Harry Potter RPG
 

Partagez
 

 [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !

Aller en bas 
AuteurMessage
Echtra Wilkes
Psycopathe
Echtra Wilkes

Localisation : Manoir Wilkes
Emploi/loisirs : Thanatopractrice

[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeSam 1 Sep - 23:11

Petit...Petit...Petit...


L’ennui. Maman Wilkes s’ennuyait. Le Seigneur des Ténèbres était en voyage pour de mystérieuses raisons. Ses directives avaient été claires : capturer le garçon et maintenir l’ordre mangemoresque. D’un ennui mortel pour elle qui préférait de loin la luxure, la manipulation et le contrôle. Le garçon… Qu’en avait-elle à faire ? Elle avait suffisamment à s’occuper avec le sien ! Orcus et ses bêtises. Cette fois cependant, elle se refusait à y penser. Son rejeton était assez grand pour se débrouiller seul désormais.

Pour sa part, Maman Wilkes cherchait son prochain encas. Qu’on l’en blâme, mais elle adorait se promener dans la capitale anglaise. Non pour sa pluie ou ce brouillard permanent, ni même pour ces détraqueurs épaississant cette purée de pois, mais davantage pour ses moldus. Elle les trouvait mignons, naïfs et terriblement innocents. Ce qui les rendait d’autant plus savoureux ! La sorcière aimait par-dessus tout leur jouer de forts vilains tours, comme faire disparaître un étalage, rendre un tour de magie incontrôlable, ou encore alimenter des disputes conjugales. Finalement, elle qui avait abandonné ses poupées, en avait trouvées d’autres encore plus amusantes ! Maman Wilkes les chérissait. Ils la faisaient rire et lui faisaient passer le temps, que demander de plus ?

Ce jour-là, il pleuvait. Les gouttes de pluie tombaient délicatement sur son parapluie noir. Une légère brise faisait voler sa longue chevelure rousse, tandis que son pas se faisait souple, gracieux. La mangemort prenait son temps, attendant patiemment que les regards se posent enfin sur elle et sa démarche séductrice. Marcher sur les pavés londoniens lui donnait un sentiment de pouvoir grisant. Tout lui était possible. De mauvaise humeur ? Elle n’avait qu’à faire mumuse ou laisser exploser un bombarda maxima rien que pour le plaisir. Souvent, elle aimait pénétrer les Eglises et s’asseoir près des saints. Alors elle jouait un rôle, se plaignait de l’infidélité et de l’avarice qui dévorait le cœur des hommes, s’amusait à susurrer des mots délicats aux oreilles des ingénues et se régalait pleinement.

Qui serait donc sa proie aujourd’hui ? Qui viendrait au secours de son ennui ? Elle avait le temps, elle les regardait, le sourire aux lèvres, les yeux rieurs. Maman Wilkes était d’humeur instable et c’était mauvais. Très mauvais.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Maman Wilkes
"Le mariage c'est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeDim 9 Sep - 23:04


Echtra & Yen'

La seule chose qu'on aie à faire c'est d'avoir le courage de se lancer. On se lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute !



Yennefer n’était pas là par hasard aujourd’hui. Elle avait bien des buts. Recruter des suicidaires qui n’avaient plus rien à perdre pour renforcer sa troupe à la torture. Elle était prête à  diriger une bande de bons à rien juste pour se prouver que c’était devenue une dure à cuire, elle aussi.  Mais elle n’avait pas que pour objectif d’embaucher des suicidaires moldus. Sa hargne était là prête à exploser comme à chaque fois qu’elle déambulait seule en pleine nature livrée à elle-même. Si la jolie Maman Wilkes aimait manipuler les moldues comme des poupées alors Yen ne pourrait qu’être admirative.

Elle haïssait fortement les moldus, depuis que son alcoolique de père ne lui avait offert pour héritage que sa maladie de foie, Yen nourrissait une haine profonde. Une haine destructrice, le problème mental de Yennefer ne se mesurait pas seulement aux hommes, elle détestait tout ce qui était faible. Tout ce qui disait aimer. Peut-être était-elle l’une des rares sur cette terre à être en parfait accord avec le discours du Seigneur des Ténèbres sur l’amour. Quand on est trahie et profondément blessée par la nature humaine, on devient un monstre, et Yen en était un. Assurément.

Le malheur passif de Yen était à un tel point que la jeune femme n’avait au jour d’aujourd’hui plus rien à perdre. Si ce n’est la peur de perdre son âme et de ne pas mourir comme naturellement. La rafleuse avançait du haut de ses 15 centimètres de talons et claquait le sol à vive allure. Au loin d’elle, un parapluie noir et au même moment, des gouttes perlaient sur son visage. Il ne manquait plus que ça ! Elle marmonnait face à face avec l’inconnue.


- J’ai bien l’impression ma chère amie que vous allez m’offrir votre parapluie, jolie Dame.

Elle n’avait pour l’heure aucune idée de qui était sa magnifique  interlocutrice, ce qui était sûre, c’est qu’elle allait abîmer son brushing si elle ne trouvait pas où s’abriter rapidement.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Echtra Wilkes
Psycopathe
Echtra Wilkes

Localisation : Manoir Wilkes
Emploi/loisirs : Thanatopractrice

[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeLun 10 Sep - 12:21

Petit...Petit...Petit...


Interrompue dans sa séduction, Maman Wilkes dénia poser son regard sur celle qui, de toute évidence, s'adressait à elle. De haut en bas, de bas en haut, ses prunelles d'un vert sombre la toisèrent. Echtra trouva les échasses de mauvais goût, notamment parce qu'elle rendait la femme devant elle, bien plus grande. Or, elle détestait devoir lever son visage pour parler à son interlocuteur/interlocutrice. Mais ce n'était que le premier point. Le second était plus important encore : la formulation. Tout se trouvait dans la tournure de phrase ! "Ma chère amie", "vous allez m'offrir", autrement dit de la folie pure. D'une part parce que Maman Wilkes n'aimait pas la familiarité, d'autre part parce qu'elle n'aimait absolument pas qu'on lui dicte quoi faire. En conclusion, c'était très mal engagé pour la rafleuse : elle venait de donner, involontairement ou non, un sentiment de soumission à Echtra. Erreur fatale.

Toutefois, elle avait un atout de son côté : la beauté. Une beauté sauvage agrémentée d'un regard sombre, envoûtant, de lèvres pulpeuses que l'on hésiterait pas à embrasser, et d'un sourire à vous en damner un mort. Mais ce n'était pas tout. Maman Wilkes, plutôt habituée au corps féminin, devinait un corps élancé, souple et terriblement alléchant derrière l'amas de vêtements. Cette femme-là avait un caractère indiscipliné, Echtra en aurait mis sa main à couper. Seulement, serait-il suffisant pour amadouer la femme qu'elle était, Elle ? Pas tout à fait. Un petit rictus s'épanouit sur les lèvres de la mangemort.

- Je ne crois pas non. J'adore voir le corps d'une femme sous la pluie,
répliqua Maman Wilkes d'une voix presque suave.

Sorcière ou moldue, Echtra penchait instinctivement pour la première solution. Mais si c'était le cas, que cherchait-elle donc côté moldu ?

- Me ferez-vous ce plaisir ?

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Maman Wilkes
"Le mariage c'est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeLun 10 Sep - 18:55


Echtra & Yen'

La seule chose qu'on aie à faire c'est d'avoir le courage de se lancer. On se lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute !




Zut. Zut. Zut et … Zut. Il fallait qu’elle tombe sur le seul pigeon à fort caractère dans cette ville d’assisté. Particulièrement, la rousse était en train de l’examiner,ce qui fît arquer un sourcil à la jeune femme. Sourcil qui rabaissa bien vite pour paraître totalement neutre. Une adversaire ? Visiblement pas, ou alors Yen ne ressentait pas le danger, elle ressentait surtout une provocation.

-  Je n’ai pas pour habitude de me soumettre aux habitudes d’une … inconnue.

À bien y regarder de plus près, les vêtements d’Echtra étaient de trop bonnes qualités pour qu’une simple moldue puisse les tisser. Elle recula d’un pas, bien que, malgré elle, la pluie ruisselât sur son visage. Sa chevelure avait déjà perdu tout son volume, mais ce qui inquiétait la rafleuse était surtout l’identité de la créature en face d’elle. Visiblement non-moldue.

- Puis-je savoir pour qui ai-je l’honneur  de mariner ?

De toute façon elle le saurait tôt ou tard, quitte à la traquer, la suivre comme un molosse  jusqu’à ce qu’elle fond et lui donne son blase. Yennefer était tenace, indiscipliné mais volontaire. Si elle savait tout de suite, maintenant, qu’elle avait sous ses prunelles :  une mangemorte, elle aurait bien évidemment changé sa conduite. Avec un peu de chance elle aurait une possibilité de se racheter les jours à venir. À moins bien sûr, que la jolie Maman Wilkes souhaite en faire un jeu futuriste, ce qui rendrait la chasse amusante ( pour Yennefer ) ce qui confirment que les songes de la rousse : que  la brune était totalement instable mentalement. Affirmatif, sans aucun doute.  Elle n’hésiterait pas à chasser son gibier  jusqu’à ce qu’elle soit récompensée.

- Yennefer.

Fit-elle dans un souffle glacé, sa main mouillé se présentant à son encontre.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Echtra Wilkes
Psycopathe
Echtra Wilkes

Localisation : Manoir Wilkes
Emploi/loisirs : Thanatopractrice

[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeLun 10 Sep - 21:39

Petit...Petit...Petit...


« Et pourtant il va bien falloir, ma jolie » pensa Maman Wilkes, les commissures de ses lèvres s’élargissant de plus en plus. Ses yeux observèrent la pluie ruisseler sur les cheveux d’un noir d’ébène. C’était un spectacle tout à fait charmant, bien que celui-ci comportait un goût de trop peu. Dommage.
La question sur son identité la fit révéler ses dents blanches. Echtra laissa échapper un rire cristallin, tandis que les passants semblaient s’interroger sur leurs activités. Après tout, elles se trouvaient en plein milieu du passage. Un moldu s’apprêta à les héler, quand Maman Wilkes posa un doigt sur ses propres lèvres pour lui intimer le silence. Puis elle lui fit signe de déguerpir de sa main, sans lui accorder la moindre parole.

Quant à sa belle interlocutrice, elle semblait perdre patience. Y avait-il meilleur jeu que de discipliner l’indisciplinée ? Echtra en roucoulait d’avance, intérieurement bien sûr. Un petit écart … Siobhan ne lui en voudrait sûrement pas. Finalement, la délicate main fut donnée. Maman Wilkes ne pouvait que s’en emparer. Doucement, elle vint glisser sa main contre celle de son interlocutrice, ses doigts profitant de ce toucher pour caresser son poignet.

- Echtra.

Mais elle ne donnait pas son nom. Non, son identité devait rester pleine et entière. Son statut de mangemort gâcherait la donne, or le doux minois devait rester dans l’ignorance pour être savoureuse et joueuse à son image.

- La pluie vous donne un air sauvage tout à fait attrayant. Mais …

La sorcière la contempla pleinement à nouveau, sans s’en cacher le moins du monde.

- … vous êtes trop couverte. Ôtez votre manteau. Que je puisse voir votre cou.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Maman Wilkes
"Le mariage c'est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin."


Dernière édition par Echtra Wilkes le Mer 12 Sep - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeMer 12 Sep - 7:55


Echtra & Yen'

La seule chose qu'on aie à faire c'est d'avoir le courage de se lancer. On se lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute !



Afin d’apaiser son esprit face à la femme qu’elle n’arrivait pas à déchiffrer, la brune ferma les yeux l’espace d’une seconde et inspira son propre parfum de groseilles et de lilas. Ouvrant les yeux à nouveau sur la belle mage noir qui était en face d’elle et  à  son ordre saugrenu de la rousse, Yennefer eut un léger rire, ne cachant pas un certain rougissement.

-Je n’ai nul ordre à recevoir, de qui que ce soit, encore moins d’une personne que je viens de rencontrer.

Elle passa une main dans ses boucles noires probablement pour se donner une contenance et haussa les épaules maintenant que ses doutes étaient envolés.


-Quel vent vous amène ici ? Si ce n’est l’art de tenter d’effrayer les jeunes pucelles sans personnalités d’aujourd’hui .

Néanmoins, elle te lança un clin d’œil amusé. Elle aimait ben les personnes avec du caractère, sachant ce qu’elles voulaient. C’était rare de nos jours, les humains souvent s’arrêtaient sur des sentiments niais et blafards à vous donner la nausée. Toujours sur ses gardes, sa carapace l’empêchait de savourer pleinement chaque instant présent, prête à se battre où à prendre la fuite chaque seconde qui s’écoulait. Yennefer était aussi instable qu’un animal. C’est ce qui la rendait unique. Elle l'était, à n'en point douter.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Echtra Wilkes
Psycopathe
Echtra Wilkes

Localisation : Manoir Wilkes
Emploi/loisirs : Thanatopractrice

[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeMer 12 Sep - 17:55

Petit...Petit...Petit...


Un rougissement ? Voilà qui était charmant. La Délicieuse semblait en proie à d'étranges émotions. Mais Echtra était très loin d'avoir dévoilé tous ses atouts ! Maman Wilkes aimait prendre son temps comme on savoure un repas. Devant la résolution de la jeune femme face à elle, elle eut un léger rictus. Bientôt elle recevrait ses ordres, c'était certain. La Délicieuse ne le savait pas encore, voilà tout.
La teneur du regard de Maman Wilkes avait changé. Le vert de ses yeux s'était quelque peu noirci, pour décontenancer son interlocutrice. Une légère flamme de concupiscence y brûlait cependant, imperceptible aux regards innocents. La Délicieuse était-elle innocente ? Echtra jurait que oui, comme elle jurait que non. La créature devant elle était d'une instabilité que Maman Wilkes se plairait à contrôler, à titiller voire à provoquer. Après tout, elle était sur son territoire. Echtra ne laissait personne sortir de son territoire, indemne.

- Voilà une question fort indiscrète. Pour quelle raison y répondrai-je alors que vous refusez de me faire plaisir ?

D'un pas gracieux, la mangemort réduisit le peu de distance les séparant encore, pour se retrouver pleinement face à la Délicieuse. Maintenant le parapluie les protégeait toutes deux. Mais ce n'était pas pour cette raison qu'elle s'était rapprochée. Echtra voulait voir comment la Délicieuse allait réagir à son approche. Maman Wilkes leva alors sa main, et l'approcha du col du manteau de la rafleuse, lentement, pour ne pas l'effrayer par un quelconque geste brusque.

- Permettez ? Je vais répondre à votre question.

Très doucement, la sorcière plia le col du manteau pour dévoiler une partie du cou de la Délicieuse, tandis qu'elle répondait comme promis à la curiosité de la jeune femme.

- Je passe le temps. Ces petits êtres sont plus amusants qu'on ne le pense.

Elle se pencha quelque peu pour humer le parfum et se redressa aussitôt, lâchant de fait le col.

- On ne sait jamais à quel délice ces pavés vont nous conduire.

En revanche, Echtra ne commenta pas l'effluve de la rafleuse. Peut-être s'était-elle attendue à plus poivré ou pimenté pour mettre en valeur le côté sauvageonne de la Délicieuse. Puis elle recula d'un pas, puis de deux. Un petit sourire mystérieux planait sur ses lèvres.

- Suivez donc ces pavés, vous verrez où ils vous conduiront. Je ne souhaite pas vous retenir plus longtemps, Yennefer. En dépit de cette pluie qui vous sied à ravir, vous devriez vous hâter, chère enfant, car ce qu'elle n'annonce n'est pas de bon présage.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Maman Wilkes
"Le mariage c'est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin."


Dernière édition par Echtra Wilkes le Jeu 13 Sep - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeMer 12 Sep - 19:28


Echtra & Yen'

La seule chose qu'on aie à faire c'est d'avoir le courage de se lancer. On se lance, on aime, on se plante, on se relève. Mais il faut marcher la tête haute !



-Je vois, vous êtes une dominatrice.

Absolument tout laissait présager qu’elle l’était Echtra semblait être une femme caractérielle mais remplie d’une souffrance qu’elle cachait. Tout être humain souffrait-il? Finalement, ceux à abattre étaient les adolescents, ceux qui protégeaient encore leurs sentiments d’amour. Bientôt elle se trouverait une petite victime, très bientôt elle montrait à Scabior qui des deux était la maîtresse, l’alpha. Un instant un sourire s’élargit grandement à cette pensée alors que la Dame l’approchait. Yennefer ne bougea pas. Par curiosité mais aussi parce qu’elle aimait le danger. Elle le recherchait, elle était toujours en manque d’adrénaline. Toujours.

-Vous avez des jeux bien étranges. De qui parlez – vous exactement ?

Son odeur de groseilles et de lilas lui ressemblait plus qu’on aurait su l’expliquer, elle était bien plus exotique et douce que sauvage et brutale, ce qui faisait d’elle en tout cas, une femme dangereuse pour son instabilité mentale surprenante.

-Soit, je vais les suivre par curiosité, mais j’espère pour vous que vous ne me ferez pas perdre mon temps, sinon je vous traquerais.

Et elle prendrait prendrai grandement plaisir, ça oui. Alors que la rousse recula, Yen’ avança à son tour et prit une mèche des cheveux de la rousse entre son pouce et son index, simplement pour jouer, la brune tourna les talons et prit la direction ordonnée sans se retourner.


Code by Fremione.
Revenir en haut Aller en bas
Echtra Wilkes
Psycopathe
Echtra Wilkes

Localisation : Manoir Wilkes
Emploi/loisirs : Thanatopractrice

[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitimeJeu 13 Sep - 10:38

Petit...Petit...Petit...


Penser que Maman Wilkes souffrait, c'était s'engluer dans un piège fort dangereux. Car Echtra s'était déchargée de la souffrance depuis des décennies déjà. On aurait, certes, pu apparenter son fils à de la souffrance, car il lui causait bien des tracas. Néanmoins, mieux valait ne pas être dupe sur la question. Elle avait un coeur, c'était chose sûre, mais un coeur fait à 69% de pierre, 31% de glace. Si la glace peut fondre et subir une métamorphose, la pierre, elle, était intouchable. Ce qui faisait de Maman Wilkes, une femme qu'on ne soumettait pas contre son gré, mais surtout une femme dont la détermination n'avait nul égal.

- Étranges ? Vous êtes la première à les qualifier ainsi. Est-ce que cela vous fait peur ?

Quant à être traquée, Maman Wilkes ne put retenir un léger rire, toujours juste audible. La rafleuse la sous-estimait grandement. Jamais encore Echtra n'avait été traquée. Nul doute qu'elle y prendrait sûrement un grand plaisir. Mais attention toutefois à la colère d'une femme indépendante. Si Yennefer souhaitait la capturer ou la retrouver d'une quelconque manière, elle allait d'avoir faire preuve autant de patience que de persévérance. Et surtout, accepter de tomber dans la gueule du loup.
Elle fut néanmoins déçue de voir que le jeu s'arrêtait là. Que la jeune femme n'avait pas compris ce qu'elle sous-entendait, ni même la main désireuse qu'elle lui tendait. Une moue quelque peu boudeuse s'installa le temps d'une seconde sur son visage avant qu'elle ne la chasse d'un revers de main. Echtra reprit ses pas et au coin de rue disparut en direction d'un autre lieu.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Maman Wilkes
"Le mariage c'est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Empty
MessageSujet: Re: [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !    [LIBRE] Petit...Petit...Petit... !  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[LIBRE] Petit...Petit...Petit... !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de Gobou*
» Petit découpage... [Libre]
» La faim ronge petit à petit la personnalitée | Raych, Nord et Kurenai
» Petit LS pour Fiche de RP !
» Petit besoin (d'un Courant) d'air

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Londres :: Etablissements, rues et banlieues londoniennes :: Autres lieux-
Sauter vers: