Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 [Libre] Home, sweet home.

Aller en bas 
AuteurMessage
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeLun 8 Avr - 2:56


Home, sweet home.
Adam & Cie
Il approchait des grilles, enfin. Adam avait la sensation de ne plus avoir vu le château qui se dessinait au loin devant lui depuis une éternité, alors qu'en réalité ce n'était qu'une question de mois. Peut-être les plus longs de sa vie, certes, mais ce n'était que quelques mois. Quelques mois qui lui donnaient aujourd'hui l'impression d'être devenu un véritable étranger. Autant pour Poudlard que ses habitants. Et pourtant, il était encore loin d'imaginer ce qu'il l'attendait une fois qu'il aurait pénétrée l'enceinte de l'école.

- Ici, ce sera parfait.


Le brun jeta un dernier regard tout autour de lui afin de s'assurer qu'il était bien seul avant de s'enfoncer un peu dans les bois. Ce n'était pas la première fois qu'il fumait à quelques mètres des grilles, les créatures de la forêt interdite ne traînaient pas trop dans ce coin là. Sa malle qui lévitait encore dans les airs toucha terre sans qu'il n'ait besoin de prononcer la moindre formule, puis il s'installa contre le tronc d'un arbre avec son sac à dos entre les jambes afin de pouvoir en sortir tout ce dont il avait besoin pour rouler. Une feuille, du tabac et un pochon. Inutile de vous dessiner ce qu'il y a l'intérieur de ce dernier, n'est-ce pas ?

- Et dire qu'il m'avait promis qu'il arrêterait...


Adam ricana jaune à sa propre réflexion en effritant la plante au dessus de sa roulée encore ouverte. Il avait trouvé ce fameux pochon dans la table de nuit de son père juste avant de quitter la maison, preuve que ce dernier n'avait toujours pas apprit de ses leçons. Il n'osait jamais vraiment disputer Adam lorsqu'il se rendait compte que quelque chose lui avait été volé, puisqu'il était bien conscient d'être le seul fautif dans cette histoire. Son fils n'aurait jamais eu à marcher sur ses pas s'il ne lui avait pas donné l'exemple au préalable.
Au début, le brun voyait ça différemment. Il s'était mit à fumer dans l'espoir vain que ça ferait réagir ses parents mais aujourd'hui il se devait bien d'admettre que c'était devenue une relative habitude. Fumer l'apaisait, lui permettait de réfléchir et lui faisait même du bien. C'était peut-être devenu paradoxal, mais ses décisions ne le regardaient que lui. Tout en grelottant un peu de froid il lécha sa feuille, tassa du mieux qu'il put le petit cylindre qu'il tenait entre les doigts puis il en alluma l'extrémité sans avoir besoin de prononcer la moindre formule encore une fois. Une petite étincelle grilla le bout de son joint qu'il porta aussitôt à ses lèvres afin d'en tirer une première latte. Quasiment jouissive, après son voyage.

[...]

Il était resté dans la forêt une bonne vingtaine de minutes avant d'enfin se décider à traverser les grilles, puis le parc. Adam se sentait dans un meilleur état pour affronter ce qui l'attendrait, à savoir les mille et une questions de ses meilleurs-amis lorsqu'il les auraient enfin retrouvés. Les environs paraissaient très calmes, certainement parce que beaucoup d'élèves étaient encore en cours. Puisque son retour avait été signalé à Dumbledore pour aujourd'hui, il comptait bien prendre son temps avant de se rendre dans le bureau directorial. Ses yeux n'étaient pas spécialement rouges mais on ne trompait pas l'instinct du directeur, il le savait bien. Et pour son premier jour de rentrée, il ne tenait pas spécialement à être grillé sur ses consommations occasionnellement illicites.

Sa mallette lévitait à nouveau derrière lui et il ne tenait son sac à dos que sur une seule épaule. De sa main libre il réajusta son bonnet sur son crâne, le regard rivé devant lui. Secrètement, il priait pour que personne ne vienne l'interpeller. Il allait devoir apprendre à être de nouveau sociable, de nouveau tolérant et franchement, ça ne lui disait encore rien pour le moment.  
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »


Dernière édition par Adam Pickering le Mar 9 Avr - 2:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeLun 8 Avr - 15:06

Poudlard est notre maison
Travail : une surprise vous attends, persévérez ! Amour : vous vous trompez. La prochaine fois sera la bonne. Vie sociale : il n'y a pas de fumée sans feu.

La fin des cours retenti. Emma s'était permise de quitter le cours d'histoire de la magie plus tôt, d'abord parce qu'elle connait la vie de Domitille les-neufs-vies sur le bout des doigts, une sorcière du moyen-âge qui s'était amusée à passer neuf fois sur le bûché avant de prendre la forme d'un chat noir pour malmener un village de moldus superstitieux. Chacun s'amuse comme il peut. Ensuite, en ce milieu de journée, la jeune fille aux pas pressés à fort à faire avant de rejoindre ses camarades pour déjeuner. S'il est question d'extraire l'estomac vide le moindre jus peu ragoutant d'un bulbe en cours de botanique cet après-midi, Emma jure qu'elle vomirait sur leur sujet d'étude. Elle avait décidée de passer par les extérieurs pour regagner la tour ouest, désireuse de se rendre à la volière, prenant une grande bouffée d'air frais dans le parc chatoyant à cette époque de l'année.

A l'évidence, ce parc est toujours magnifique, qu'il pleuve ou qu'il vente ou que le sole cogneur chasse les tourterelles, un groupe de nuage éparse réduit la luminosité d'un soleil pourtant enthousiaste, son regard baladeur à l'affût du moindre détail étrange ne pouvait que s'arrêter sur ce garçon coiffé d'un bonnet, sac à dos sur l'épaule. Seul. Se balader avec une malle en cette période de l'année, c'est normal ? Emma stoppe sa course effrénée, plissant les yeux pour mieux regarder. Des ermites vivraient-ils dans la forêt interdite ? Sans gêne et avec hâte, elle dévie sa route en direction du garçon. Peut-être l'élève a t-il tenté de fuguer et s'est ravisé une fois seul dans la forêt ? Tandis que son imagination bats son plein, Emma rejoint Adam. Arrivée à sa hauteur, elle le détaille des pieds à la tête. Elle le reconnait, même année, autre maison, elle n'avait jamais remarqué sa disparition. Le pauvre il a l'air tout bizarre, est-ce qu'il est ensorcelé ?

"Salut euh... Pa... Pa.... euh Packaging ? C'est ça ? Tu es sûr que ça va ? C'est l'heure de déjeuner, tu ne rejoins pas tes camarades ? Il y a une tarte au chocolat pour le dessert, j'ai demandé à Terry, mon meilleur ami, de m'en garder deux parts. Tu es sûr que ça va ? Tu à l'air mal en point ? Je peux t'aider à porter ton sac ? J'allais à la volière envoyer un hibou de la plus haute importance à mes parents, mais si tu rencontres des difficultés, ça peut attendre. Je m'appelle Emma, tu portes un bonnet mais t'es pas très couvert..."

Trop loin d'Adam pour capter la moindre odeur d'herbe ni remarquer l'état de ses yeux, Emma est occupée à poser milles questions. Il a l'air complètement perdu. Son horoscope parlait d'une rencontre éphémère, s'agit-il de l'élève de Gryffondor ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeMar 9 Avr - 4:32


Home, sweet home.
Emma & Adam
Le moment qu'il redoutait tant arriva bien plus vite qu'il ne l'avait prévu lorsqu'il remarqua une silhouette féminine entrain de se dessiner à quelques mètres devant lui. Il ne s'en serait sans doute pas formalisé s'il n'avait pas vu que cette dernière s'était arrêtée afin de pouvoir vraisemblablement mieux l'observer. Dans un réflexe nerveux il avait réajusté son bonnet une nouvelle fois, tout en marmonnant un petit :

- Pourvu qu'elle n'approche pas...


Sans trop pouvoir se l'expliquer, il s'était immédiatement tendu à cette idée. Adam n'était pas franchement capable de penser à autre chose que ses meilleurs amis après avoir passé plus de six mois sans leur donner la moindre nouvelle. Il était inquiet quant à la façon dont ils allaient l'accueillir, alors qu'il savait pertinemment au fond de lui qu'il n'y avait pas plus tolérants qu'eux. Le Gryffondor était un petit chanceux en amitié depuis sa première année, mais cinq ans plus tard il avait toujours autant de mal à se faire à cette idée. Sociabiliser n'était pas toujours son fort, il était bien souvent trop préoccupé par ses propres pensées pour être capable d'en faire abstraction. Aujourd'hui ne faisait pas exception, bien au contraire.

Il avait tâché de continuer à avancer sans trop se préoccuper de sa camarade, mais il ne lui fallut pas longtemps pour remarquer du coin de l’œil qu'elle s'approchait dangereusement cette fois. Il n'allait pas pouvoir se défiler, qu'il le veuille ou non sa vie sociale allait reprendre dans 3...2...1...

- Pickering,
l'avait-il aussitôt corrigée avec une légère grimace après qu'elle se soit arrêtée à quelques mètres devant lui.

Pourquoi est-ce qu'elle l'observait comme ça ? Son bonnet était-il de travers ou bien avait-il sous-estimés les effets physiques causés par son joint ? Non, impossible. Ce n'était pas franchement une fierté, mais il se savait suffisamment habitué à la fume pour qu'on ne puisse pas le cramer à cause d'un seul et unique joint. Surtout qu'il avait même pensé à se re-parfumer un peu avant de pénétrer l'enceinte de l'école.
La brunette ne lui avait même pas laissé le temps de répondre à ses questions, ce n'est que lorsqu'elle se présenta enfin qu'Adam put véritablement s'exprimer à son tour.

- J'ignorais que c'était déjà l'heure du déjeuner à vrai dire, mais comme tu peux le voir...
il jeta un rapide regard à sa malle derrière lui. Je viens juste de revenir au château. Je n'ai pas pu être là à la rentrée et...bref, je dois encore ranger mes affaires et aller voir le directeur avant de penser à manger. Mais tout va bien ne t'inquiètes pas. Mon sac n'est pas si lourd, je te l'assure. Ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire poli avant qu'il ne reprenne. En tout cas, c'est gentil de ta part de t'être proposée. Si tu as une lettre à envoyer, je ne voudrais pas te retenir. Quant à ça...il réajusta une nouvelle fois son bonnet, après quoi il haussa rapidement des épaules. Je le porte toujours, à vrai dire. Même quand il ne fait pas spécialement froid ! Mais je dois bien avouer que j'avais presque oublié que les brises d'Ecosse étaient aussi fraîches...

Bon, il ne s'en sortait peut-être pas si mal finalement !

  
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »


Dernière édition par Adam Pickering le Ven 12 Avr - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeJeu 11 Avr - 6:33

Poudlard est notre maison
Ce n'était donc pas une fugue. Emma se mords les lèvres, le toisant du regard. Apparemment, Adam ne désire pas d'aide. Pauvre garçon ! Il doit être tout chamboulé. Néanmoins, la jeune serdaigle apprécie sa politesse, elle répond à son sourire courtois par un large sourire satisfait et poursuit :

"Ah ! C'est un style en fait. Très peu de garçon ont du style, particulièrement chez les sorciers. Ils peinent tous à personnaliser leur robe de sorcier. Ils feraient mieux de ne pas se fatiguer, leur tenue est bien comme elle est".

Emma repense aux nombreuses fautes de goûts qu'elle a croisé dans les couloirs de l'école.

"Je vais t'accompagner jusqu'à l'entrée du château."

Elle pousse un long soupire, repoussant sa longue chevelure brune pour dégager ses épaules.

"J'allais justement dans cette direction. Ce n'est pas commun de faire sa rentrée alors que l'année scolaire a commencé. Comment tu t'appelle déjà ? C'est le Poudlard Express qui t'a emmené jusqu'ici ? Je pensais qu'il fonctionnait uniquement à la rentrée, pendant les vacances, et pour la fin de l'année..."

Des voix parviennent à leurs oreilles. Le château commence à s'agiter. Certains élèves apparaissent dans le parc pour prendre l'air, des amoureux en profitent pour se retrouver, d'autres s'isolent pour réviser allongés contre un arbre. Quelle idée de poser ses fesses sur l'herbe fraîche en ce printemps écossais ! Un bel hibou au pelage argenté passe au-dessus de leur tête.

"... il ne faut pas que j'oublie d'envoyer mon hibou. Tu as loupé pas mal de cours, je pourrais te passer mes notes ou te faire un compte rendu. Je me lève tôt le matin, personne à qui parler, c'est à se demander si la literie du château convient à tout le monde. Bref, j'ai du temps à tuer. La botanique n'est pas mon fort, mais en ce qui concerne la métamorphose, les sortilèges et les potions, tu peux me faire confiance. Par ailleurs, je connais des personnes fiables pour les défenses contre les forces du mal. Tu as pris quoi comme cours optionnel ?"


Les discours incessant d'Emma. Personne ne l'avait jamais arrêté, aussi toujours pensait-elle bon de continuer à jacasser. Lorsqu'elle était petite, ses parents durent instaurer des "temps de silence", nécessaires disaient-ils, "à la méditation et aux pensées pour soi". Un moyen diplomate de la faire taire. Emma compris l'astuce à la fin de la première année, ce qui ne la freina pas dans ses hardeurs. On est comme on est après tout. Il y en a qui parlent, d'autres qui ne parlent jamais, et elle, qui parle toujours.

D'un geste de la main, la jeune fille invite son interlocuteur à la suivre, lui et sa malle flottante, prête à l'accompagner jusqu'à l'entrée du château. Ouch ! Il s'est parfumé. Peut-être en prévision des retrouvailles avec une petite amie....

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emma Bradley le Sam 13 Avr - 7:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeSam 13 Avr - 0:26


Home, sweet home.
Emma & Adam
Un sourire à la fois amusé et gêné passa sur les lèvres du garçon en entendant les paroles de sa camarade. Du style, lui ? Non, ce n'était pas franchement pour ça qu'il avait prit l'habitude de toujours se couvrir la tête. Dans ces moments-là, c'était parfois un peu délicat d'avoir à révéler que ce n'était qu'en grande partie par flemme puisque c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour dompter sa tignasse indomptable. Certes, avec le temps, son bonnet était devenu une sorte d'extension de lui-même, sans lequel il se sentait pratiquement nu lorsqu'on le contraignait à l'enlever. Mais ça, ils étaient peu nombreux à le savoir et d'autant plus à ne pas être capables de le comprendre.

-  On va dire ça oui, se contenta-t-il alors de répondre sans pour autant se défaire de son air amusé. Je suis assez d'accord avec toi, mon meilleur-ami a eue sa période lui aussi ! Résultat des courses il avait abîmées au moins deux de ses robes de sorciers, je peux te dire que ses parents n'étaient pas vraiment ravis !

Il secoua un peu de la tête en repensant à ces souvenirs, lesquels avaient continué  à le faire sourire.

- C'est gentil à toi, encore une fois.
La brunette était plutôt bavarde, elle ne lui laissait même pas le temps de répondre à toutes ses réflexions. Oh oui, pardon...j'm'appelle Adam, Adam Pickering. Je suis à Gryffondor.

Cette fois c'est à elle qu'il adressa son sourire. Ce n'était pas vraiment utile qu'il lui retourne la question puisqu'elle arborait son propre blason sur sa poitrine.

- Tu penses bien, ne t'en fais pas ! Je ne suis pas revenu en train, mais en portoloin. Dumbledore me l'a fait passé au cours de nos nombreuses correspondances, mais il a fallut que je le discute mon retour, crois-moi ! D'ailleurs, je ne serais sûrement pas là si je ne m'étais pas débrouillé pour ne pas prendre trop de retard durant mon absence.

Il haussa brièvement les épaules alors que des élèves au loin commençaient à franchir les portes du château pour débarquer dans le parc, dans l'unique but de profiter du léger soleil qui planait au dessus de leurs têtes. S'il ne pouvait s'empêcher de surveiller qu'il n'apercevrait pas tout de suite l'un de ses meilleurs amis, Adam était aussi toujours autant botté à l'idée de se faire aussi discret qu'une petite souris. Son regard était donc plus souvent baissé ou rivé sur Emma plutôt que devant lui.

- Qu'est-ce que j'aimerais être matinal, moi aussi ! répondit-il d'abord en lâchant son premier rire. Malheureusement, Poudlard ou non...j'ai plutôt toujours été du genre à avoir des nuits mouvementées, du coup le matin c'est jamais vraiment ça... mais bon, j'pense que je n'aurais pas le choix pour les semaines à venir. Je suis plutôt doué en sortilèges, moi aussi,  mais pour le reste...ton aide ne me sera certainement pas de refus. On se tiendra au courant ? J'ai choisie la Divination en cours optionnel, c'est une matière qui m'a toujours intrigué mais je dois avouer qu'elle me coûte aussi de sales notes sur mes bulletins... Et toi, tu as choisi quoi ?

Il était loin de se douter qu'il venait potentiellement de s'engager sur une pente glissante en parlant de Divination avec elle. Emma lui paraissait être assez sympathique et au fond, elle le détendait déjà un peu. Il ne pensait pour le moment plus qu'à leur discussion et au fait que ça lui faisait finalement du bien de discuter avec une étrangère. Ça le sortait de son petit quotidien qu'il appréciait pourtant beaucoup, même lorsqu'il faisait de lui un masochiste qui se complaisait dans ses souffrances.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeVen 19 Avr - 20:15

Poudlard est notre maison
En premier lieu, Emma jugea cette rentrée différée étrange, persuadée d'être tombée sur un garçon perdu, un cas social, un hurluberlu. Au fur et à mesure qu'ils avançent vers l'entrée du château, la discussion s'installe, l'atmosphère est douce et tout compte fait, Adam est on ne peut plus normal, sympathique qui plus est.

Un groupe d'élève de première année croise leur chemin, piaillant comme des pies, tous très intrigués par ce que transporte le meneur. Emma freine la cadence pour les laisser passer, les détaillant du regard, un sourcil plus haut que l'autre. Elle avertirait le premier préfet qu'elle croise d'une possible magouille en direction du lac.

"Tu dois être content de retrouver tes amis, Adam, lui dit-elle sans lâcher les premiers années du regard. Je n'imagine pas la vie sans les miens !"

Dumbledore, l'homme dont la justesse n'a d'égal que sa sagesse. Si les négociations furent difficile, le retour de l'élève était-il possiblement inacceptable ? Dans son tourbillon de paroles, Emma s'accorde un temps d'arrêt pour réfléchir. Adam n'a pas l'air d'un mauvais bougre. Seul un cas de force majeur peut vous détourner de la prestigieuse école de sorcier. Qui n'aime pas Poudlard ? Quel élève, qu'il soit brave, loyal, roublard ou érudit n'aime pas son école ? Certainement ce garçon dû-t-il prendre la décision la plus difficile de sa vie. Emma n'ose même pas s'imaginer face à ce dilemme. Pourtant, elle avait grandit dans la meilleure famille qu'il soit et n'avait aucune raison de fuir le foyer parental. Alors, pourquoi Dumbledore aurait-il été si difficile à convaincre ? Adam avait-il fait une bêtise ? Louper la rentrée, est-ce un acte impardonnable ?

Politesse et raison l'ont convaincu d'adopter la discrétion : Emma  s'abstient de questionner Adam sur les raisons qui l'ont poussé à ne pas monter dans le Poudlard express en septembre. Perdue dans ses pensées, elle ne remarque pas le regard fuyant de son interlocuteur. A l'évidence, le commun des mortels préfère profiter de la pause. Personne ne remarque leur passage. Un gars avec une malle en lévitation accompagnée d'une pipelette ne devrait pourtant pas passer inaperçu... !

"Pour les endormissements difficiles, mon père se sert d'une infusion de camomille ou d'aubépine. C'est un truc de moldu. Pas très ragoutant, ce ne sont que des plantes, mais avec deux ou trois sucres, ça passe mieux...". Dans un sursaut, elle lève l'index avant d'ajouter : "Oh ! Avec des cookies aussi. Oui avec du sucre et des cookies, c'est buvable".

Évoquer de la nourriture lui rappel son ventre vide. Elle n'aura certainement pas le temps de gagner la grande salle avant le prochain cours. Tant pis ! Elle récupérera un paquet de chocogrenouilles dans son dortoir.

Soudain le mot "divination" percute son oreille. Emma oublie sa faim, son hibou, le complot des premiers années, s'extasiant à l'énoncé de sa matière préférée.

"Comment ? Tu suis également le cours de divination ? Le monde est petit ! Je suis une fervente amatrice du pouvoir du troisième oeil ! Je peux même te donner des cours particuliers s'il le faut !"

Elle tape dans ses mains, ravies, débitant avec entrain :

"Vois-tu, je ne crois pas au hasard, je suis persuadée que tout est écrit. Chaque jour est une page  de notre vie qui se tourne. A savoir que je n'approuve pas toutes les pratiques divinatoires. Par exemple, la boule de cristal n'est réservée qu'à de très rare sorciers qui ont un don particulier. Et les feuilles de thé ou le marc de café...." Elle hausse les épaules. "Trop aléatoire. Je préfère l'arithmancie ou les cartes, ou encore la chiromancie. J'ai un tas de livre sur l'oniromancie aussi... Je pourrai en parler des heures".

Petit à petit, les portes du château commencent à se dessinées, ils arriveraient bientôt à bon port.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeVen 26 Avr - 5:10


Home, sweet home.
Emma & Adam
- Tu dois être content de retrouver tes amis, Adam. Je n'imagine pas la vie sans les miens !

Fut-un temps où il aurait été capable de répondre spontanément à cette question, comme n'importe qui de sensé ou bien de normal. Tout dépendait de la façon dont on voyait les choses à vrai dire. Il n'avait pas pu s'empêcher d'hausser les sourcils et de lâcher un petit rire jaune plus fort que lui. Face à l'air interrogateur d'Emma une fois que son regard fut revenu sur lui, Adam pinça légèrement des lèvres tout en haussant des épaules.

- Ils m'ont beaucoup manqué oui. Mais...je n'ai pas vraiment eu de nouvelles d'eux, alors je t'avouerais que je ne sais pas encore comment vont se passer nos retrouvailles.

Pour le coup, c'était un peu Sainte-Mangouste qui se foutait de la charité. Et dans le cas présent bien-sûr, Sainte-Mangouste, c'était lui. Il avait interdit à ses amis de venir le voir chez son père, mais ces derniers n'avaient jamais cessé de lui écrire afin de prendre de ses nouvelles. Même Matthew n'avait pas fait exception, alors qu'il savait bien que le basané était le dernier à comprendre ses choix de vie. Cependant, dire la vérité à Emma l'aurait faite se poser beaucoup trop de questions à son sujet et pour le moment, il n'avait envie de répondre à aucune d'entre elles. Déjà qu'il allait devoir des explications à ses meilleurs-amis...il pouvait bien s'épargner la vérité pour le moment, aux yeux d'une inconnue qu'il avait peu de chance de froisser si d'aventure elle apprenait qu'il n'avait pas été tout à fait honnête avec elle.

Adam n'était pas un mauvais bougre, ça non. Mais Dumbledore connaissait l'histoire de sa famille, bien plus que lui d'ailleurs. Elle n'avait rien de bien notable en soit, elle était simplement pitoyable. Le directeur avait certainement dû vouloir tester la volonté du Gryffondor en lui faisant comprendre qu'il ne pouvait pas choisir de quitter ses études comme bon lui semblait. A vrai dire, le brun ne s'était pas vraiment posé de questions sur les raisons qui auraient pu pousser Dumbledore à lui refuser son retour. Si tel avait été le cas il aurait accepté sa sentence. Sans doute s'en serait-il voulu à vie, mais il l'aurait acceptée. Quel autre choix ce serait offert à lui de toute manière ? Il ne regrettait aucune de ses décisions. S'il n'avait pas été là pour son père, Merlin seul savait ce qui aurait pu lui arriver.

Les sourcils d'Adam s'haussèrent une nouvelle fois lorsque la brunette reprit la parole. Une simple tisane ne résoudrait pas ses problèmes, c'était certain.

- Tout passe toujours mieux avec des cookies ! décida-t-il tout d'abord de plaisanter avant de reprendre. Je te remercies du conseil, mais je doute qu'une tisane puisse m'aider. Je suis narcoleptique, tout le sommeil que j'emmagasine durant la journée eh bien...il se répercute sur mes nuits, si on peut dire. J'ai parfois du mal à m'endormir, c'est vrai, mais je crois que le pire c'est cette sensation permanente que j'ai. C'est comme si je ne faisais toujours que des siestes.

Il adressa un bref sourire à sa camarade, tout en haussant des épaules une nouvelle fois. Sa maladie n'était plus vraiment un secret à Poudlard, Adam ne comptait plus le nombre de fois où il s'était endormi malgré lui en cours, à table ou parfois même en plein milieu d'un couloir. Sa narcolepsie était son fardeau. Il en souffrait officiellement depuis plus de cinq ans et le moins qu'on puisse dire c'est qu'Adam n'arrivait toujours pas à s'y faire.

- J'essaie en tout cas !

C'est tout ce qu'il avait eu le temps de dire avant qu'Emma ne s'épande sur le sujet de la Divination. Le brun ne put s'empêcher de sourire devant son entrain. En tant que passionné des cours de Sortilèges, il ne pouvait que comprendre sa camarade.

- L'oniromancie ? Je ne suis même pas certain de savoir ce que c'est !
déclara-t-il avec un léger sourire. Mon truc à moi c'est plus les sortilèges et...juste les sortilèges, en fait. Quant aux arts divinatoires et au destin...je ne sais pas vraiment si je dois y croire. C'est pour ça que je m'intéresse de près à ces cours, même si ça peut paraître un peu bizarre. Je ne suis pas fermé d'esprit, mais j'avoue que je trouverais ça sacrément flippant si tout était réellement écrit à l'avance. Flippant et peut-être un brin injuste pour certains, du coup. Quoi qu'il en soit...je crois que tes cours particuliers ne me seront pas de refus !

Les portes n'étaient maintenant plus qu'à quelques mètres devant eux lorsque Adam se tourna vers la brunette.

- Je te remercies de m'avoir accompagné jusqu'ici, je ne voudrais pas te retenir plus longtemps. Il ne faudrait pas que tu loupes le repas à cause de moi !




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeLun 6 Mai - 13:20

Poudlard est notre maison
Ravie d'avoir trouvé une oreille attentive concernant un sujet où, il fallait se rendre à l'évidence, même Terry l'écoutait par sympathie, Emma se frotte les mains de satisfaction.

"L'oniromancie est la divination par les rêves, ou leur interprétation, si tu préfères. Si jamais ton mauvais sommeil est parcouru d'images, je t'aiderai volontiers à en démêler les ficelles. Je côtoie de près le monde des moldus, j'ai déjà entendu parler de la narcolepsie, jamais chez les sorciers j'avoue. Peut-être encore moins courante car au final, nous sommes peu nombreux comparés aux sans magie. Rude épreuve que cette maladie, tu dois être très courageux".

Difficile de s'imaginer s'endormir en un quart de seconde tout au long de la journée. A sa place, Emma vivrait un vrai calvaire. Depuis toujours elle éprouve de l'admiration pour ses personnes touchées par la maladie. Un sort de mère nature face auxquels nous sommes tous égaux et jamais à l'abris. Un sujet qui lui avait toujours fait froid dans le dos. Enfant, elle fuyait tous les enfants dont le physique ou le comportement révélaient quelque chose d'inhabituel... ses parents durent lui apprendre que la différence n'était ni une tare, ni une anomalie, et que si l'on naît chanceux d'être en bonne santé, nous ne devons repousser les moins chanceux et leur tendre la main. Evidemment, depuis, Emma a dépassé ce cap mais à l'évocation d'une maladie quelconque, son poil se hérisse d'effroi. Peut-être consciente qu'à leur place, elle vivrait la situation bien mal....

Devant les portes du château, Emma calcule le temps restant pour passer au dortoir et courir en botanique.

"L'heure du repas est certainement terminée. Mais je dispose de ressources bien cachées sous mon lit. Mon hibou attendra la fin des cours."

Elle se plante devant Adam, paré d'un large sourire.

"Je suis ravie d'avoir fait ta connaissance, Adam Pickering. Comme je te l'ai dis précédemment, n'hésite pas si tu as besoin des notes de quelques cours ou encore de quelques conseils en divination. Peut-être que ton intérêt partagé pour la divination cache un besoin de découvrir certaines choses enfouies, ou répondre à des incertitudes. Je serai ravie de pouvoir t'aider. Envoi un hibou si le cœur t'en dit. Nos chemins se séparent, je pars dans cette direction. Bon courage pour ton retour !  Ça ne doit pas être simple de tout prendre en marche... Et profite bien des retrouvailles avec tes amis !".

Loin d'imaginer qu'il redoute les délicates retrouvailles avec ses amis, Emma s'exprime sincèrement, lui souhaitant de retrouver au plus vite ses marques dans l'école qu'elle chérissait tant. Elle détourne les talons, loin de se douter également des révélations qui seront bientôt faites à ce garçon, trop préoccupée par ses petites affaires pour avoir fait le rapprochement des physionomies. Lançant un dernier signe de la main, elle s'élance dans les couloirs à vive allure en direction de sa salle commune.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Adam Pickering
Elève
Adam Pickering

Localisation : Poudlard

[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitimeSam 11 Mai - 1:55


Home, sweet home.
Emma & Adam
- Ça a l'air cool ! Un peu bizarre et... un brin effrayant mais cool, sourit-il, sincère. En tout cas, merci pour toutes tes gentilles précisions. J'appréhendais un peu de revenir mais c'était sympa de te parler, j'suis beaucoup moins stressé maintenant.

Quiconque le connaissait un minimum savait que le stress, c'était très mauvais pour lui. C'était un brin paradoxal lorsqu'on y pensait mais ça avait tendance à favoriser ses crises de narcolepsie.

- Courageux...je ne sais pas si c'est le mot.


Après cette confession il pinça légèrement des lèvres, tout en haussant des épaules. S'il n'éprouvait jusqu'alors aucune gêne à observer sa camarade, après cette confession, son regard se voulut un peu plus fuyant. Il se sentait dans l'obligation de donner plus de détails et même s'il était d'un naturel réservé, pour une fois, c'était pas tant l'idée de se révéler qui le dérangeait, mais plutôt l'avis que pourrait avoir sa camarade de lui après ça.

- Je dois faire avec, c'est pas comme si j'avais vraiment le choix. Les sorciers ne connaissent pas beaucoup cette maladie, je l'ai hérité du côté moldu de ma famille. Alors même eux ne connaissent aucun moyen pour me soigner. De temps en temps on essaie de me donner des potions censées m'aider mais ça me donne surtout l'impression d'être un sujet expérimental et j'aime pas vraiment ça. J'ai fini par accepter qu'il n'y avait aucun remède pour m'aider à me débarrasser de la narcolepsie, malheureusement ce n'est pas forcément le cas des personnes autour de moi.

Il pensait à ses amis, qui s'inquiétaient toujours beaucoup pour lui. Aux infirmières du château, qui continuaient à lui prodiguer chaque année une nouvelle potion qui ne l'aidait pas. Aux quelques médicomages de Sainte-Mangouste qui chaque jour faisaient des recherches sur son étrange cas grâce aux demandes de Dumbledore. Il pensait également à ses professeurs, surtout à Maugrey, qui détestait littéralement lorsqu'Adam sombrait dans les bras de Morphée en plein court. Il était bien le seul à n'avoir aucune compassion pour lui alors le Gryffondor était peut-être l'un des rares élèves qui l'appréciait véritablement. Le brun n'aimait pas être prit en pitié et encore moins se sentir différent des autres à cause de choses qu'il ne contrôlait pas, en l'occurrence, à cause d'une maladie qui lui collait à la peau.

Arrivé devant les grandes portes du château avec sa camarade, il se tourna tout à fait vers elle, l'air désolé lorsqu'elle lui rappela que l'heure du repas devait être terminée.

- Vive les réserves alors, mais je m'excuse tout de même. Tu as voulu m'accompagner jusqu'aux portes et...bref, c'est de ma faute. En tout cas, merci encore une fois.


Il se gratta derrière la nuque, avec un petit sourire gêné accroché aux lèvres.

- Pour l'hibou, je n'y manquerais pas ! On ne peut pas dire que mes amis aient de meilleures notes que moi alors... à la prochaine fois ! Merci encore une fois et passe une bonne fin de journée.


Le coup de ses amis aussi nuls que lui, ce n'était que la moitié d'un mensonge. Personne ne lui en voudrait, hm ? Stephen était aussi distrait en cours que lui, Matthew se voulait plus studieux mais en difficulté -la faute à sa vie en dehors de l'école, peut-être un peu trop lourde à supporter- et Poppy était la petite génie du groupe. Malheureusement, s'il y avait bien quelqu'un qu'il appréhendait de revoir, c'était elle. La blondinette était cette petite-soeur qu'il n'avait jamais eue et il s'en voulait terriblement d'avoir coupé les ponts avec elle sans lui avoir donnée la moindre explication. Ce mensonge était sorti spontanément de ses lèvres et lui permit de réaliser une nouvelle fois à quel point il appréhendait ces fameuses retrouvailles.
Pendant plusieurs secondes il resta planté sur place, la main dans la nuque, les yeux rivés sur le dos d'Emma qui s'éloignait peu à peu de lui.

- Bon, tu t'en ai pas trop mal sorti apparemment...

Pour un garçon qui venait de passer ces six derniers mois enfermé dans la maison de son père récemment célibataire et alcoolique...en effet, il ne s'en était pas trop mal sorti.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
« I'm scared to get close and I hate being alone. I long for that feeling to not feel at all. The higher I get, the lower I'll sink. I can't drown my demons, they know how to swim. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Libre] Home, sweet home. Empty
MessageSujet: Re: [Libre] Home, sweet home.   [Libre] Home, sweet home. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Home, sweet home.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Home Sweet Home
» Home sweet home. — Heaven & Tala
» Home, sweet home. [Pv Camelle]
» HOME SWEET HOME...
» #3121 - Home sweet home || ft. Marley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Extérieur :: Parc et saule cogneur-
Sauter vers: