Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 [LIBRE] Life is tough, but so I am.

Aller en bas 
AuteurMessage
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeSam 8 Déc - 3:06

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Flora & uploading... ;
Aujourd'hui avait été l'une des journées la plus longue de sa vie. Flora était en retenue à la bibliothèque depuis déjà trois heures quand son impatience légendaire lui avait coûté beaucoup plus que prévu à cause de cette tarée de madame Pince ; pour la bonne cause, certes. Le premier livre qu'elle avait fait tomber, c'était involontaire. L'étagère, une heure plus tard, un peu moins. Si elle avait bien-sûr dû réparer sa "maladresse", elle l'avait fait en ayant le plaisir d'avoir au moins une énième fois embouser son monde après ça. Madame Pince avait même poussé le semblant d'un cri de douleur. Il lui était malicieusement foutrement bien resté en tête. En parallèle, elle avait mémorisés les visages de tous ses camarades qui avaient eu le malheur d'avoir l'ombre d'un sourire condescendant en passant à côté d'elle. Ils seraient tous marqués au fer rouge jusqu'à ce qu'elle ait décidé qu'il en soit autrement. Flora n'oubliait jamais un visage, encore moins lorsque c'était dans son intérêt. Après une journée pareille, elle aurait beaucoup de frustration à évacuer.

Ce n'est que lorsque le soleil commença à décliner derrière les vitraux de la bibliothèque que madame Pince daigna la libérer. A présent libre de s'envoler telle une tourterelle à la recherche de son tourtereau, Flora n'avait plus qu'un seul visage en tête. Celui de Drago Malefoy. Hautaine à souhait, c'est sans même un dernier regard pour madame Pince que la Serpentard s'était empressée de quitter les lieux. Il lui fallait trouver sa Majesté le Prince des Serpentard afin de lui faire son numéro de charme habituel contre ses clefs de la Salle de Bain des Préfets. Il acceptait de moins en moins, sans doute de plus en plus conscient que Flora n'était rien de plus qu'une vile manipulatrice prête à user de menaces pour obtenir ce qu'elle désirait. Même si ce n'était rien de plus qu'un bain, royal certes. Aujourd'hui plus que jamais, elle était prête à tout. Il lui céderait ses clefs, ou alors c'est sur lui qu'elle imploserait.
Elle le chercha partout. Dans la Salle Commune, à l'intérieur de son dortoir, à la grande salle, dans le parc, sur le terrain de Quidditch. Jusqu'à la Tour d'Astronomie. Désertique. Une demi-heure de recherche plus tard, c'était officiel, elle fulminait littéralement. Elle redescendit les marches de la tour à vive allure, suffisamment sur les nerfs pour ne pas même être essoufflée une fois en bas, prête à tomber sur la première personne qu'elle croiserait. Le tempérament familial, l'absence temporaire d'Hestia, la crise d'adolescence, tout ça formait un tout qui quelque soit sa victime, promettait d'être tout feu tout flammes.


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »


Dernière édition par Flora Carrow le Jeu 17 Jan - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 14 Jan - 18:50

Life is tough...

Noël avait été un fiasco, de A à Z. Humiliée, délaissée et lâchement abandonnée, Millicent en voulait au monde entier. Et c'était peu dire ! D'une humeur de chien, elle agressait quiconque tentait de lui parler. Même Daphné, sa besta, ne faisait pas exception. La Bulstrode ne lui pardonnait pas son manque de solidarité, encore moins son manque de soutien. Elle ne pardonnait pas non plus au professeur Wilkes de lui avoir brisé le coeur en public, en fricotant avec Fenwick et en l'abandonnant avec son propre cadeau de Noël derrière lui. Amoureuse d'elle-même... Comment avait-elle pu tomber aussi bas ? Alors elle boudait. Malheur à celui qui oserait s'y frotter. Même la rumeur sur une rupture potentielle entre leurs deux professeurs ne lui fit ni chaud ni froid. Cela avait été le pire Noël de sa vie, et son ego ne s'en était toujours pas remis !
Par conséquent, la Serpentard avait redouté, pour la toute première fois, la semaine de la rentrée. Elle qui d'ordinaire en profitait pour semer la terreur dans les couloirs, s'était montrée bien silencieuse et surtout discrète. Si certains la croyaient malade, ils déguerpissaient bien vite devant la noirceur de ses yeux porcins. Adieu le maquillage, le naturel revenait au galop ! Pourquoi aurait-elle eu besoin de se peinturlurer le visage après tout ? Il était suffisamment rubicond puisque Millicent ne décolérait pas. Faute de pouvoir se défouler autant qu'elle l'aurait voulu, elle refoulait encore et encore tout ce qui la contrariait. Si bien qu'elle bouillait. Bon courage à celui ou celle qui ferait sauter la soupape de sécurité !

Jeudi. Elle traînait solitairement dans les couloirs quand soudain arriva un groupe de deuxième année. Une poufsouffle, une Bouffondor et une Serdaigle. Millicent capta le jugement dans leur regard, ce sourire complice qu'elles tentaient en vain de dissimuler. Le repas était servi ! Décidée à leur apprendre le respect, la Bulstrode abandonna son sac au sol et retroussa les manches de sa robe. Elle s'apprêtait à se jeter sur les gamines quand l'irruption de la Carrow la stoppa net dans son élan. Force était de constater qu'elle en devait une à la Carrow pour lui être venue en aide face à Fenwick. Cette nana avait eu le sens des priorités, prouvant à tout le monde ce qu'il en coûtait à quiconque osait s'en prendre à des Serpentards. Une question de solidarité qui comptait pour Millicent, bien plus qu'elle ne le laissait entendre !

- Un problème, Carrow ? demanda-t-elle alors le poing levé vers ses trois en-cas.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeJeu 17 Jan - 22:58

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;
Pourquoi n'avait-elle jamais aucun punching-ball pour lui tomber sous la main lorsqu'elle en avait besoin, hein ? C'était tout bonnement injuste ! Et  tout aussi insupportablement énervant que la disparition soudaine et inexplicable de Malefoy. Ce bougre l'avait fait lui courir après plus d'une fois alors qu'elle le trouvait insupportablement ennuyant et aussi digne d'intérêt qu'une huître. Il paierait pour lui avoir fait perdre de son temps, quoi qu'il arrive. Ce bain, elle l'avait bien mérité et Flora ne comptait pas en démordre.

Elle parcourait les couloirs poings serrés depuis plusieurs minutes lorsque du raffut provenant du couloir opposé à celui qu'elle comptait prendre attira son attention. Se pourrait-il finalement qu'elle ait trouvé quelques victimes à se mettre sous la dent ? Elle fit volt-face sans hésiter un instant, pressée par un besoin urgent de calmer ses nerfs à fleur de peau. Dès son arrivée au bout du couloir, elle reconnut aussitôt Millicent pour qui la soirée de Noël s'était plutôt mal terminée du peu que la blondinette avait put en voir.

- J'ai l'impression que j'interrompt quelque chose d'intéressant, lança-t-elle en haussant les sourcils après avoir jeté un regard au poing levé de sa camarade. Visiblement à peu près le même que toi. Ma cible de prédilection aurait été Malefoy mais si tu veux bien partager... HEY, VOUS ! cria-t-elle à l'attention des trois filles. Je rêve, ou vous avez regardez ma copine de travers ? ...Si si, vous l'avez regardez de travers !

Et voilà, les hostilités étaient lancées ! Sans plus attendre, Flora s'avança vers les trois malheureuses qui n'avaient encore rien fait jusqu'à présent.

- Il faut qu'on vous apprenne que c'est mal de dévisager les gens, c'est ça ? Vos papas et vos mamans ne vous l'ont pas dit ?
persifla-t-elle, dédaigneuse à souhait.


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peeves
Psycopathe
Peeves

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 21 Jan - 11:17

Peevy est passé par-ici et repassera par-là !
Ils lui avaient encore passé un savon ! "Peevy ne fait pas ci, Peevy ne fait pas ça. Peeves tu vas te faire renvoyer, renvoyer, renvoyer ... " Comme-ci c'était possible ! Pffff personne ne pouvait se débarrasser de Peevy. C'était lui le meilleur des esprits ! Le plus drôle ! Le plus charmant ! Le plus crapuleux ! Tout le monde l'aimait et il le leur rendait bien !

Il est né et est fait pour régner.
Plus cool on ne peut pas trouver,
Dans toute l'histoire des Esprits
C'est un mystère phénoménal.
Dans toute l'Ecosse on en parle.
Ce vrai modèle de perfection, c'est bien lui !

Oh yeah !
C'est le souverain de Poudlard.
C'est le super top des cauchemars.
Oui, c'est l'alpha des Esprits frappeurs.
Et le Château obéira
À ses caprices de diva.
Ce monde parfait ne tourne qu'avec ... PEEEEEEEEEEVY !


Il chantonnait dans toutes les salles de classe, évitant de justesse un sort de McGogo et bien décidé à semer la zizanie. Les fantômes allaient voir de quel bois il se chauffait ! Rusard allait pleurer, Miss Teigne dégueulasser chacun des couloirs et tous hurleraient son nom ! Dans une salle vide, il s'empara de tous les pots d'encre noire : munitions parfaites pour un spectacle grandiose héhéhé ! Ensuite, il n'avait plus qu'à viser les élèves qui croiseraient son chemin, et soudain, sur sa route : Flora, sa blondasse. Ses yeux noirs luisirent d'un plaisir inhumain. Rapide comme l'éclair, l'Esprit frappeur passa à l'action et balança sur les deux Serpentardes et leurs trois cobayes, quatre-cinq pots d'encre. Leur portée au sol n'était pas à sous-estimer, héhéhéhé ! C'est qu'ça éclaboussait bien ses machines !

- Alors c'est qui le plus grand et le meilleur de tous les Esprits ? Eh ouais c'est Peevy ! Même l'Elu Potty ne peut rien contre lui ! Et encore moins Carrow la gueuse !


Entre deux bombardements.

- Va laver tes carreaux blondasse ! Hey l'Bouledogue, wouaf wouaf, tu me montrerais tes ongles Gryffondor ? On dit qu'ils rugissent à en effrayer Oscar Wilkes !

Il fonça droit sur elles, prit pour cible principale la Carrow et sous son nez, éructa à pleins poumons, le regard particulièrement mauvais et malsain. Fier de sa bêtise et en manque de munitions, il s'envola en quête de Londubat. S'il ne lui restait qu'une bouteille d'encre, celle-ci ne pouvait être que pour lui !

- Ce monde parfait ne tourne qu'avec ..... PEEEEEVY !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 21 Jan - 11:50

Life is tough...

- "Vos papas et vos mamans" ? Parce que tu crois qu'un quelconque adulte voudrait donner naissance à des minus pareilles ? J'suis sûre qu'elles ont été adoptées, mais que par honte, personne ne les en a informées ahahaha ! Et si on les baptisait pour leur donner l'importance qu'elles n'ont pas eue jusque-là ?

Certes elle n'avait besoin de personnes. Certes le partage n'était absolument pas son truc. MAIS, parfois c'était cool d'avoir quelqu'un avec les mêmes besoins qu'elle, du style : tyranniser les premières années, les martyriser etc. Certains serpentards faisaient tout pour perpétuer le règne de la maison, sa noblesse et son pouvoir. Aux yeux de Millicent c'était un devoir, une nécessité pour survivre à l'enfer des cours avec les bouffondors, à cette pollution de l'air par les Sang-de-bourbes et la stupidité croissante dans les couloirs. Sans compter l'haleine du concierge et celle de ce géant qui n'en était même pas un vrai d'abord ! Il était écrit que les Serpents avaient besoin de se défouler, aussi tous ceux qui franchissaient les portes du château signaient implicitement et inconsciemment le contrat. Ce n'était que justice après tout. Bon tous ceux de sa maison n'étaient pas ainsi, d'accord. Seulement ceux-là, la plupart du temps était d'un ennui mortel. Daphné, par son mordant naturel, faisait exception. Elle critiquait et Millicent cognait, complémentarité parfaite.

Millicent leva le poing à nouveau tout en se rapprochant davantage de leurs victimes soudainement paralysées par la peur quand soudain leur sauveur apparut. Les bouteilles fusaient déjà et malheureusement, la Bulstrode n'eut pas le temps d'esquiver suffisamment. Sa large poitrine fut couverte de noir, imbibée. Elle, en revanche, était rouge de rage et vociféra comme jamais après l'Esprit frappeur, l'insultant de tous les noms. L'élève sortit sa baguette pour tenter de le paralyser mais devant une seconde attaque, elle dût se baisser et admettre que la partie était tout sauf gagnée, surtout que leur plat de résistance s'enfuyait à toutes jambes en chouinant comme des bébés.

- Le Baron Sanglant ... commença-t-elle à le menacer, poings en l'air.

Seulement Peeves lui asséna un coup qu'elle n'avait pas vu venir. Regrettable.

- ORCUS ! Il s'appelle ORCUS, sale minable avorton, esprit de bas étage, [censure oblige].


Quant à ses ongles, elle ne put s'empêcher de vérifier une énième fois que le vernis avait bien disparu. Elle avait passé une heure à s'acharner dessus pour le retirer. Et voilà que maintenant on colportait des rumeurs sur elle ?! Ils allaient tous le payer très cher ! Cette fois, Millicent folle de colère, s'essaya à un sort, celui qu'utilisait parfois son directeur de maison pour se débarrasser de l'emmerdeur. L'Esprit l'esquiva sans mal. Une fois parti, elle hurla toute sa rage, littéralement, le dos voûté, les poings toujours aussi serrés, les joues arrondies par l'excès de fureur.

- JE - VAIS - LE - TUER ! LUI ARRACHER LES YEUX, LE DONNER EN PÂTURE AU BARON ! JE VAIS FAIRE EXPULSER CE MINABLE ! JE - JE ...


Sa respiration lui échappait tandis qu'elle se sentait affreusement poisseuse. Elle en avait à moitié oublié Flora. Et dire qu'il avait osé se moquer du Professeur Wilkes et de leur amour ... Ce démon allait souffrir ! La guerre était déclarée.

- Ces trouillardes ont filé ! Pouuuah, ça colle de partout ! se plaignit-elle sans penser un seul instant à s'envoyer un recurvite. C'est quoi son problème à l'autre abruti ? Puis t'avais pas une retenue toi d'abord ? Il t'a suivie ?!

Si c'était la faute de Flora, elle aussi allait passer un très mauvais quart d'heure ! Ouuuh qu'est-ce qu'elle les détestait tous ! Impossible de cogner tranquille dans ce château !
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeDim 27 Jan - 18:36

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;
- Je trouve que c'est une super idée !

Un grand sourire mauvais était venu étirer les lèvres de Flora, à peine quelques centimètres derrière Millicent. Elle comptait lui laisser avoir l'honneur d'ouvrir le bal, par pure gentillesse cette fois ! De son côté elle s'assurerait que personne ne sorte des rangs et que chacune de ces fillettes reçoive leur baptême comme il se doit. La Serpentard rêvait déjà de ce qu'elle allait faire à la petite blondinette, la plus en retrait du groupe...Flora détestait les gens qui ne s'affirmaient pas, en particulier devant elle. Une victime trop soumise n'avait rien de divertissant.
Seulement voilà, avant même que Millicent ne puisse asséner son premier coup, une voix criarde et reconnaissable entre mille se fit entendre au bout du couloir. Avant même de l'avoir aperçu, Flora ne put s'empêcher de se tendre. Elle n'avait plus vu l'Esprit Frappeur depuis l'élan de gentillesse qu'elle avait eu pour le professeur Fenwick. C'était un souvenir qu'elle n'avait pas spécialement envie de ressasser, encore moins aujourd'hui. Cette soirée là avait été suffisamment embarrassante comme ça. Malheureusement pour elle, Flora n'allait pas tarder à découvrir par elle-même que Peeves était incontestablement l'Esprit le plus rancunier de ce château. Avant même d'avoir eu le temps de véritablement réagir à sa présence elle se retrouva à moitié couverte d'encre.

- CHANGE UN PEU DE CIBLE ESPÈCE DE...

La blondinette allait dégainer sa baguette, aussi furieuse que Millicent, mais le visage de Peeves tombant sous son nez la coupa net dans son élan. Son regard transpirait le fond de ses pensées : elle avait déjà tué l'Esprit au moins six fois dans sa tête, en moins de quelques secondes. Un grondement de dégoût et de rage s'échappa de ses lèvres lorsqu'il passa ensuite à travers elle.

- TU NE PAIES RIEN POUR ATTENDRE !

L'Esprit bien évidemment s'était déjà envolé. Flora tourna au moins trois fois sur elle-même baguette brandie afin de s'en assurer. Ses yeux retombèrent bien assez rapidement sur Millicent, dans un état tout aussi second qu'elle.

- Elles avaient l'air à mourir d'ennuie de toute façon.


Sa voix tremblait presque tant elle se sentait en colère. Cerise sur le gâteau, elle avait aussi froid maintenant.

- Quoi, t'es pas au courant ?
Peeves a un souci avec tous les habitants de ce château, répondit-elle fermement, non sans accompagner le tout d'un regard noir pour sa camarade. Tu crois que je serais restée là comme une potiche si j'avais su qu'il était dans les parages ?!

Secouée par un frisson, Flora réalisa qu'il était plus que temps qu'elle se débarrasse de toute cette encre. Puisqu'elle venait enfin de repenser à la formule adéquate elle l'utilisa d'abord sur elle, puis sur Millicent. Malgré tout, elle garda la désagréable sensation d'avoir la peau et les cheveux toujours aussi collants.

- On ferait mieux de bouger, je suis certaine que ces pleurnicheuses seront allées se plaindre. Et personnellement j'ai eu à faire à assez de crétins pour la journée ! Je vais retourner à ma quête Malfoyenne, c'est devenu un besoin de vie ou de mort je crois.

Sans même un rictus pour sa camarade Flora la dépassa, sans se soucier de savoir si elle allait la suivre ou non.

b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeJeu 31 Jan - 10:49

Life is tough...

- Qu'elles essaient donc tiens !

Béni soit le recurvite, car elle ne pouvait absolument pas se présenter ainsi devant Mr Wilkes ! Pourtant elle avait la désagréable impression que le sortilège ne lui avait pas tout enlevé. Maudit soit Peeves, maudits soient ces petits bouseux de Poudlarien. Maudits, maudits, maudits ! Si elle voulait voir le Professeur Wilkes, elle devint impérativement passer par les cachots pour se laver et se changer. Elle s'apprêtait à emboîter le pas de Flora quand soudainement elle se stoppa net. Non mais c'était à Mr Wilkes de faire le premier pas désormais ! Après ses merveilleux cadeaux et le terrible Noël qu'elle avait passé, elle le méritait non ? Parfait !
Mais elle emboîta tout de même le pas de Flora. Il ne fallait tout de même pas qu'on la voit dans cet état. Elle avait une réputation à tenir ! L'air de rien, elle s'avança à hauteur de la Carrow et s'intéressa à elle pour la forme.

- Dis donc, c'est l'absence de ta frangine qui te rend si grincheuse ?

Ouais, c'était le strangulot qui se foutait de la sirène et alors ?

- Tu devrais fouiller les trous à rats, Malefoy aime s'y cacher.


Ce qui n'était pas peu dire. Elle ne l'avait pas vu depuis des lustres alors qu'elle croisait sans arrêt Potter et sa bande. Le luxe quoi ... Sans grande discrétion, la Bulstrode poussa un long soupir d'ennui, de désespoir, de mécontentement, bref un soupir qui représentait tous ses malheurs.

- J't'aiderai à te venger de Peeves, s'tu veux,
proposa-t-elle en repensant qu'elle en devait toujours une à la Carrow. Le Baron pourrait probablement nous aider, bien que lui aussi je ne l'ai pas vu depuis un bail. On pourrait lui échanger Fenwick contre toi. On ferait d'une pierre deux coups.

Idée vraiment alléchante. Un bruit sourd de chaises renversées se fit entendre non loin d'elles. S'attendant au pire parce que cette journée tournait vraiment au mélodrame, Millicent pressa le pas, tirant sur le bras de Flora en même temps.

- Cette journée commence sérieusement à me taper sur le système. Tu me laisserais t'emprunter tes fléchettes ? J'crois que j'aurais bien besoin de me défouler et imaginer crever les yeux de Fenwick me ferait un bien fouuuu !!

Elle en avait déjà des étoiles plein les yeux.

- J'vois vraiment pas ce que le professeur Wilkes lui trouve,
bougonna-t-elle en serrant ses poings.

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Millicent Bulstrode le Mer 6 Fév - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 4 Fév - 3:33

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;
- Entre autres nombreuses choses, effectivement.

L'éloquence ne faisait pas forcément partie des qualités de Flora, encore moins lorsqu'elle était dans cet état là. Lorsque la colère la bouffait littéralement, elle prenait le pas sur tout le reste. En l'occurrence, l'état nerveux de la blondinette n'avait fait qu'empirer. Elle n'avait rien de personnel à reprocher à Millicent, mais il fallait avouer qu'elle n'aurait aucun scrupule à la renvoyer balader si elle entendait une nouvelle réflexion déplaisante. Avec leurs deux tempéraments de feux, les étincelles paraissaient difficilement évitables. Quoi qu'il en soit, Flora cherchait encore à faire la part des choses et à prendre sur elle. Elle n'avait déjà pas beaucoup d'amis à Serpentard, mais elle avait tout intérêt à traiter ses camarades avec plus d'indifférence que de haine et ce, même dans ses mauvais jours. Il en allait de la réputation de sa famille et ses parents y veillaient.

- C'est bien joli les métaphores mais ça ne va pas m'aider.


"T'es dure, Flora. Détends-toi, Flora."

- Mais j'te remercie pour ta sollicitude.

Ce n'était pas vraiment un progrès ça, mais Millicent allait pourtant devoir faire avec. Flora contenait toute sa haine à l'intérieur de ses poings, fermement serrés depuis qu'elles avaient commencé à marcher.

- Et tu crois qu'il accepterait un marché de ce genre ? Peeves peut s'en prendre à qui il veut, quand il veut et où il veut tant que ça reste dans l'enceinte de château. Non, j'espérais plutôt trouver un moyen de pouvoir le bloquer dans une pièce, ou bien un placard à balais. Que j'aurai au préalable rempli de sauge. Tu crois que ça marcherait ? Parce que je suis persuadée d'avoir déjà vue de la sauge dans les serres.

Elle était tout à fait sérieuse, bien-sûr. La Serpentard rêvait de faire souffrir l'esprit, par tous les moyens possibles. Et si pour ça il fallait en recourir aux vieilles légendes et méthodes, elle était prête à tout. Elle voyait déjà la scène de là, même si elle n'était pas certaine que ça fonctionnerait. En tout cas l'imaginer suffisait à lui faire un bien fou. Les sourcils de Flora se froncèrent soudainement lorsqu'elle sentie la main de Millicent autour de son bras, à défaut de ne pas avoir fait véritablement attention au dit bruit qui avait fait fuir sa camarade.

- Hey, doucement ! J'voudrais bien mais le truc c'est qu'il n'est plus à l'effigie de Fenwick. J'y ai collé la trogne de Branstone à la place, je ne sais pas si ça te sera très utile.

Un petit sourire sadique se dessina légèrement sur ses lèvres face à cette nouvelle vision. Raaah, Branstone. Elle aurait été une cible idéale elle aussi, ce soir. Mais Flora allait devoir se contenter d'une simple douche pour commencer, en espérant qu'elle suffise à lui passer l'envie de briser quelques nez.

- J'vois vraiment pas non plus, répondit-elle pour soutenir sa camarade, mais sans y porter de réel intérêt.

Quelques minutes plus tard les deux jeunes-filles arrivèrent à l'intérieur de leur Salle Commune, là où se trouvait finalement sa Majesté le Prince des Serpentards entrain de ricaner avec ses gorilles.

- TOI ! l'agressa aussitôt Flora, rouge de colère. Je t'ai cherché partout !

[...]

Malefoy n'avait pas cherché à lui tenir tête bien longtemps. Il faut dire qu'en pointant sa baguette directement sur sa gorge, Flora n'avait pas énormément laissé place aux négociations. C'est donc avec la clef de la Salle de Bain des préfets qu'elle revînt quelques instants plus tard vers Millicent, après lui avoir demandé de l'attendre un peu plus tôt.

- C'est pas souvent qu'on a l'occasion de prendre un bain dans la Salle de bain des Préfets, commença-t-elle en montrant à la brunette un parchemin sur lequel Malefoy lui avait inscrit le mot de passe. Va pas croire que je te fais des avances ou je ne sais quoi, mais je ne suis absolument pas pudique personnellement. Peut-être qui si on restaient en sous-vêtements, on pourraient...enfin tu vois, la baignoire est assez grande. Ou tu ne vois pas du tout et je t'avouerais que ça m'arrangerait, parce que ce moment est tout de même sacrément gênant.

Avant de faire une pareille proposition elle avait bien-sûr veillé à ce qu'il n'y ait aucune oreille indiscrète pour les écouter. Flora n'avait pas envie de voir de sales rumeurs naître, encore moins si elles étaient basées sur un simple élan de gentillesse motivé par un brin de solitude sûrement. En tout cas c'était un élan qu'elle était sur le point de regretter déjà.


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »


Dernière édition par Flora Carrow le Sam 9 Fév - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeJeu 7 Fév - 0:35

Life is tough...

Elle haussa lourdement les épaules. Qu’est-ce qu’elle en savait elle ? Elle n’était pas spécialiste de l’Esprit frappeur ! Mais plus encore, quelqu’un y aurait déjà pensé non ? Maintenant qu’elle y songeait, non, personne n’y aurait pensé, car il n’y avait que les Serpentards pour être aussi roublards et machiavéliques !

- J’en sais rien, mais je suppose que ça se tente, non ? Au pire on peut demander conseil au Professeur Rogue, il nous aidera sûrement. Il aura peut-être même de la sauge dans sa réserve ! Suffit juste d’être plus malignes que Peeves, ce qui sera pas difficile !

Elle eut un petit rire goguenard avant d’enchaîner sur l’effigie de Fenwick.

- J’ai gardé sa tête dans la Gazette, je savais qu’elle me serait utile !


Millicent se figea alors soudainement et oublia Flora. Et si elle piquait un cheveu du professeur de métamorphose ? Elle irait voir le Professeur Wilkes et abuserait de luiveillerait à jouer son rôle à la perfection. D’abord le choyer, roucouler à son oreille, profiter de son corps puis ensuite rompre brutalement pour qu’il oublie cet auror de malheur ! Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plus tôt ? C’était une idée fabuleuse ! Elle n’avait plus qu’à s’arranger pour obtenir la potion…
Sa camarade réapparut alors qu’elle n’avait même pas prêté attention à sa disparition soudaine. Son visage s’éclaira à la vue du petit rouleau de parchemin, qu’elle tenait entre ses deux doigts.

- Il t’a donné le mot de passe ? C’est pas trop tôt !

La proposition la laissa, ensuite, de glace. Faire tout un plat pour ça, franchement … Millicent s’en carrait l’oignon, absolument pas pudique non plus, sauf devant le Professeur Wilkes bien sûr. A nouveau, elle haussa ses épaules et bouscula la Carrow pour qu’elle avance. Cinq étages à monter c’était long tout de même !

- Te bile pas va, j’préfère quand c’est plus garni en bas. Et je ne mate pas les nanas.

Elle manqua d’émettre une remarque désobligeante sur le corps svelte de sa camarade, mais se retient de justesse, peu désireuse d’entamer de nouvelles hostilités. Après tout, de toutes les serpentards, elle resterait toujours la mieux fournie dans ce domaine !
[…]
Millicent n’avait jamais bénéficié de cet avantage dû aux préfets et aux capitaines de Quidditch. Aussi, lorsqu’elle entra dans la salle, ses yeux s’écarquillèrent de surprise.

- Tu m’étonnes que ce rat ne voulait pas partager, siffla-t-elle en ne se faisant pas prier pour se déshabiller. Elle est carrément canon cette salle de bain ! C’est décidé, l’année prochaine, je suis capitaine de Quidditch !

Elle s’approcha ensuite de la grande piscine et observa tous les robinets d’or incrustés de pierres précieuses. Ses yeux pétillaient d’envie. Elle allait tous les ouvrir, tant pis si elle y restait des heures !

- Tu m’aides ?


Aussitôt elle se précipita vers eux et les ouvrit un à un. Des bulles roses et bleues, de la mousse épaisse et collante, des jets d’eau formant des arcs-de-cercle ou encore une délicate odeur de rose recouvraient la piscine. Millicent n’aurait pu tous les décrire tant elle-même n’en revenait pas. Elle sursauta même quand elle crut voir un serpent d’eau jaillir de la surface.

- Cette piscine est trop cool …
murmura-t-elle en pleine extase.

Elle s’approcha enfin du plongeoir, tira la langue au tableau crâneur et la sirène sauta de tout son long pour rejoindre la belle écume. Jamais elle n’avait connu pareille joie, l’eau était si chaude, si délicate sur sa peau…

- Allez ramène-toi, j’vais pas te manger. Tu crois qu’les profs en profitent aussi ? Et qu’ils en profitent pour … Sûr que Malefoy ne s’en priverait pas ! Quoi que je l’ai toujours pensé impotent dans ce domaine. Trop chétif peut-être, renchérit-elle dans une moue songeuse, de la mousse plein les cheveux. Dire que les Bouffondors et l’autre Sang-de-bourbe ont le droit à ce luxe et pas nous ! Ça mériterait qu’on les cogne davantage !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeDim 10 Fév - 0:22

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;

- Le professeur Rogue ? Nous aider ? les sourcils de Flora s'haussèrent et elle ne put s'empêcher de rire jaune. Même si je suis certaine qu'il rêverait lui-même de nous en débarrasser parfois, il n'acceptera jamais de nous venir en aide. En même temps, j'suis pas sûre qu'on ait le droit de s'en prendre à un Esprit.

Les épaules de la blondinette s'haussèrent. Si une chose était sûre c'était que ce n'était pas ce qui allait l'en empêcher. Elle s'en prenait quasi-quotidiennement à des élèves, alors pourquoi pas un Esprit ? Son plan méritait d'être travaillé ! Il était hors de question qu'elle serve de cible à Peeves une nouvelle fois. Il lui arrivait déjà suffisamment d'entacher elle-même la réputation des Carrow.

[...]

- A la bonheur alors !


Si Flora accepta de se laisser pousser sans rien dire (en plus de ne pas spécialement apprécier les contacts physiques, elle était plutôt habituée à mener) c'est parce qu'en acceptant aussi aisément sa proposition, Millicent l'avait quelque peu surprise. La blondinette avait quelques à priori sur les "gens comme elle". Le fait qu'elle soit tentée de la catégoriser autrement était suffisamment éloquent, même si elle n'avait jamais été irrespectueuse avec sa camarade à ce sujet. Est-ce qu'elle s'était attendue à ce que Millicent soit complexée par son corps ? Oui. Et c'est à ce moment-là qu'elle réalisa que c'était mal la connaître. Bulstrode avait à elle toute seule plus d'assurance que la moitié des gens de leur maison. Peut-être même plus d'assurance qu'elle. Une chose qu'elle n'avouerait jamais, bien trop peu humble pour ça.

Quelques minutes plus tard les deux Serpentes arrivèrent à l'intérieur de l'antre tant convoitée. Flora avait déjà eue la chance de pouvoir y mettre les pieds deux/trois fois grâce à ses chantages avec Malefoy. C'était cependant la première fois qu'il lui cédait véritablement le mot de passe, ce qui signifiait maintenant qu'elle allait pouvoir revenir quand elle le désirait, à condition d'être prudente bien-sûr. Elle ne donnait pas cher de la peau de Malefoy ou bien-même de la sienne si on apprenait qu'elle venait régulièrement ici.

- C'est cool, hein ? Y'en a qui ont la belle vie dans ce château ! Et d'ailleurs, pas un mot sur ça. Non pas que j'aspire à protéger Malefoy, mais si on apprend qu'il m'a cédé le mot de passe, je finirais autant guillotinée que lui.


La confiance de Flora se gagnait et elle préférait mieux prévenir que guérir. La gigantesque baignoire ne mit pas longtemps à se remplir une fois tous les robinets d'eau allumés. La quantité massive de bulles de savon colorées faisaient qu'on les confondaient presque avec l'eau. La blondinette ne se lassait jamais de ce spectacle et elle savait à quel point c'était mieux encore une fois dedans.

- J'en suis persuadée ! répondit-elle aussitôt en réponse aux suppositions de sa camarade. En même temps, elle commença seulement à se défaire de ses vêtements. Qui sait, y'a peut-être même le Garde-Chasse qui vient ici ! Genre tous les trois mois, auquel cas il doit sans doute contaminer toute l'eau de la baignoire à chaque fois !

Flora ricana, profondément mauvaise et mesquine. Pour sa part elle se contenta d'aller se glisser dans l'eau une fois en sous-vêtements, à au moins deux mètres de Millicent.

- En parlant de castagne, j'ai eue une idée pour notre vengeance contre Peeves ! Pourquoi t'essayerais pas de demander la sauge à Wi...Orcus ? Professeur Wilkes ? Je sais pas comment tu veux que je l'appelle ? Après tout lui, il pourrait peut-être te la céder non ? Il est prof de botanique, il a forcément de la sauge à disposition lui aussi !


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeMer 13 Fév - 0:38

Life is tough...

Les précisions de Flora étaient bien vaines. Millicent n’était pas une balance sauf quand il s’agissait d’un Bouffondor, d’une Pouffy ou d’une Poule mouillée. Et sauf si cela servait ses intérêts bien sûr ou ceux de Mr Wilkes. Or c’était tout sauf le cas ici.

- Je m’en fous, tu sais ?

Soudain, elle écarquilla les yeux. Rubiconde, Millicent disparut dans l’eau chaude, tandis qu’elle s’imaginait croiser le Professeur Wilkes, nu dans cette piscine si vaste et colorée. Elle l’imaginait se prélassant, un sourire lascif aux lèvres. Il ne serait pas étonné de l’y voir, tellement elle était rusée. Il lui tendrait alors la main, l’invitant à le rejoindre et …
Soumise à son imagination, elle inspira violemment par le nez, faisant entrer eau et mousse dans ses narines. Le picotement soudain la fit grimacer et elle se pinça le nez vainement. Heureusement qu’il lui en fallait plus pour se sentir honteuse !

- Tu le penses assez intelligent pour se souvenir d’un mot-de-passe ? Je parierais pas là-dessus ! Une rumeur dit que Weasley l’a vu à poil dans le lac. J’suis sûre que c’est vrai, cette bécasse aime les mecs qui se la racontent.

La Serpentard se figea tout à coup, à l’évocation d’Orcus. Elle tourna un regard surpris vers Flora avant de le reporter sur l’eau. Vrai qu’elle ne lui avait pas encore de petit nom. Mais cela sonnait faux dans sa tête, même si elle regardait le professeur Wilkes comme elle regardait un muffin au caramel.

- Professeur Wilkes, c’est comme ça que je l’appelle, dit-elle dans une petite moue.

L’idée parcourut alors son esprit. Elle n’était pas mauvaise. Plutôt intelligente même ! Ses yeux se mirent à briller, tandis qu’elle se voyait réclamer de l’aide à l’homme qu’elle aimait, telle une demoiselle en détresse (même si la comparaison lui paraissait que très peu flatteuse). Sûre qu’il les aiderait !

- Pas mal Carrow, c’est une idée de génie ! En plus, il me doit un …

Elle s’apprêtait à dire « cadeau de Noël », mais se mordit la langue juste à temps. Elle n’allait tout de même pas avouer qu’elle avait offert des cadeaux à leur professeur ! Elle ne pouvait pas tomber aussi bas devant tout le monde !

- … service,
termina-t-elle en fronçant les sourcils. C’est bientôt mon anniversaire, il pourra pas me la refuser.

Peut-être même qu’il ferait un effort supplémentaire… Elle nagea un peu comme pour alimenter ses espoirs. Elle aurait bien demandé de l’aide à Flora, mais la dernière fois qu’elle l’avait fait avec Daphné, son plan était tombé à l’eau et elle n’avait été guère plus avancée. Tout aurait été plus facile s’il n’y avait pas eu ce foutu auror ! Elle aurait tellement aimé pouvoir lui faire la peau à ce Fenwick… Adulte ou pas !

- Dis Flora, finit-elle alors par demander d’une mine sérieuse, tu penses rejoindre les rangs de Tu-Sais-Qui à la sortie de Poudlard ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeMar 19 Fév - 0:53

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;

Un "je m'en fou" n'était pas vraiment le gage de confiance que Flora attendait, mais elle n'était pas vraiment la mieux placée pour en vouloir à sa camarade. Elle était elle-même d'un naturel désinvolte, donc bien placée pour savoir que ça ne cachait pas forcément de mauvaises attentions. Si sa gentillesse lui avait fait défaut aujourd'hui, elle finirait de toute façon par très rapidement le découvrir.
Flora roula des yeux en voyant Millicent disparaître sous l'eau peu après qu'elle ait posé son regard sur elle. Pour quelqu'un qui se la jouait détente jusque là...elle paraissait bien gênée tout à coup. La Serpentard n'en fut pas moins heureuse d'être à son tour cachée par la mousse. Si elle n'était pas pudique elle n'avait pas pour autant pour habitude se montrer, c'était d'autant plus désagréable devant quelqu'un que ça embarrassait. Elle ignora la bruyante sortie de sous l'eau de sa camarade, peu du genre à se moquer sur ce genre d'action, sauf lorsque ça l'arrangeait.

- Je le crois suffisamment malin pour retenir ce qu'il y a à retenir. Ou ce qui l'intéresse en tout cas, au reste des paroles de Millicent elle grimaça. Dans le lac, sérieux ? Je me demande vraiment comment il fait pour toujours être là...ce vieux fou est vraiment timbré s'il ne se rends pas compte qu'il y a truc louche avec le garde-chasse.

Les épaules de la blondinette s'haussèrent et en même temps, elle poussa un profond soupir.  Ce n'était pas que parler de Scabior ou bien-même encore de Dumby dans son bain l'ennuyait mais...presque. C'était surtout très bizarre de s'attarder sur ce sujet maintenant, même s'il fallait bien trouver de quoi combler le silence de la pièce.
Flora hocha doucement de la tête à la réponse de Millicent, les lèvres légèrement pincées. Parfois elle pouvait être une véritable garce, un peu comme à l'instant et pourtant, elle s'en sortait encore une fois à bon compte. Elle n'y connaissait rien à l'amour et certes ce n'était pas bien courant de fantasmer sur son professeur mais elle n'était personne pour juger l'affection de sa camarade, elle en avait bien conscience. Elle se promit de faire attention à ce qu'elle dirait à l'avenir, surtout qu'elle acceptait de se lancer dans cette vengeance folle avec elle.

- C'est vrai, tu vas lui demander ?! Merci ! Ce sera à moi de te revaloir ça du coup. Tu me diras ce que ça a donné.


Elle ne comptait nullement s'immiscer dans le plan de sa camarade, ça aurait été encore bien trop gênant pour elle. Qui plus est, la botanique et par conséquent monsieur Wilkes étaient loin d'être particulièrement estimés par la Carrow. Elle savait ce qu'il y avait à savoir de la matière, et peut-être même un peu plus encore, puisque ses parents n'appréciaient pas qu'Hestia et elle reviennent avec moins qu'un Optimal. Pour autant, elle était loin de toujours fournir des efforts.
La Serpentard avait fini par plonger sa tête sous l'eau à son tour, bien contente de pouvoir enfin se débarrasser de cette sensation toute collante sur ses cheveux. Lorsqu'elle fut remontée à la surface, Millicent ne traîna pas à lui poser une question qui de prime abord la décontenança quelque peu. Son regard chercha à fuir tout contact durant plusieurs secondes. Lorsqu'elle reporta finalement son attention sur sa camarade, elle avait revêtit un masque d'impassibilité presque parfait.

- Rien n'est sûr encore. C'est une décision qui ne m'appartient pas vraiment, tout comme à ma sœur. Nos parents nous y préparent mais...on pourrait tout aussi bien finir mariées à notre cousin germain repêché en Bulgarie. J'imagine...que ça dépendra de l'issue de la guerre. Personnellement, j'ai accepté depuis longtemps l'idée que ce choix ne m'appartiendrait pas. Tout comme le reste de ma vie dans les deux cas.

Les sourcils de la blondinette se froncèrent un peu, parler de tout ça n'était pas dans ses habitudes.

- Et toi ? As-tu de sombres projets pour l'avenir ?


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 25 Fév - 0:36

Life is tough...

Le petit numéro de Flora ne passa pas inaperçu. Millicent prenait cette question bien trop au sérieux pour ne pas remarquer le plus petit détail – enfin presque -. Pour autant, elle ne jugea pas sa camarade. Après tout, elle-même savait qu’elle venait de mettre ses deux cuisses dans le plat, car à ce stade-là, les pieds ne suffisaient plus, vous comprenez ?
Silencieuse, la Serpentard écouta, sans toutefois comprendre. Comment pouvait-on se défiler ainsi ? Jamais elle ne pourrait s’imaginer une telle fatalité. Personne ne lui volerait jamais son destin, jamais ! Sa vie. Sa décision. Et quiconque trouverait à y redire, finirait dans le cageot de pommes, tout simplement ! Aussi observait-elle Flora comme une bête curieuse.

- Pourquoi ?
demanda-t-elle alors d’une voix qui ne cachait pas son incompréhension. C’est ta vie non ? Donc tes choix. Parents ou pas, quand tes vieux s’ront plus là, faudra bien que tu décides par toi-même non ?

Se marier… Oh que non ! Quoi qu’avec le Professeur Wilkes … Peut-être. Non. Enfin … Sans le voile. Ni la robe. Sans fanfreluche et autres niaiseries blanches. Nus, à la limite. Inutile de s’encombrer du reste !
Dans un état un peu plus normal – car l’amour n’est PAS un état normal – Millicent aurait dénigré le mariage de long en large. L’idée d’avoir des rejetons déjà l’ennuyait à mourir. Seulement, si elle souhaitait perpétuer la pureté des Bulstrode, et elle le voulait, force était de constater qu’elle n’aurait pas le choix de s’y coller elle aussi. Rien que cette perspective d’avenir lui donna un haut-le-cœur écoeurant.

- Franchement Carrow, t’as besoin de personne pour faire ta propre loi.

Ce qui venant d’elle était un compliment, qu’on se le dise !

- Quant à moi …

Elle se tapota le menton, à moitié songeuse. Millicent savait ce qu’elle voulait, bien sûr, mais elle accordait suffisamment d’importance à son avenir pour ne pas foncer tête baissée. Une fois n’était pas coutume…

- J’veux que Potter morde la poussière et sauver la lignée des Sang-purs,
commença-t-elle avant d’éternuer soudainement ce qui provoqua l’envol d’une bonne centaine de bulles de savon autour d’elle. Si le Seigneur des Ténèbres a besoin de gros bras, j’en serai. Et si je pouvais faire de Granger mon esclave, ce serait encore mieux. Après …

Elle haussa négligemment ses épaules.

- Je suis faite pour commander, c’est tout ce que je sais. Oh et boxer aussi ! Mais pas question qu’on choisisse pour moi. Jamais personne ne me dira quoi faire, sauf s’il veut passer sa vie à Ste Mangouste. Peut-être que je prendrai la place de Rusard rien que pour torturer les futurs bouffondors et apprendre aux Serpentards comment se comporter face à la vermine !

Elle pouffa de rire, fortement amusée. Elle se voyait déjà torturer les gamins de Malefoy ou de Weasley, si ce dernier restait vivant malgré sa rousseur insupportable.

- En tout cas, je n’irai pas dans le camp des perdants, conclut-elle enfin en se frappant la poitrine. Mais toi, Carrow, c’est quoi qui te botte vraiment ?

Millicent était, certes, un véritable bulldozer, un gorille dont on cherchait toujours le cœur depuis seize ans, elle prenait tout de même la peine d’accorder de l’attention à ceux – rares – qu’elle considérait comme étant ses amis. Si la solidarité importait énormément à ses yeux, savoir s’entourer des bonnes personnes l’était tout autant pour elle. Au-delà de sa carapace de fer, il y avait une part infime et irréductible d’humanité, si incroyable cela pouvait-il paraître. Flora en avait actuellement la preuve.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeVen 1 Mar - 15:35

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;

Le regard de Millicent n'échappa pas à Flora lorsqu'elle reporta son attention sur elle. Elle lisait au moins autant de curiosité que d'incompréhension dans son regard, voir-même un peu de jugement, ce qui ne la laissa pas indifférente. Son regard pourtant clair c'était noirci à vue d’œil. S'il y avait bien une chose sur laquelle Flora n'aimait pas qu'on porte de jugement après sa sœur, c'était sa vie privée.

- J'suis d'accord avec toi. Du moins, seulement en principe.

La blondinette fit basculer sa tête en arrière afin de pouvoir observer le plafond durant une poignée de secondes. Elle devait cesser de croire que tout le monde finirait un jour par devenir son ennemi, alors tant bien que mal elle tâcha de calmer l'impatience qui était très rapidement montée en elle.

- J'ai l'air d'avoir besoin de quelqu'un pour ça, selon toi ? son visage et son regard retombèrent bien assez vite sur sa camarade et un léger rire jaune s'échappa de ses lèvres. Bien-sûr que non, seulement dans ma famille c'est loin d'être aussi simple Bulstrode. Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes, mais ne vas pas t'imaginer que je suis lâche pour autant.

Si son ton de voix s'était voulu plus ferme que froid, Flora daigna malgré tout accompagner ses paroles d'un bref sourire en espérant qu'il suffirait à les "adoucir". Le fil de leur discussion faisait qu'elle commençait à avoir du mal à tenir en place, si bien qu'elle choisit de nager un peu tout en écoutant les ambitions de sa camarade. Elle avait beau ne pas la connaître personnellement, ses révélations n'eurent pas grand chose d'étonnant aux yeux de la blondinette.

- Prendre la place de Rusard ? Par Salazar...
elle ne put s'empêcher de grimacer un peu. Je comprends tes objectifs, ils sont même bons, mais ça ne vaut pas le travail ingrat que fait Rusard chaque jour. Elle s'accorda quelques secondes de réflexions tout en continuant de nager, ce après quoi elle reprit. Après, c'est vrai que ce raté n'est pas un sorcier ! T'aurais pas à galérer autant que lui. C'est peut-être pas si mal comme plan finalement.

La Serpentard revînt à son point de départ après avoir fait un petit tour de la baignoire, ce après quoi ce fut à son tour d'hausser les épaules.

- Je vais être honnête avec toi, y'a pas grand chose qui me botte. Je supporte la cause du Seigneur des Ténèbres, mais l'idée de vouer ma vie entière à quelqu'un ne me paraît pas très enviable. A toi, si ? Parce que si tu le rejoins, à moins d'obtenir un haut poste au Ministère, je crois que tu ne commanderas jamais.


b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeLun 4 Mar - 17:27

Life is tough...

L’agressivité de sa camarade tendait à l’agacer. Pour une fois qu’elle se montrait sympa, le résultat était guère peu concluant. Peut-être y réfléchirait-elle à deux fois, la prochaine fois, si prochaine fois il y avait, ce qui n’était pas sûr. Millicent, du peu qu’elle essayait, peinait à visualiser la Carrow, à toucher du doigt ses volontés profondes. Aux yeux de la Serpentard, on faisait tout un foin de l’âme humaine, prétendument complexe alors qu’en réalité, ils étaient tous à peu près pareils. Seule la force les distinguait, mentale, morale, comme physique. Et sur ce plan, la Bulstrode n’était sûrement pas en reste. Pourtant, la Carrow était à ses yeux un specimen étrange et terriblement contradictoire, cela ne faisait aucun doute. Elle jouait les dures à cuire, et derrière se laissait guider par papa et maman. Aux yeux de Millicent, c’était incroyablement risible. Aussi, Flora avait raison : Millicent ne comprenait strictement rien de sa situation. Pas par manque d’intelligence, mais à cause d’un manque d’empathie, probablement. Cela étant, elle ne poussa pas davantage son jugement. Après tout, elle n’en avait strictement rien à faire. Chacun sa vie, c’était un de ses dictons préférés. En somme, seule la vie du Professeur Wilkes l’intéressait, et celle de Granger …. pour lui foutre sa pâtée.

- A vrai dire Carrow, je ne sais pas si t’es lâche ou non,
répliqua finalement Milli en haussant nonchalamment des épaules. Je dirais même que je m’en fous, du moment que ça retombe pas sur ceux qui t’entourent.

Autrement dit , elle. Là encore, une preuve d’amitié façon Bulstrode. Naturellement on pouvait également prendre ses mots pour une menace dissimulée. Allez savoir. Seuls les Bouffondors voient le mal partout !

- C’est tout à fait l’idée, s’enthousiasma-t-elle alors devant la soudaine compréhension de Flora sur ses projets d’avenir. Ce guignol est un incapable, mais moi, je ferai régner ma loi.

Et avec un peu de chance, le Professeur Wilkes continuerait d’enseigner entre les quatre murs du château. Elle est pas belle la vie ?

- Parce que j’ai la tête de celle qui vouerait sa vie à quelqu’un ?
s’enorgueillit brutalement Milli en plissant ses yeux. J’compte pas lécher les bottes de qui que ce soit comme Malefoy ! Je ferai ce que je juge bon dans mon intérêt. Y a des avantages à toute chose, faut juste faire ce qu’il faut quand il faut.

Elle tapa son poing contre sa paume de main pour illustrer son propos. Des services contre d’autres services, c’était ce qu’elle attendait –naïvement – de son alliance avec les Ténèbres.

- Tu vois les choses en trop petit, Carrow, poursuivit-elle dans une grimace. Y a pas besoin d’être à la tête du Ministère ou d’un de leur poste pour faire sa loi. En bonne Serpentard, je suis plus roublarde que ça, continua-t-elle de piaffer dans un sourire mauvais. Tu devrais avoir plus d’ambitions. C’est ce que Serpentard voudrait pour nous, qu’on voit grand, qu’on aille le plus loin possible et qu’on soumette la vermine. Le Ministère est trop débile pour y parvenir ou nous empêcher à quoi que ce soit. Quelque chose te plaît, prends-le.

Sauf si cela lui appartenait, naturellement, mais c’était une objection si évidente qu’elle ne la précisa pas.

- Et puis, l’Ecosse et l’Angleterre ne sont qu’une partie du monde, non ? Le Seigneur des Ténèbres a le bras long, mais j’suis certaine qu’il y a de place pour nos propres règles ailleurs, pas toi ?


On ne clamait jamais assez les vertus de l’eau chaude. Celle-ci décuplait les idées, les perspectives d’avenir. Là, dans la chaleur de son bain, les muscles détendus, Millicent avait des rêves plein la tête, jusque-là insoupçonnés, car elle ne prenait jamais le temps d’y penser. Le temps, c’était des têtes supplémentaires à boxer. Ce qui réduisait considérablement ses pauses pour réfléchir. Sans compter que réfléchir était bon pour les pompeux et les soumis. En tant que fille d’action, elle avait  bien d’autres chats à fouetter. Mais maintenant qu’elle y pensait, oui … elle se voyait bien envahir un monde qui n’était pas le sien. Ses yeux en luisaient déjà de plaisir. .. Millicent se sentait , en cet instant, parfaite, démoniaque et incroyablement forte. Rien n’arrêterait son ascension ! (imaginez ici un rire démoniaque de la part de sa conscience).


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flora Carrow
Elève
Flora Carrow

Localisation : Poudlard

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeSam 9 Mar - 2:51

Life is tough, but so I am.
"When I'm good, I'm very good. But when I'm bad I'm better."

Millicent & Flora ;

Un grondement sourd était entrain de s'éveiller en elle, comparable à celui provoqué par la foudre après qu'elle ait impacté le sol avec violence et rapidité. Flora le sentait vibrer en elle. A travers ses veines, ses os, son cœur et sa tête. Il s'était tût à peine une heure avant de manquer de reprendre une totale emprise sur elle, allant même jusqu'à lui en remuer les tripes. Qui était Millicent Bulstrode pour se permettre de la juger, même tacitement ? Son regard, encore une fois, ne lui avait pas échappé. Le ton qu'elle avait employé avec elle non plus. Certains disaient qu'il en fallait parfois peu à Flora pour s'emporter et ils n'avaient pas entièrement tords. Parfois, le simple fait d'avoir passer une mauvaise journée suffisait à la transformer en une véritable harpie. Mais dans ces moments-là, ses colères étaient claires comme de l'eau de roche. On savait qu'il valait mieux ne pas se trouver sur son chemin. Millicent aujourd'hui elle, n'avait pas cette chance. Sous l'eau, les poings de la Carrow s'étaient serrés et elle avait cessé d'observer sa camarade afin de s'encourager à garder le silence. Elle n'avait aucune envie d'ajouter Bulstrode à sa longue liste d'ennemis, encore moins sous prétexte que cette dernière avait fait l'erreur de lui donner son opinion. Flora valait bien mieux et c'était loin d'être la seule source du problème. Contrairement à elle elle n'avait pas besoin de fanfaronner pour savoir ce qu'elle valait, ni-même pour se convaincre d'on ne sait quoi. Personne, ô grand jamais, ne s'en prendrait à sa vie privée sans en payer les conséquences. Jamais.

- Ta "sollicitude ?" (elle marqua bien le mot) me touche Bulstrode, mais lorsqu'il y a des dommages collatéraux dans mon quotidien, c'est parce que je les aies moi-même provoqués.

Un simple sourire mauvais passa sur ses lèvres, sans même qu'elle ne dédaigne la regarder, encore une fois. Si Millicent espérait s'être montrée amicale, force était de constater qu'il lui faudrait au moins une centaine d'années pour savoir réellement comment s'y prendre, au moins avec Flora.
La blondinette s'était pourtant crue assez semblable à sa camarade, pendant un temps. Toutes deux caractérielles, prêtes à tout pour obtenir ce qu'elles désiraient...sauf que l'une, contrairement à l'autre, avait perpétuellement une épée de Damoclès à prendre en compte au dessus de la tête. Aussi modestement appelée "la pression familiale" chez les Carrow.

C'est de manière plus désintéressée que Flora s'était mise à écouter sa camarade et ses projets d'avenir, totalement irréalisables selon elle. Non pas parce qu'elle manquait d'ambitions, mais parce qu'encore une fois elle savait à quoi s'en tenir contrairement à elle. Si elle pensait qu'elle allait pouvoir conserver son libre arbitre tout en servant le Seigneur des Ténèbres à leur époque, elle se mettait profondément le doigt dans l’œil. Tout ce dont avait besoin le Lord Noir pour le moment c'était de soldats prêts à lui obéir, jusqu'à la mort. Et personne ne sortait jamais plus de ses rangs une fois la marque tatouée sur le bras. Ça, qu'est-ce que c'était si ce n'était pas vouer sa vie à quelqu'un ? Flora n'était pas du genre à se plaindre, ainsi elle plaignait encore moins les autres. Elle était prête à vouer sa vie au Seigneur des Ténèbres si c'était ce qu'on attendait d'elle, au bout de tous les chemins elle se savait condamnée de toute manière. Et être une Carrow, qu'elle soit prête à l'admettre ou non, était ce qu'elle savait faire de mieux.

- Si...murmura-t-elle d'abord, avant de se répéter à voix haute. Si, t'as sûrement raison.

Elle se leva soudainement, le corps à moitié sorti de l'eau. La pointe de ses cheveux trempés collait à sa poitrine, d'autres à ses joues. Pendant une poignée de secondes, sans rien dire, elle fixa Millicent. Puis un sourire vide toute émotion passa sur ses lèvres.

- J't'aimes bien, Millicent. T'as l'air de savoir ce que tu veux dans la vie et, je trouve ça cool. Vraiment, je te jures. Même si je pense que tu n'auras jamais ce que tu souhaites. De la reconnaissance que tu attends tant jusqu'au professeur Wilkes.

Une moue faussement innocente s'accrocha à ses lèvres. Puis elle imita la précédente nonchalance de sa camarade en haussant les épaules, ce après quoi elle sortit de l'eau. D'un coup de baguette elle fut séchée, d'un second rhabillée. Là, elle se tourna à nouveau vers Bulstrode.

- Y'a tellement de choses que t'as l'air de pas savoir. Tu m'as donné ton avis, j'te donnes le miens. J'espère que tu le prends pas mal ? Si on en est déjà à se juger l'une et l'autre, je ne vois pas où serait le problème. Tu m'connais pas Bulstrode, garde ça à l'esprit. T'as aucune idée de ce que c'est que de faire partie d'une famille comme la mienne, alors ne vient surtout pas me dire que je manque d'ambition. Je détesterais avoir à te montrer ce que ça fait lorsque je décide d'aller le plus loin possible dans mes projets.

Officiellement remontée, elle serra une énième fois des poings avant de se décider à quitter la salle, sans un mot de plus ou même un regard de plus pour sa camarade. Peut-être regretterait-elle plus tard de s'être emportée, ou peut-être pas. Dans tous les cas, sa fierté voudrait qu'aucune excuse ne soit présentée. Deux caractères forts comme les leurs ne pouvaient que s'entre-choquer, jusqu'à ce qu'ils parviennent à trouver un fameux terrain d'entente que Flora n'excluait pas forcément encore malgré sa colère ce soir.

b l a c k f i s h</div>

_________________
I want blood, guts and angel cake
« It's easy to play a bad girl. You just do everything you've been told not to do, and you don't have to deal with the consequences, because it's only acting. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Millicent Bulstrode
Elève
Millicent Bulstrode

Localisation : Dans le bureau du Pr Wilkes
Emploi/loisirs : Soumettre Granger

[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitimeSam 9 Mar - 10:29

War is coming...

A des années lumières des pensées fondées comme infondées de Flora, Millicent ne vit rien venir, elle en eut même quelques étonnements. Après tout, dans sa tête, elle pensait avoir tendu une main à sa camarade Serpentard, en lui préconisant de se rebeller car elle en avait les capacités. De mémoire, jamais elle n’avait eu une telle conversation, franche et sans hypocrisie, ou alors elle ne s’en rappelait aucunement, ce qui n’aurait pas été étonnant. Mais force était de constater qu’elles n’étaient pas du tout sur la même longueur d’ondes. Dommage, peut-être. Tant pis, surtout. Car non seulement Millicent n’accordait qu’une moindre importance au peu d’amitiés qu’elle avait, mais elle préférait largement s’en sortir seule, bien convaincue de ses valeurs, contrairement à ce que croyait Flora.
Le ton de voix de sa camarade ne passa pas inaperçue et laissa notre bourrue Millicent perplexe. Ainsi donc, on ne pouvait avoir confiance en la Serpentard. C’était, du moins, ce que l’élève comprenait, et cela ne lui plaisait absolument pas. Elle détestait que les Serpentards se tirent dans les pattes, sauf quand cela était hautement mérité. On ne ridiculisait pas la maison Serpentard impunément, par exemple.

L’attaque suivante la toucha cette fois. Ce fut à son tour de serrer les poings et de tendre chaque muscle de son corps. Mais qu’on ne s’y trompe pas : ce que Millicent voulait, Millicent avait. C’était une loi intemporelle, gravée dans le marbre. Aussi la jalousie de Carrow lui importait peu, tout comme ses prédictions à deux noises. Non, ce qui toucha la Serpentard c’était son culot : comment osait-elle parler de sa relation avec le Professeur Wilkes ?! Car s’il y avait bien une chose qu’elle ne pouvait contrôler c’était bien cette relation-ci. Or Millicent était bien déterminée à s’octroyer les faveurs mais surtout la préférence (et plus si affinités) de leur professeur. Sa mâchoire se contracta. Ce coup bas n’était pas de à son goût et Flora venait clairement de perdre le peu d’empathie, de solidarité ou d’amitié que Millicent avait cru pouvoir lui porter. On ne touchait pas à Mr Wilkes, de près comme de loin, et on ne venait sûrement pas lui parler d’un échec prochain en la matière !

Les hostilités venaient, par conséquent, d’être déclarées. La Carrow osait se payer sa tête parce qu’elle n’était pas capable de se défaire du joug de papa, maman, cousin, cousine ? Grand bien lui fasse, mais si elle croyait pouvoir gagner contre elle, alors elle se mettait foutrement le doigt dans l’œil. Millicent ne comptait absolument pas se laisser marcher sur les pieds. Son avis avait été innocent là où celui de Carrow lui manquait carrément de respect.

- Prends garde, Carrow, tu as peut-être le nom de mangemorts, mais tu ne sais pas à qui tu as à faire. Si tu préfères la vie en laisse, ça te regarde, mais ne viens pas jalouser ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez !


Dans le doute, Millicent s’était rapprochée de ses effets, histoire d’avoir sa baguette à portée au cas où Flora se rebifferait. Elle voulait mordre ? Très bien, elle mordrait plus fort. Elle n’avait pas peur. Folle ou non, Millicent ne craignait personne et elle avait suffisamment d’amour propre pour se voir déjà rappeler à Carrow de quel bois elle se chauffait.
De ses yeux porcins, elle l’observa partir. Une fois certaine que Miss Vexation n’essaierait pas de lui chercher des noises,  elle frappa de son poing contre le rebords de la baignoire non sans un juron. Elle était contrariée, vraiment contrariée. Pas tant à cause des menaces de la Carrow qu’à cause de la tournure des événements. « Non mais sérieusement, c’était quoi son problème ?! » pensa-t-elle en silence avant de croiser le regard de la sirène. Un florilège d’insultes sortit alors de ses lèvres et Millicent se défoula verbalement sur le vitrail. Une heure plus tard, et pour éviter que son poing ne rencontre malencontreusement le nez de Flora, Millicent fila vers les serres, dans l’espoir d’y trouver un Monsieur Wilkes … égaré ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[LIBRE] Life is tough, but so I am. Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Life is tough, but so I am.   [LIBRE] Life is tough, but so I am. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[LIBRE] Life is tough, but so I am.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Life in UCLA
» Lettre [libre]
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Une petite baignade [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Intérieur :: Hall, toilettes, couloirs et autres-
Sauter vers: