Harry Potter RPG
 

Partagez | 
 

 [Libre] You did not wake up today to be mediocre.

Aller en bas 
AuteurMessage
Tracey Davis
Elève
avatar

Localisation : Poudlard

MessageSujet: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Mar 9 Oct - 16:32

you did not wake up today to be mediocre


- Hey, grosse feignasse ! Tu te bouges le cul où je dois te mordre les orteils ?
- Je t'en prie, ils te renverront aussi sec d'où tu viens...marmonna-t-elle, la tête encore enfoncée dans l'oreiller. Après tout, c'pas mon problème.

Yaourt poussa un espèce de couinement de mécontentement. Tracey eut trente secondes de répit avant qu'il ne lui grimpe sur le dos pour commencer à y faire la java, comme à chaque fois qu'il perdait patience. La brunette tînt bon, jusqu'à ce qu'il commence à gratter le bas de son dos avec un entêtement à peine retenu.

- Rappelle-moi pourquoi je fais l'erreur de te sortir de ta cage chaque samedi matin alors que je pourrais faire la grasse mat' ?
- Parce que t'es à moitié consciencieuse ? Allez grognasse !

- Consciencieuse ? C'est nouveau, ça !
- Décide-toi avant que je ne répande un tas de matières fécales sur ton lit ! Aujourd'hui c'est ma journée !


Tracey n'avait aucun doute quant au fait qu'il n'hésiterait pas si elle le faisait attendre davantage. La patience était quelque chose qu'elle peinait à lui apprendre, même si lui-même faisait des efforts. L'amabilité n'entrait pas forcément dans les critères de base de sa race, Yaourt était déjà unique en son genre. Seulement sa présence ici se tenait à des conditions très strictes qu'il peinait encore à accepter. Il n'avait droit en semaine qu'à deux sorties de 10 minutes par jour, durant lesquelles Tracey était forcée de le tenir en laisse. Le reste du temps, il était gardé dans une cage agrandie par un sortilège d'Extension Indétectable à l'intérieur de sa salle commune. Il était peu souvent visible à l'intérieur étant donné qu'il passait son temps dans le bac rempli de terre auquel était raccrochée sa cage. Ainsi le temps lui paraissait moins long, mais son entretien demandait tout de même beaucoup de temps et de prises de responsabilités à Tracey. Généralement, elle lui dédiait ses samedis, pour qu'il puisse vagabonder plus librement. Il lui arrivait de l'emmener à Pré-Au-Lard mais à son plus grand damne, il préférait la forêt interdite. Yaourt y trouvait apparemment plus de choses à faire, mais elle s'inquiétait toujours de ne pas le voir rentrer. Malheureusement, il lui avait déjà fait promettre son emploi du temps de la journée, d'où cette impatience grandissante très certainement.

- Allez, file dans ta maison le temps que je me prépare ! Faudrait mieux que tu ne croises personnes vue ton humeur !

Le jarvey s’exécuta tout en râlant, jusqu'à ce que la terre dans laquelle il s'enfonça étouffe ses injures. Après une vingtaine de minutes de préparation et un passage par la Grande-Salle afin de se prévoir de quoi grignoter, c'est le bras chargée de sa cage et d'un sac rempli de provisions qu'elle s'engagea à l'intérieur du parc de Poudlard. Yaourt sorti aussitôt la tête de la terre afin de pouvoir renifler le grand air, étonnamment silencieux jusqu'à ce qu'il aperçoive les arbres de la forêt.

- Allez ! J'veux y aller ! J'veux courir ! Allez !
- T'es si primitif quand tu t'y mets ! Bon, tu connais les règles. Trente minutes maxi sans te voir, sinon je te laisse ici et j'ai pas besoin de te rappeler le nom de toutes les créatures qui adoreraient que tu leur serve de casse-dalle, n'est-ce pas ?
- Depuis le temps, oui grognasse ! Un jour je pourrai toutes te les répéter.
- Rêve pas trop !

Une fois à l'orée de la forêt elle lui ouvrit la cage. Yaourt s'élança à l'extérieur de celle-ci d'un bond, lui accorda un dernier regard puis il décampa à travers les arbres comme un petit lapin, d'abord en tournant autour des arbres devant elle, puis en finissait par disparaître de son champs de vision. Tracey se trouva un coin à l'abris des regards indiscrets non-loin du point de départ de son animal afin de pouvoir guetter son arrivée. Comme à chaque fois à ce moment précis, elle sentit cette fameuse vague d'appréhensions monter en elle. Contre celle-ci, elle se défendait toujours de la même manière en craquant sa première cigarette de la journée, assise dans l'herbe face à la forêt.

lumos maxima

_________________
How bad can a good girl get ?
One thing I’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing living there. It’s all about today. ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scabior
Rafleur
avatar

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Dim 14 Oct - 14:29




   
You did not wake up today to be mediocre.
Enjoy the silence

*A 5 mètres derrière toi, une branche craqua sous un pied, bruit volontaire d'un homme sachant se faire aussi silencieux qu'un félin. Sa sombre silhouette te rejoint, s'arrêtant pile à tes côtés comme si une barrière invisible les empêchait tous deux d'aller plus loin. Debout, sans te regarder ni prononcer un mot, lui aussi scrutait la forêt les sourcils légèrement froncés. Solitaire dans sa vie, pas vraiment par choix, Scabior était attiré par le monde comme un papillon par la lumière.

Poussant encore plus l'imitation, il sortit de ses poches de quoi se rouler une mandragore en reniflant à cause du froid. Il se concentra sur sa fabrication, la feuille était extrêmement friable car (mal) séchée par ses soins. Il avait beau aimer ça, la mandragore, il était tout sauf consciencieux à part pour deux ou trois choses plus dignes d'intérêts que les autres, mais pas franchement aux goûts du reste de la population du château. Une fois le cylindre vaguement formé, il le porta à ses lèvres, l'alluma de sa baguette qui retourna aussitôt sous sa veste et en prit une lente bouffée. Lorsqu'il le reprit entre ses doigts en laissant tomber lourdement sa main, l'extrémité de sa roulée était si près de ton crâne qu'au moindre mouvement brusque tes cheveux risquaient de s'y mêler, à leurs risques et périls. Après un temps de latence, il reprit une seconde bouffée de la même façon et brisa enfin le silence.*

- Si ton directeur de maison te voyait fumer, tu serais surement renvoyée dans l'heure.

*Preuve que ce n'était pas une menace, il te tendit sa roulée des fois que l'envie t'en dise de tester autre chose. Scabior était partageur, un peu trop parfois selon l'avis de quelques maris. Il baissa brièvement le regard sur toi, s'assurant que tu lèves aussi les yeux sur lui, puis désigna le bois d'un coup de menton.*

- J'espère que ton machin sait se défendre, ou au moins se protéger... Touffu avait l'air d'avoir vachement la dalle ce matin quand il est parti chasser.
 

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracey Davis
Elève
avatar

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Lun 15 Oct - 22:16

you did not wake up today to be mediocre


Le samedi était la journée de Yaourt, mais aussi la sienne généralement. En emmenant sa majesté partout où il désirait, elle se permettait aussi à elle de fuir un peu le château et plus particulièrement tous ses habitants. Il était très rare qu'elle soit de mauvaise humeur son avec son jarvey. Quand bien-même ça lui était déjà arrivé, ce genre de moment devenait rapidement du grand n'importe quoi. Yaourt était une véritable source d'inspiration en matière d'insultes, il ne se passait pas une semaine sans qu'il ne la surprenne et à bien des échelles. Elle l'avait acheté à un homme qui l'avait arraché à sa précédente famille, horrible selon ses dires. La créature avait été mal-traitée pendant des mois et c'était ce qui justifiait selon son vendeur son comportement aussi spécial et différent des autres. Yaourt était conscient que la brunette l'avait arrachée à une vie horrible. Il lui était tout simplement reconnaissant pour ça et s'il ne se passait pas une seule journée sans qu'il ne l'insulte, il ne manquait pas aussi de le lui prouver. En faisant preuve de bonne volonté à chaque fois qu'elle donnait de son temps pour lui.

La branche qui craqua derrière elle l'alerta directement. A cette heure-là, la plupart des élèves commençaient à rentrer au château pour le repas du midi. Le temps était suffisamment froid dehors pour faire fuir la plupart des gens, mais Tracey avait fini par s'habituer à chaque intempérie en traînant dehors. Bien emmitouflée sous son manteau, la neige n'était donc pas un problème pour elle. En revanche, la présence du garde-chasse, c'était quelque chose qu'elle aurait dû prévoir. Elle allait tirer sa quatrième latte lorsqu'il débarqua à ses côtés. Ses yeux se relevèrent lentement sur lui, mais la forêt était vraisemblablement plus intéressante qu'elle pour le moment. Si bien qu'elle avait de nouveau porté le mégot de sa cigarette à ses lèvres avant même de le voir sortir une feuille. La brunette était au fait en ce qui concernait la réputation de Scabior, un homme qui de toute évidence n'était pas le mieux placé pour travailler avec des adolescents, quand bien-même il était plus souvent vu à l'extérieur du château que dedans. Tracey était patiente, suffisamment condescendante aussi pour savoir garder le silence. Quand bien-même il était pesant elle ne s'en formalisa pas, jusqu'au moment où il fut enfin briser. Ses sourcils s'haussèrent lentement et avec un sourire pour elle-même, sans prendre la peine de le regarder tout d'abord elle répondit.

- Croyez-moi, il m'a déjà renvoyée depuis une éternité.


Une légère odeur de grillée s'éleva dans l'air, émanant à coup sûr d'elle. Elle réalisa que le joint était un peu trop près d'elle et que ça n'avait pas franchement l'air de contrarier le garde-chasse. En revanche c'était le genre de truc qui la contrariait facilement elle. La Serpentard se décala légèrement et accorda toute son attention à Scabior partageur. Ses sourcils se levèrent une nouvelle fois, et un petit rire s'échappa de ses lèvres.

- C'est un piège ? Parce que si Dumbledore vous voyait me tendre ce joint, il vous renverrait sûrement dans l'heure.

Elle tira l'avant dernière latte de sa cigarette avec un sourire mutin, le regard de nouveau porté sur la forêt.

- C'est un chartier. Et il est plus intelligent que certains élèves qu'il pourrait vous être donné de croiser. Ce sont des animaux terrestres. Il se déplace sous-terre et ne remonte que pour chasser. Il a dû résoudre votre problème de taupes depuis le temps, d'ailleurs. Vous devriez penser à le remercier, lança-t-elle en remontant son regard sur le garde-chasse avec un air sérieux, à moitié gâché par son demi-sourire moqueur.



lumos maxima

_________________
How bad can a good girl get ?
One thing I’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing living there. It’s all about today. ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scabior
Rafleur
avatar

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Mar 16 Oct - 16:20




   
You did not wake up today to be mediocre.
Enjoy the silence

*Scabior ne craignait pas le froid, vraiment pas, mais les bouffées de mandragore lui faisaient autant du bien au corps que le thé réveillait les vieux os de MacGonagall. C'était son café du matin à lui. Du matin, du midi, du soir, de toutes les heures en fait, l'un des deux principaux avantage à bosser ici. Alors garder sa roulée sous ton nez si longtemps commençait à le peser, suffisamment pour que l'invitation prenne fin, momentanément du moins, le temps que le cylindre se consume à nouveau entre ses lèvres.*

- Depuis une éternité ? Ben bouse alors, le vieux Rogue est donc corruptible ? Qu'est-ce que tu lui as offert pour qu'il révise ton sort ?

*Une épaisse fumée soufflée plus tard, un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Il y avait tellement de choses pour lesquelles Dumbledore aurait dû le virer "dans l'heure". D'abord sage et discret lors de son embauche, il prenait maintenant un malin plaisir à allonger la liste de ses méfaits connus et reconnus chaque jour. Stupide diront certains, pas faux avouerait-il lui-même, mais danser avec les extrêmes, se mettre en danger, provoquer le chaos y comprit celui s'abattant sur sa tête était sa vie depuis si longtemps que la tranquillité et la sécurité ne seraient jamais pour lui. Les joues rougissantes des pucelles auxquelles il faisait des compliments, les amies de Potter ne sachant plus où se mettre en sa malaisante présence, le regard noir de MacGonagall, celui de dégoût de Rogue et la condescendance des aurors, ça valait largement le risque de gagner son ticket pour le chômage.*

- Le vioque à autre chose à faire que de me surveiller et je suis quelqu'un de confiance. Sûre ? Tant pis pour toi.

*Il pinça les lèvres de vexations. Scabior ne s'y connaissait pas dans grand chose, mais il n'était pas garde-chasse pour rien... ou pour presque rien. Il n'avait pas la main verte, certes,  mais avec les bestioles, il savait à peu près ce qu'il faisait.*

- Je sais ce que c'est un chartier !... il doit bien s'entendre avec Raoul. C'est le chaporouge qui squatte l'orée de la forêt depuis quelques temps, lui aussi il adore jurer. Il m'a traité de pine d’huître hier, t'y crois ? Et j'ai pas de taupes dans le jardin, j'ai des gnomes. Ton chartier est capable de se débarrasser de ça aussi ? Alors Touffu devrait pas te le bouffer, c'est un adorable chien, massif et tout, mais je reconnais qu'il n'est pas toujours finaud.

*Et comme pour appuyer cette analyse, un gros choc se fit entendre dans la forêt, oeuvre d'un cerbère se prenant un arbre en courant sans doute après un pigeon.*
 

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracey Davis
Elève
avatar

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Jeu 18 Oct - 14:52

you did not wake up today to be mediocre


- Absolument rien ! Malheureusement pour lui, "embouseuse à plein temps" n'a jamais été un motif de renvoi valable aux yeux du vieux fou.

Un sourire plutôt fier et sadique raillait ses lèvres. Sa relation avec Rogue était relativement conflictuelle depuis qu'elle n'hésitait pas à s'attirer des problèmes à tire-larigot, causant autant la déchéance de Serpentard que sa réussite grâce à ses bonnes notes. A son plus grand damne, l'époque où l'intimidation fonctionnait encore sur Tracey était révolue. Ni les punitions à répétions, ni les heures de colles (et encore moins les deux combinés) ne semblaient la raisonner. Et pour couronner le tout, elle avait le don de savoir s'arrêter à temps pour éviter les représailles trop grandes.
En relevant les yeux en direction du visage du garde-chasse, la brunette ne put s'empêcher de loucher sur le cylindre qu'il tenait encore pour sa part. Céder ou ne pas céder ? Il lui ôta tout choix à faire avec son "tant pis", la poussant à reposer son regard sur la forêt avec une petite moue boudeuse. Ca avait été un choix bien trop compliqué à faire de bon matin. Elle était habituée à se méfier des pièges qu'on pouvait lui tendre, en l'occurrence la proposition lui était presque parue trop belle pour être vrai.

- Un chaporouge ? Non, il ne m'en a jamais parlé. Mais Yaourt n'aime pas beaucoup qu'on l'insulte, il s'énerve facilement. S'il est tombé sur Raoul, ça a dû faire des étincelles ! l'idée la fit sourire, même si elle ne l'enchantait pas franchement. Il lui est déjà arrivé de s'en mettre un ou deux sous la dent, oui. Il m'a ramené un petit une fois, il l'avait déjà à moitié mangé. Il était tout fier, il préfère s'en prendre aux trucs plus petits que lui d'habitude.

Elle se souvenait de ça comme si c'était hier. Il n'avait plus jamais recommencé depuis, heureusement d'ailleurs. Le bruit sourd émanant de la forêt lui arracha un léger sursaut. Elle n'eut qu'à jeter un regard au garde-chasse pour comprendre.

- Je vois ce que vous voulez dire.


Un air passablement amusé accroché au visage, elle se releva et prit le temps d'épousseter ses vêtements avant de tendre sa main en direction de Scabior et du reste de son cylindre plus précisément.

- Un chaporouge, sérieusement ? C'était ça, les quelques disparitions alors...ça change tout. Vous n'en n'avez pas entendu parlé ? Je crois qu'il s'agissait de "Responsabilité" et...de "Réticence". Vous pourriez partager à nouveau du coup ?


lumos maxima

_________________
How bad can a good girl get ?
One thing I’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing living there. It’s all about today. ∞


   


Dernière édition par Tracey Davis le Lun 5 Nov - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scabior
Rafleur
avatar

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Dim 21 Oct - 0:37




   
You did not wake up today to be mediocre.
Enjoy the silence

Si l'on virait tous les mômes qui ne plaisent pas à Rogue, le château serait tellement désert qu'on y entendrait les doxys voler. Et tu ne m'as pas l'air si terrible, pas autant que ta bestiole en tout cas.

*Et aussi insupportables que certains pouvaient l'être (suivez des yeux son regard se tournant vers la tour gryffondor), lui-même ne trouverait plus aucun intérêt à rester. Auprès de qui gratterait-il quelques gallions en allant discrètement récupérer des objets confisqués par Rusard ? Ou en faisant passer du Xérès en douce dans les salles communes ? Quel intérêt trouverait-il à ratisser les feuilles de parc s'il ne pouvait plus lancer un levicorpus discrètement aux jeunes filles en jupe ? Tout Poudlard serait frappé du même ennui que la classe d'histoire de la magie, un sort encore moins enviable que celles des tauliers d'Azkaban.*

Il t'a ramené un demi gnome ?...

*Il glissa ses mains dans les poches de son pantalon, écartant de ce fait les pans de sa veste ouverte. Scabior réfléchissait, ce qui n'augurait jamais rien de bon. Il finit par tourner juste assez son minois pour te regarder du coin de l’œil pour observer ta réaction.*

Tu n'as jamais songé aux combats illég... *tousse*... hein ? C'est bien moins barbare qu'il n'y parait, c'est comme de la boxe, mais sans les gants et avec l'autorisation pour les animaux de viser les parties sensibles. Je voulais inscrire Touffu, un champion en herbe, malheureusement personne d'autre ne possède de Cerbère. Et comme j'ai tendance à jurer de temps à autre, je n'arriverais jamais à gagner suffisamment la confiance d'un hippogriffe pour les courses. Je dis ça comme ça bien sûr, pour si jamais tu t’intéresses aux courses d'hippogriffes ! Les concours de danse de salon de Trolls apprivoisés peuvent rapporter pas mal aussi. C'est un spectacle assez étonnant quand on y assiste la première fois, surtout le port du tutu, c'est assez déstabilisant.

*Lorsque tu tendis ta main, un sourire étira ses zygomatiques. Il glissa entre tes doigts son reliquat de mandragore sans rechigner, bien heureux de partager auprès d'une oreille attentive quelques uns de ses passe-temps favoris. Le monde sorcier n'avait pas la télévision, il fallait bien trouver d'autres spectacles pour se divertir.*

Des disparitions qui seraient l'oeuvre de Raoul ?... Mince, je vais devoir lui dire de se faire plus discret... je veux dire "raisonnable" !
 

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Branstone
Elève
avatar


MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Ven 2 Nov - 15:50

You did not wake up today to be mediocre.

Assise sur l'abri de fortune fabriqué par son professeur de botanique en pleine forêt, Eléanor méditait. Les yeux clos, elle cherchait à mettre de l'ordre dans ses idées. Actuellement, beaucoup de choses se bousculaient dans sa petite tête blonde, et plus particulièrement tous les non-dits. Si tentés que ceux-ci pouvaient apparaître mystérieux voire exaltants, ils n'en demeuraient pas moins profondément agaçants. Sa curiosité ou plutôt sa volonté de savoir (pour un meilleur contrôle / point de vue) ne savait plus où donner de la tête. D'abord le Professeur Wilkes, puis le Professeur Fenwick, Malefoy et maintenant Kevin... A croire que tous s'étaient donnés le mot ! Et puis il y avait les fameux articles de la Gazette, lesquels dépeignaient un monde farfelu, sans queue ni tête. Merci la plume de Skeeter. Cette maudite femme n'avait pas son pareil pour semer doutes et confusions. Eléanor avait peur, peur de ce qui les attendait, peur que certains ne profitent de la situation chaotique pour prendre la parole. Et parmi tout ça, elle pensait à son père, duquel elle n'avait plus la moindre nouvelle. Elle ignorait même qu'il était à Londres en train de fomenter contre eux.

Un bruit sourd la fit sursauter et ouvrir les yeux. Au loin, les arbres bougèrent comme soudainement secoués par un géant, ou une bestiole du genre. Rien de bon pour elle. La Poufsouffle n'était pas sûre que la construction de bois tienne le choc. Aussi prit-elle son sac et s'arma de sa baguette. On n'était jamais trop prudent ! De surcroît, son esprit hurlait au repos et à la distraction. Une bonne excuse pour retrouver un certain Serdaigle, du moins, étaient-ce là ses plans. Sauf que plus ses pas la menaient vers l'orée de la forêt, plus des voix lui parvenaient. La première, elle l'aurait reconnue entre tous. Inconsciemment, la sorcière plissa le regard et fronça les sourcils. Ses doigts se raffermirent autour de sa baguette et celle-ci crépita. Tracey Davis. Rien que ce nom mettait en alerte tout son corps et surtout, toutes ses anciennes courbatures. Prudence étant mère de sûreté, l'adolescente accéléra certes le pas, mais le rendit aussi silencieux que possible. Malheureusement notre jeune élève était loin de se douter des capacités de celui qui l'accompagnait. Elle ne reconnaissait pas cette voix, et pour cause, Eléanor n'avait que très peu croisé le chemin du garde-chasse. Mais un ami de Tracey ne pouvait qu'être un ennemi pour elle, aussi adulte la voix pouvait-elle être. Localisant sans mal leur position grâce à l'épaisse fumée nauséabonde se dégageant d'eux, elle s'apprêtait à les contourner quand soudain son pied souple se prit dans une racine noueuse. La chute lui arracha un très léger couinement, tandis qu'elle se mordait la lèvre pour en étouffer le son. Précipitamment elle se releva, sa baguette heureusement intacte. Seulement, il était déjà trop tard, sa tignasse blonde était repérée. Que Merlin la garde.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.


Dernière édition par Eleanor Branstone le Lun 12 Nov - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tracey Davis
Elève
avatar

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Lun 5 Nov - 1:12

you did not wake up today to be mediocre


- C'est parce que je ne le suis pas ! Rogue a mauvais goût, c'est tout.

Et elle, beaucoup moins d'ego qu'elle ne venait de s'en donner l'air en affichant le parfait sourire en coin de la vaniteuse. Le garde-chasse était finalement parvenu à la mettre en confiance plutôt rapidement. Tracey n'était pas d'un naturel à se soucier des règles, ni même des conséquences. Ce train-train de vie là c'était même son quotidien, n'en déplaise aux autres car grâce à ça, elle ne connaissait que rarement l'ennui. Dans un château rempli de personnes majoritairement exécrables à ses yeux, il fallait bien passer le temps.
Si la première suggestion l'avait fait froncée des sourcils, la brunette avait finit par rouler des yeux. Un sourire était rapidement revenu trôner sur ses lèvres tandis qu'elle écoutait les ragots de Scabior. On pouvait dire qu'elle manquait suffisamment d'empathie pour ne pas vraiment se soucier du sort de ces créatures, du moins, elle estimait ne rien y pouvoir. Pour autant, elle ne comptait absolument pas y participer, d'une part parce que ça restait barbare et que certains créatures valaient toujours bien mieux que des humains à ses yeux. Aussi, elle trouvait ça totalement grotesque d'aimer participer à ce genre de spectacle, mais elle se garderait bien de le confier au garde-chasse. Après tout, chacun ses loisirs. Qui plus est, maintenant qu'elle avait ce joint en main, il ne lui donnait pas vraiment envie de se les jouer moralisatrice.

- Je veux bien vous croire, s'était-elle contenté de lâcher en tirant une première latte. Puis une seconde, avant que le bruit d'une branche craquant sous quelque chose se fasse entendre. Qui est là ? lança-t-elle aussitôt, avant d'apercevoir au loin une tête blonde. Branstone, est-ce que c'est toi ?!

Quelle ne fut pas sa surprise de voir que son instinct ne l'avait absolument pas trompée. Cette fille était toujours au mauvais endroit au mauvais moment et surtout, elle avait la fâcheuse habitude de toujours être dans ses pattes. En tout cas c'était ce dont se convainquait la plupart du temps Tracey lorsqu'elle cherchait à trouver des excuses pour lui déclarer une énième guerre. La Serpentard rendit au garde chasse son cylindre, ce après quoi elle s'approcha à vive allure de sa camarade.

- Qu'est-ce que tu fou là, la pouilleuse ? J'te connaissais pas aussi matinale, t'as passée ta nuit dans les bois ? Ça ne m'étonnerait pas ! cracha-t-elle en l'avisant de toute sa haine, avant de reprendre. T'as rien vu, ok ? Si tu dis à qui que ce soit que j'ai fumé...je te jures que tu comprendras que j'avais été douce la dernière fois en comparaison à ce que je te préparerais !



lumos maxima

_________________
How bad can a good girl get ?
One thing I’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing living there. It’s all about today. ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scabior
Rafleur
avatar

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Jeu 8 Nov - 16:15




   
You did not wake up today to be mediocre.
Enjoy the silence

Pour sur, t'as vu ses fringues ? Tu veux connaitre le pire ? Il dort en chemise de nuit lui arrivant à mi-cuisses. Une putain de chemise de nuit ! Je l'ai vu une fois alors que je rentrais...

*Ivre mort*

... d'un cocktail chic...


*de l'allée des embrumes.*

... chez Mrs Piedoddu. Il aboyait le nom de "Potter" alors qu'il n'y avait personne, trop chelou le gars, faut qu'il arrête de renifler ses chaudrons si tu veux mon avis, ça commence à l'atteindre.

*Acheva-t-il en pointant son index sur sa tempe. Dépourvu de son joint, il enfouit ses mains dans ses poches en revenant au sujet des paris sportifs illégaux.*

Je pourrais t'y emmener si ça t'intéresse, un de ces soirs...

*C'est alors que sa tentative de socialisation tourna court en entendant une branche craquer à quelques mètres d'eux, un pas beaucoup trop balourd pour être celui d'un animal, sans oublier la forte odeur de parfum qui s'en échappait. Il plissa les yeux et son regard suivi le même chemin que celui de Tracey. Une chevelure blonde se redressa par-dessus les épais fourrés, la serpentarde lui rendait son joint sans prévenir ce qui fit que, dans la panique, Scabior l’attrapa par le mauvais côté et se crama le bout des doigts.*

Bordel Branstone, tu pourrais faire gaffe !


*Appela-t-il la blondinette qu'il ne connaissait pas jusqu'à cette fameuse altercation où il avait gagné un pari jamais réglé contre ce pingre de Maugrey. Il lâcha le cylindre qu'il écrasa rageusement puis souffla sur ses phalanges douloureuses. Il releva son regard vers le début d'altercation venant de se déclarer entre les deux filles, le seul mouvement qu'il émit étant un haussement de sourcils. Il est vrai que la Poufsouffle avait piètre allure, sa cape couverte de feuilles mortes humides et terreuses, pour autant, il était bien placé pour savoir qu'elle ne créchait pas dans sa forêt. Il aurait pu défendre l'une ou l'autre, à sa manière, mais s'en abstint pour le moment, curieux de savoir si elles allaient se crêper le chignon et, mieux encore, s'il pourrait y gagner quelque chose.*
 

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Branstone
Elève
avatar


MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Lun 12 Nov - 21:12

You did not wake up today to be mediocre.

Qui est là ? » : qu’est-ce qu’elle aurait aimé lui répondre « Ton pire cauchemar » ! Sauf qu’elle n’était pas le pire cauchemar de Davis, encore moins un insecte suffisamment intéressant aux yeux de Mademoiselle. Elle n’était qu’une simple victime à tourmenter. Eléanor ne l’entendait cependant pas de cette oreille. Quand bien même elle faisait en sorte de rester la plus calme et la plus neutre possible, elle ne pouvait s’empêcher d’éprouver comme tout ado digne de ce nom, une certaine haine à l’égard de la Serpentard. Réciproque, bien entendu.
Son sourcil se leva à la manière « Sanguini ». La dernière fois … Quel doux souvenir. Un combat qu’elle avait fini par perdre, à son grand damne. Un souvenir qu’elle n’aimait pas spécialement se remémorer. L’instinct de vengeance lui remua les entrailles. Or elle ne pouvait s’abaisser à ces pratiques, pas avec ses projets d’avenir. Mais c’était tentant, peut-être trop d’ailleurs. « Pouilleuse ». Après un rapide coup d’œil, force était de constater qu’elle n’était pas à son avantage. Elle ravala un soupir et jeta un regard rapide au garde-chasse, silencieux. Pas vraiment un soutien si cela devait dégénérer de toute évidence. A jouer de charme et de politesse peut-être …

- Bonjour, Monsieur. Excusez-moi, je ne voulais pas vous surprendre.


Ce « vous » ne comprenant absolument pas Tracey. Au contraire, offrir une mini-crise cardiaque à la pimbêche n’aurait pas franchement été de refus ! Un instant, elle s’attarda sur le bout des doigts rouges du rafleur. Dans un contexte autre, elle lui aurait probablement proposé son aide. Seulement, Tracey occupait la plus grande partie de son attention. La Serpentard ne la prendrait pas par surprise.

- T’aimerais bien le savoir, hein, Davis ?
répliqua-t-elle froidement en reprenant un visage impassible. Tu pourrais aussi bien t’étouffer ou t’exercer à des pratiques qui ne regardent que ta petite personne, que je m’en moquerais royalement. Crois-le ou non Davis, tu ne fais absolument pas partie de mon monde. Je suis désolée si cela te brise le cœur.

Elle reporta à nouveau son attention sur le specimen de la forêt et dit avec une parfaite indifférence pour la Serpentard :

- Je devais d’ailleurs venir vous voir pour notre …

Dire ça devant Davis …

- … notre retenue.

Parfaitement assumée. Son regard s'était encore plus fermé pour ne pas trahir la moindre gêne ou le moindre sentiment. Car ce n'était décidément pas avec ce qu'elle avait entendu / surpris, qu'elle aurait pu faire pression sur Davis. Ce n'était, qui plus est, pas dans ses pratiques. Sauf quand il s'agissait de son professeur de prédilection bien sûr !

- Mais je ne voudrais pas vous déranger. Je repasserai, dit-elle en dépassant la Serpentard sans se défaire de sa baguette.

Avec un peu de chance, on la laisserait regagner les portes de Poudlard sans encombre, sans autre altercation. L’espoir faisait vivre.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Tracey Davis
Elève
avatar

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Jeu 15 Nov - 18:38

you did not wake up today to be mediocre


Tenir ce genre de discours c'était tendre un bâton pour se faire battre, Tracey n'était pas sans le savoir. Pressez quelqu'un de ne pas faire quelque chose et vous êtes à peu près sûr qu'il s’exécutera, ça valait tout particulièrement pour les jeunes de son âge. C'était encore plus facile avec Eléanor puisqu'il lui suffisait de la titiller un peu trop pour que sa colère reprenne habituellement le dessus. La haine qu'elles entretenaient toutes les deux ne datait pas d'hier. Si la Poufsouffle devait impatiemment attendre le jour où elle finirait par disparaître de la circulation, la brunette elle, tenait tout particulièrement à ce lien. Eléanor était son souffre-douleur favori, ce n'était pas rien ! Elle avait au moins régulièrement l'attention de Tracey, ce dont tout le monde ne pouvait pas se vanter. Tout ça, ce n'était après tout qu'une question de point de vue.
Branstone eut l'audace de déployer devant elle ses ailes de nuisible en jouant tout d'abord la carte de l'ignorance devant elle. "Suceuse", pensa-t-elle tout haut, au point de le laisser échapper d'entre ses lèvres dans un murmure à peine audible mais avec le sourire en coin mauvais qui lui sied si bien. Pour sa part elle en avait presque oublié le garde-chasse, raison pour laquelle elle comptait bien continuer à agir selon son bon vouloir et sans la moindre gêne.

Ses yeux bruns ne s'étaient pas détachés du visage de la Poufsouffle lorsqu'elle daigna finalement lui répondre.

- Ah, parce que tu as un monde, toi ? Je veux dire, hormis celui qu'on connaît tous et qui nous permet de fouler cette terre. Le même que le miens, en soit. Navrée de te décevoir, vermine. Mais dans ce monde tu n'es rien, tout comme moi.

Tout le monde connaissait l'horrible secret de Tracey Davis depuis plusieurs années désormais. Elle était l'une des rares représentantes de la maison Serpentard à ne pas avoir le sang-pur mais ce n'était pourtant plus quelque chose dont on pouvait se servir contre elle. La brunette avait appris à encaisser les insultes et les jugements bien avant d'avoir l'audace de faire subir la même chose aux autres. Ça ne devait la rendre que plus détestable aux yeux des personnes comme Eléanor. Mêlée à une discussion dont elle ne voulait contre-toute attente rien savoir, Tracey roula des yeux et soupira bruyamment, de manière exagérée, juste pour remplir un peu plus encore la coupe de la Poufsouffle.

- Te gêne pas Branstone, discute-donc de ta retenue avec...monsieur Scabior. Il fait froid mais c'est une belle journée aujourd'hui, je compte bien profiter de tout mon temps libre.

Un sourire exécrable accroché aux lèvres, ce fut finalement à son tour de dépasser la blondinette.

- Merci m'sieur,
lança-t-elle au garde-chasse une fois à sa hauteur. J'vous revaudrais ça ! confia-t-elle ensuite plus bas avant de le dépasser lui aussi pour retourner à l'orée de la forêt afin d'y attendre Yaourt, censé bientôt revenir de son premier tour dans moins ce cinq minutes.



lumos maxima

_________________
How bad can a good girl get ?
One thing I’ve learned is that you should never look back. The past is dead and buried, you get nothing living there. It’s all about today. ∞


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scabior
Rafleur
avatar

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Ven 16 Nov - 19:17




   
You did not wake up today to be mediocre.
Enjoy the silence

*"A jouer de politesse peut-être" ? Avec lui ? Au "monsieur" de la blonde il s'esclaffa entre ses dents, un ricanement moqueur de toute évidence. Le "suceuse" marmonné par Tracey ne lui échappa pas non plus, il susurra à son tour entre ses dents un "si seulement !". Quitte à faire dans le mauvais gout, hein ! Il admira le cran de la vert et argent, fière, arrogante et peste à souhait, tout à fait son genre même si elle n'était pas blonde et avait le poitrail aussi plat qu'un filet de strangulot. Il lui répondit par un hochement de tête en la suivant des yeux, lorsqu'elle fut hors de ses rétines, il se pencha pour répondre à l'autre fille, blonde, pas plate et pourtant pas son genre quand même.*

- Tu viens vraiment réclamer une retenue ? Très bien alors heu...

*Il se retourna et pointa du doigts 2 bûches qui se battaient en duel au pied de sa maison.*

- Tu vois ce tas de bois ? Remplis-le pour que j'ai de quoi me chauffer cet hiver. Contente ?
 

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Branstone
Elève
avatar


MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Aujourd'hui à 16:25

You did not wake up today to be mediocre.

Favoritisme. Cruel favoritisme ! Néanmoins, les petits murmures échappèrent à la blondinette, et c'était tant mieux ! Non seulement, elle aurait pris le garde-chasse pour un sale pervers en chaleur, mais en plus elle lui aurait gentiment conseillé de s'arranger pour devenir plus souple. Après tout, on n'était jamais mieux servi que par soi-même non ?
Voyant la pédante Serpentarde fuir à grands pas, Eléanor changea de cap pour aller réclamer son dû. Cette retenue ne l'enchantait absolument pas. Mais les règles étaient les règles, et elle se devait d'en assumer pleinement les conséquences. Elle inspira profondément et revint vers le "ex-rafleur". A sa punition, ses yeux suivirent les indications et aperçurent les bûches solitaires. Etait-il sérieux ? Allez en forêt pour ramener du bois au rafleur ? Ne pouvait-il pas se réchauffer lui-même ? Plus exaspérée que contrariée, la Poufsouffle s'apprêtait à tourner les talons vers la forêt quand elle se rappela soudain l'existence de sa baguette. En outre, il n'était pas spécifié dans la consigne de ne pas utiliser de magie !

- Très bien.

Elle pointa sa baguette vers les bûches et chercha dans sa tête un sortilège voisin du maléfice de Gémino. Eléanor n'était qu'une Poufsouffle. Oser une farce contre le garde-chasse ne lui paraissait pas être une bonne idée. Elle n'en avait surtout pas le cran. Davis encore sur place, elle l'aurait probablement fait. Mais de Scabior, elle ne savait que très peu de choses et la plupart n'était que rumeurs. Un sortilège de duplication trouvé, elle le prononça, visualisant le nombre de cinquante bûches dans sa tête.

1 / 2 = Sort raté : bûches en flammes.
3 / 4 = Sort réussi : 50 bûches.
5 / 6 = Sort un peu trop réussi : 500 bûches empilées menaçant de s'abattre sur le toit de la cabane.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.


Dernière édition par Eleanor Branstone le Dim 18 Nov - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Morgane
Admin
avatar


MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   Aujourd'hui à 16:25

Le membre 'Eleanor Branstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] You did not wake up today to be mediocre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] You did not wake up today to be mediocre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Extérieur :: Forêt interdite-
Sauter vers: