un autre nougat.

A l’évocation de Malefoy, Millicent haussa les épaules avec nonchalance. Drago faisait partie de sa bande, en revanche, elle ne faisait pas partie de la bande de Drago. Fallait-il rappeler que c’était elle la Big Boss ? Surtout que le Petit Prince agissait très bizarrement ces derniers temps. Toujours à disparaître aux meilleurs moments, évasif dès lors qu’on l’interrogeait, absent durant leurs conversations et en plus, il commençait à raconter des histoires à dormir debout sur son avenir à Poudlard. Malefoy devenait aussi dingo que son père, elle en était persuadée. Et il y avait de quoi ! Ce n’étaient sûrement pas ses parents qu’on trouverait à Azkaban ! Quant à son parrain, il était cent fois plus intelligent que Lucius Malefoy, tout le monde le savait. Il n’était pas son parrain pour rien après tout.

- Une altercation qui a manqué de finir au corps à corps, répondit-elle enfin en chassant une bestiole dans l’air. Parce que ce Kevin-là adore les embrouilles. Quoi de plus normal quand on s’entiche d’une Pouffy en même temps. Au moins toi Picky tu as eu suffisamment de goût pour planter tes crocs dans une Serpentard. Tu veux que je te dise ? Il te ressemble peut-être physiquement, mais il a pas ton style ni ton talent. Quand tu vois la maison d’intellos aussi …

A nouveau elle haussa les épaules, non sans un mauvais rictus. Puis elle reprit, le ton presque compatissant et bienveillant :

- Allez Picky, encore un an et demi dans ce château et après on est libre. Personne t’oblige à croiser le minus. T’as aucun compte à lui rendre. Je te l’ai juste dit pour que tu ne fasses pas le choquer si tu devais le croiser dans le couloir ou en cours. Remarque, ça doit faire bizarre de voir son propre reflet arriver vers soi. Allez changeons de sujet maintenant, on lui a assez donné d’attention comme ça.

Tant de gentillesse en elle. Epatant n’est-ce pas ? Même elle en était étonnée. Mais elle ne pouvait décidément pas sauter et tabasser Picky alors qu’il venait tout juste d’arriver. Ce n’était pas dans ses manières. Il lui faudrait au moins attendre que l’heure fût écoulée pour ça ! Les Serpentards avaient un certain code d’honneur en somme, et Millicent ne comptait pas l’enfreindre même pour les beaux yeux de Picky. Il pourrait la supplier autant de fois qu’il voudrait, une heure restait une heure !

- Parce qu’on s’en moque que Pansy ait verni les ongles de Crabbe et maquillé Goyle. En quoi c’est intéressant ? Fais attention Picky, ton joli minois pourrait trouver des Serpentards un peu excités si tu n’y prends pas garde Les filiations sont légions chez nous, comme tu t’en doutes. Il serait regrettable que tu sois amoché par quelqu’un d’autre que moi alors que je suis une valeur terriblement sûre !
s’enorgueillit-elle non sans une certaine ironie. Puis bon, nos rackets ne peuvent pas être considérés comme des scoops non plus. La Noble maison de Salazar Serpentard domine toutes les autres, qu’est-ce qu’il y a de nouveau à cela ?

De fait, elle acquiesça la bouche pleine à ses derniers propos. Ce qu’il y avait de bien avec Adam, aux yeux de Millicent, c’était qu’il comprenait vite et bien. Un atout très efficace de son avis.

- Oh il a déjà croisé ma route, et tu penses bien qu’il est reparti les mains vides la queue entre les jambes,
ricana-t-elle en mimant la fuite à l’aide de ses bras. Vois le bon côté, Picky, si les choses avaient changé, tu ne te sentirais pas chez toi, si ? Prends des forces, tu en auras besoin pour tout à l’heure.

Petit chanceux, en avait-il seulement conscience ? Voilà qu’elle lui offrait un nouveau nougat. Un jour à marquer dans le marbre ! Mais Millicent Bulstrode savait y faire pour parvenir à ses fins. Il fallait ménager sa monture pour acquérir sa confiance : la Serpentard ne pouvait s’empêcher de vouloir l’éloigner de sa joyeuse bande. C’était un petit challenge, certes, mais il y avait un commencement à toute chose.

- Bon, et toi durant ton petit périple buissonnier, t'as appris des choses intéressantes, Picky ?


Sous-entendu des scoops de la vie réelle loin du château.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeLun 6 Mai - 8:46


Wesh meuf, la subtilité ça te connaît !
Millicent & Adam
- Oh eh bien, autant pour moi, miss "l'unique Millicent du pays" !

On le piquait, il piquait ! C'était comme ça que ça fonctionnait avec lui, aussi vif d'esprit qu'il le fallait lorsqu'il le fallait. Face à quelqu'un d'aussi fidèle aux préceptes de sa maison, c'était même un atout indispensable selon Adam, qui s'était permit d'esquisser un léger sourire en coin.

Lequel disparu finalement bien assez vite lorsqu'ils retombèrent dans le vif du sujet. Autant, il connaissait Millicent pour être une très bonne menteuse, peut-être même un peu manipulatrice à ses heures perdues selon lui. Mais là, il commençait sincèrement à croire que cette révélation allait au delà de ses capacités d'inventions pour de simples mesquineries. Qui voudrait faire croire à une histoire pareille et surtout, pourquoi ? Dans quel intérêt ? Il avait beau tourner et retourner la question dans sa tête, il ne trouvait aucune raison valable. Alors face au regard sérieux de Millicent, il ne pouvait que commencer à la croire. Quand bien-même se dire qu'il n'avait pas le choix, que les faits étaient déjà avérés était ô combien difficile pour lui.

- J'imagine que oui...
entama-t-il après plusieurs secondes de silence, le visage tendu, le regard perdu dans le vide. J'imagine qu'ils étaient bien au courant qu'on étaient deux. Tu te verrais louper la nouvelle, toi ? il ricana jaune, puis il secoua la tête, sans oser encore reposer son regard sur Millicent. Tu pourras aller répéter ça à tire-larigot si ça ne se savait pas encore parce que comme tu peux le voir, il faut croire que j'ai bel et bien loupé le mémo jusqu'ici.

On pouvait presque déjà entendre une certaine amertume dans sa voix. Comment est-ce que ses parents avaient pu lui cacher ça ? Il y avait littéralement un déferlement d'émotions contradictoires en lui, lesquelles il avait bien du mal à ignorer. Il tenta de maîtriser sa frustration en croquant à pleines dents dans le nougat qui lui avait été gracieusement offert, histoire d'être concentré jusqu'au bout sur les dires de Millicent. Son frangin -s'il existait vraiment- était donc du genre à bastonner. Compréhensible, si on imaginait un seul instant la vie qu'il avait put avoir. Ou peut-être avait-il été plus heureux qu'Adam? C'était difficile de trouver pire que des parents absents, respectivement droguée et alcoolique, non ? Oui, il avait certainement été plus heureux. En tout cas, c'est ce que le brun souhaitait au fond de lui. Si son frère existait vraiment. Mais il n'y avait déjà plus aucun doute de possible, non ?

- Une Poufsouffle, tu dis ? la questionna-t-il assez rapidement entre deux bouchées, désireux de faire comme si le sujet Rachel n'avait pas été un seul instant mentionné. Tu la connais ? Elle s'appelle comment ?

Pour sûr qu'il saurait remettre un visage sur son prénom s'il lui était donné. Une fille comme Eléanor se remarquait, même si et justement parce qu'elle était du genre à vouloir rester dans l'ombre. Un peu comme lui, au fond, même aujourd'hui, alors qu'il était censé être entouré d'amis. Adam était un solitaire dans l'âme, refoulé mais bien vivant. Le monde avait beau tourner tout autour de lui, certaines fois, il se sentait incroyablement seul et souvent, il se surprenait à aimer ça. Mais ce dont il se souviendrait le plus c'était de l'avoir surprise entrain de le dessiner pendant un repas. A l'époque, Rachel tenait encore sa main et illuminait ses journées grâce à son simple rire.

- Est-ce que c'est un compliment que tu viens de me faire, Milli-Milli ?
reprit-il finalement avec le retour d'un léger sourire. Je veux ta confirmation, histoire de savoir si je peux aller faire une croix dans mon agenda afin que ce jour reste à jamais graver dans les annales !

Ses yeux finirent par se relever sur elle et même si il ne l'avait pas dit à voix haute, son regard adouci traduisait plus au moins ses remerciements.

- Je crois que ça restera un bon moment une nouvelle difficile à digérer mais pour le moment...il n'y a pas grand chose à dire de plus de toute manière.

S'il s'était remit à sourire légèrement après avoir taquinée Bulstrode, son regard s'était ensuite à nouveau quelque peu perdu dans le vide. Il avait terminé son nougat alors maintenant c'était aux brindilles d'herbes sous ses fesses qu'il s'en prenait en arrachant celles à sa proximité avec sa main droite. Son frère était apparemment à Serdaigle, il s'imaginait qu'il le verrait bien assez vite et qu'il pouvait débarquer à tout moment, loin de pouvoir se dire que Kevin avait été en réalité enlevé par des rafleurs le matin-même. Quant à ses meilleurs-amis qu'il n'avait toujours pas revus... Il ne pouvait être que de plus en plus tendu, malgré les efforts qu'il faisait pour relativiser.

- Moi, je trouve ça intéressant. Je leur ignorais ce côté efféminée et je dois dire que je trouve ça plutôt hilarant,
décida-t-il de la charrier, en réponse à ses menaces qu'il avait prit l'habitude de prendre à la légère. T'en fais pas va, pour rien au monde je ne voudrais t'enlever l'honneur d'être la première fille à m'avoir cabossé !

Quant à ces dernières paroles, il préférait ne pas répondre. Ses yeux roulèrent légèrement dans leur orbite mais bien assez vite finalement, il s'était derechef remit à sourire d'un air mutin.

- Je veux bien te croire, oui, répondit-il en secouant un peu la tête face à ses grands gestes, après quoi il attrapa le nouveau nougat qui lui était lancé. C'est beaucoup trop généreux de ta part, Milli-Milli ! Je ne saurais que trop comment te remercier !

Sans trop attendre il en fourra un bout dans sa bouche, c'est que ces cochonneries étaient vachement bonnes !

- Eh bien... pas vraiment, pour tout te dire. J'ai surtout traversées plusieurs crises familiales et avec ce que tu m'as annoncé...mon petit doigt me dit que c'n'est pas terminé. Ça s'était arrangé jusqu'ici et je t'avouerais que j'aurais bien envie que ça reste comme ça. M'enfin...ça servirait à rien d'entrer dans les détails. Quant à la vie du monde moldu, je ne suis pas certain qu'elle t'intéresse, si ? Parce que tu sais, il ne se passe pas grand chose dans mon village de quasi-pauvres. On ne mène pas tous la même vie ! A ce propos, comment vont les affaires de tes parents ? Florissantes, j'imagine ?

Son père, consommateur d'à peu près n'importe quelle alcool était bien évidemment l'un de leur client fidèle, même s'il y avait peu de chance pour que Millicent soit au courant étant donné qu'il obtenait toujours ses bouteilles par l'intermédiaire de quelqu'un d'autre.




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeMer 8 Mai - 23:39

Wesh gros, t'as un jumeau !

Unique ? Elle faisait tout pour l’être. Personne ne devait lui ressembler. La prendre en exemple ? Oui mais pas trop non plus. Comment ferait-il pour conquérir le cœur du Professeur Wilkes si des mini-elle entraient dans la danse (nous vous laissons imaginer le danger…) ?! De surcroît, il n’était pas question que quelqu’un d’autre fasse la loi à sa place dans le château. Une Millicent suffisait, deux c’était déjà beaucoup trop ! D’où sa joie immense d’être fille unique. Merci Papa, merci Maman ! Mais dans le doute, elle irait tout de même vérifier pour ne pas se retrouver dans la même situation qu’Adam. Même si, en toute honnêteté, elle n’avait pu manquer une telle bavure parentale. C’était tout bonnement inimaginable ! L’idée lui arracha tout de même un frisson désagréable. Partager sa vie avec un ou une minus ? Non non non. Pas question !

- Tu m’as bien regardée,
répliqua-t-elle la bouche pleine à la suite de ses propos sur son frangin. Tu crois vraiment que je peux manquer un truc pareil, Picky ? Rien n’échappe à une Bulstrode.

En fait, elle pensait déjà faire signer un contrat à ses parents. On n’était jamais trop prudent, et sa mère ne devait absolument pas se retrouver avec un polichinelle dans le tiroir ! Il n’y avait de la place que pour une seule et unique Bulstrode : elle. (Oui il était important de le souligner à nouveau !)

- Et pourquoi je ferai ça ? Peeves s’en est déjà chargé et les filles aussi.


Elle n’allait que le raconter à son parrain, voyons, ni plus ni moins !

- Il n’y a pas suffisamment d’intérêt pour moi dans cette histoire pour que je la raconte à chaque détour de couloir. J’fais pas dans le petit ragot moi Picky !

La Serpentard ne cessait de l’observer. Elle comprenait qu’effectivement la nouvelle avait de quoi choquer n’importe qui. Nonobstant elle n’en éprouvait, comme à son habitude, aucune compassion. Chacun sa vie, chacun ses emmerdes. Elle ne pouvait qu’en ricaner. Adam pouvait se sentir chanceux : elle était pour le moment assez discrète sur sa réaction. Etait-elle capable de pire ? Evidemment ! Mais pour une raison un poil obscur, elle ne s’en donnait pas à cœur joie. Le manque d’envie, probablement.

- C’est Branstone. Archétype de la blonde. Blonde, yeux bleus, gros lolos. Un cliché pour ton pseudo frangin. Pansy les appelle les « manchots », je te laisse deviner pourquoi.

Les deux tourtereaux étaient la cible des Serpentards notamment durant les repas et dès lors qu’ils croisaient leur route. Millicent et sa bande se moquaient de leur timidité, de leur pudeur, et Pansy ne se gênait pas pour leur faire quelques démonstrations pour les décoincer. Autant dire que le pari du dépucelage avait été lancé.

- Un compli … quoi ? Mais qu’est-ce que tu racontes Picky ? se renfrogna-t-elle en terminant son paquet de nougats avec désespoir. Tu prends tes rêves pour la réalité, plutôt manger du strangulot !

Elle lui lança un regard lourd d’avertissement : mieux valait pas qu’il insiste. Millicent ne faisait pas de compliments ou si peu, et elle n’aimait pas qu’on le souligne. C’était déjà faire preuve de suffisamment de faiblesse sans qu’on ne le fasse remarquer davantage.

- J’espère bien, se renfrogna-t-elle en bougonnant. Je n’aime pas qu’on vole mes privilèges. Moi seule peux te cabosser, Picky. C’est la règle. Maintenant si tu préfères avoir des rendez-vous galants avec Crabbe et Goyle, je peux t’arranger ça aussi.

A l’évocation de sa générosité, Millicent roula des yeux. Un rictus satisfait était pourtant apparu sur ses lèvres. Elle aimait qu’on reconnaisse sa bonté naturelle (mais si !). Comment la remercier ? Elle y réfléchissait, prête à répondre, quand Picky se mit à déblatérer sur sa vie et à interrompre le fil de ses pensées. Mais pourquoi faisait-il une chose pareille ? Est-ce qu’elle avait laissé penser qu’elle en avait quelque chose à faire ? Pourtant elle ne l’interrompit pas. Avec quelqu’un d’autre, la chose aurait été bâclée en deux secondes. Là pourtant elle se garda de le faire. Peut-être parce que c’était le sacrifice à faire pour mettre un peu plus la main sur Picky. Son parrain obtempérerait sûrement pour cette stratégie.

- De toute façon t’es à Poudlard, maintenant. Donc le reste tu t’en fous.


Aucune compassion, vous dis-je.

- Tu côtoies la haute société ici Picky
, le railla-t-elle dans un nouveau rictus, fier cette fois. Bien sûr qu’elles sont florissantes. Et mon père compte bien étendre nos domaines. Quoi ? Tu veux une bouteille ? Je peux négocier ça. Y a pas meilleur alcool de toute façon. J’espérais que …

Son regard était devenu évasif, presque chagriné. Heureusement elle s’arrêta à temps. Un peu plus et elle avouait avoir offert un cadeau au professeur Wilkes. Pas moyen ! Surtout que ce cadeau s’était soldé sur un échec humiliant. Et finalement Orcus Wilkes n’avait pu goûter à la délicieuse bouteille. Il s’était montré si irrespectueux ce soir-là... Son petit cœur en avait été touché. Mais en parler ? A Picky ? Non de non ! Alors elle fouilla dans son sac et trouva finalement une esquive ingénieuse :

- … qu’il me resterait des nougats. Je vais devoir racketter des Pouffy. C’est quoi tes plans maintenant Picky, tu vas retourner à ta petite vie normale ?

Traduction: banale avec ses losers d’amis.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitimeSam 11 Mai - 2:47


Wesh meuf, la subtilité ça te connaît !
Millicent & Adam
- Ça me console tellement de savoir que tout le monde était au courant avant moi, décida-t-il d'ironiser avec un sourire amère accroché aux lèvres.

Tant qu'il le pouvait encore, il fallait bien qu'il en déconne ! Car une fois qu'il serait mit devant le fait accompli, Adam devinait déjà que sa réaction serait toute autre.
Maintenant, il comprenait pourquoi ses amis lui avaient autant écrit il y a de ça quelques semaines. Durant quinze jours, il ne s'était pas passé vingt-quatre heures sans qu'il ne reçoive une lettre de l'un d'entre eux. Le garçon n'avait ouvert aucune de ces missives, néanmoins il les avaient conservées chez lui. Lorsque Adam se mettait quelque chose en tête, il avait tendance à s'y tenir. Il y a quelques mois, il s'était en l’occurrence mit en tête que couper les ponts avec ses meilleurs-amis était la meilleure chose à faire pourtant, il ne s'était pas passée une journée sans qu'il ne se maudisse pour ça. Et aujourd'hui, après cette révélation, il se sentait incroyablement stupide et indigne d'eux. Il était un pitoyable ami et de surcroît apparemment, un pitoyable frère. Jamais il n'avait soupçonnée l'existence de Kevin, quand bien-même il lui était peut-être arrivé d'en rêver.
Pendant quelques instants, son regard s'était un peu vidé, preuve qu'il s'était laissé rattrapé une nouvelle fois par le flot de ses pensées. Il ne récupéra le fil de la discussion qu'à la mention d'Eléanor.

- Branstone, tu dis ? Hm, oui...j'imagine très bien pourquoi.

Tout en ramenant ses genoux contre son torse, il ne put s'empêcher de ricaner intérieurement. A ses yeux, Parkinson n'était rien de plus qu'une névrosée, constamment jalouse et frustrée. Dur, dur d'être ignorée par le Prince des Serpentards, surtout lorsque tout le château n'était pas sans connaître les sentiments qu'elle éprouvait pour lui. Bien évidemment, Adam se passa de commentaires. Après tout, ses amis aussi avaient leur défauts, quand bien-même il demeurait le pire d'entre eux.

- Plutôt manger du strangulot ? cette fois, c'est à voix haute qu'il ricana. Si ça ne te déranges pas, j'vais continuer à rêver en ce qui me concerne.

S'il ne cherchait pas à provoquer un peu Millicent de temps en temps, leur pseudo "amitié" n'aurait rien de drôle. Et puis, qu'il se permette de la charrier était de bonne justice, non ?

- Crabbe et Goyle ? Je t'en prie...c'est pas parce qu'ils ont ta carrure qu'ils seraient capables de prendre l'avantage sur moi ! En matière de rendez-vous galant, je n'aime pas faire dans la dentelle ! Par conséquent, je compte bien te rester fidèle Milli-Milli.

Adam se confia ensuite rapidement sur les six derniers mois difficiles qu'il avait passés, ce à quoi Millicent n'eut guère de réaction, comme il s'y attendait. Et c'était tant mieux, d'ailleurs. S'il y avait bien quelque chose que détestait le garçon, c'était qu'on le prenne en pitié. Ainsi donc, la réponse simple de la brunette ne le dérangea pas spécialement. Il se contenta de lui sourire en attendant qu'elle réponde à son tour à sa question, choisie au pif parmi d'autres.

- C'est une bonne chose, j'imagine ! Quant à la négociation j'y pensais pas spécialement mais qui sait...peut-être qu'un jour je reviendrais vers toi.

Ce serait peut-être plus tôt qu'il ne le pensait, lui qui n'avait encore aucune idée de comment gérer tout ce qui l'attendait. Que ce soit ses amis, Kevin, ou bien-même les cours. Ainsi que le souvenir de Rachel, présent partout dans ce château.
S'il avait bien remarqué le regard brièvement évasif de Millicent, Adam ne fit aucune remarque à ce sujet. A la place il se contenta de secouer légèrement la tête en pensant à ces pauvres pouffys que personne ne serait en mesure de sauver. Après quoi il avait haussé les épaules, l'air légèrement dépité.

- Je voudrais bien essayer, en tout cas. J'ai l'impression d'avoir beaucoup de choses et de temps à rattraper. Malheureusement, j'crains aussi que les choses ne puissent plus redevenir comme avant...M'enfin, on verra bien ce que les prochains jours me réserve.

Sur ces paroles il se leva, le tout en souriant rapidement à sa camarade.

- Je voudrais pas t'empêcher de racketter les plus petits et j'aimerais pas y participer non plus alors...on se dit à la prochaine fois ? Peut-être que ce sera le jour de notre rendez-vous galant, qui sait !


Il enfonça à nouveau ses mains dans les poches de sa veste tout en faisant volt-face, déjà reparti en direction du château sans attendre de réponse particulière de la part de Milli-Milli.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Empty
MessageSujet: Re: [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !    [Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Adam] Wesh gros, t'as un jumeau !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» Liste d' armée 2000pts -gros mek powa!!!- optique tournois
» Gros Mek avec Champ de Force Kustom
» GROS BISOU BERTO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Intérieur :: Hall, toilettes, couloirs et autres-
Sauter vers: