Harry Potter RPG
 

Partagez | 
 

 [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kevin Entwhistle
Elève
Kevin Entwhistle

Localisation : Poudlard

MessageSujet: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Sam 18 Aoû - 20:24

Ah, Poudlard et ses buffets incroyables ! Assurément, l'heure des repas était le moment préféré de la journée du jeune Serdaigle. Malgré sa modeste carrure il avait tendance à manger pour deux, alors chaque repas était pour lui un allé direct au paradis. Son passe-temps préféré dans ces moments là ? La lecture d'un bon bouquin, si ce n'était pas aux Serpentards qu'il accordait toute son attention. Kevin n'était pas ici depuis longtemps mais il avait déjà appris à les exécrer. Et c'était si drôle de les voir se goinfrer ! Ils étaient les premiers à critiquer les créatures comme les elfes et pourtant, sans eux...ce spectacle divin pour le brun ne serait pas possible. Aujourd'hui, il avait choisie la deuxième option. Assis seul à la table des Serdaigles, Kevin se goinfrait de toasts tout en faisant mine de lire alors qu'il riait des jumelles Carrow secrètement depuis le début du repas entre deux bouchées.

_________________
Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoiqu'on fasse, au fond, on perds son temps, alors autant choisir la folie.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Sam 18 Aoû - 22:58


Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !
LIBRE

Les repas étaient d'un ennuie des plus accablant pour le jeune héritier Malfoy. Même en faisant partie des Serpentard, de l'élite de Poudlard, les serpents se mettaient aussi à parler entre eux. Il n'allait pas les blâmer, mais lui, d'un naturel calme préférait seulement le silence ou au moins les conversions digne de son intérêt. Après tout, il avait l'habitude des repas sans bruit et où seuls les couverts pouvaient avoir le droit de faire un quelconque décibel. Draco était assis, le dos droit, il avait dans son champ de vision, les tables des autres maisons ainsi que celle des professeurs. Ses deux gorilles étaient sur sa gauche, tandis que sur sa droite, Parkinson s'était fait voler la place par les sœurs Carrow.

Dans sa bulle, Draco ne participait pas aux conversations, apportant délicatement sa fourchette de salade à sa bouche tandis que de la gauche, il s'essuyait de temps en temps les lèvres en tamponnant dessus avec sa serviette. Il avait l'impression de se retrouver à la table des Gryffondors puisque la plupart de ses camarades de la tablée était en train de se goinfrer. Un Malfoy n'avait pas le droit de se goinfrer comme un animal. Mais il était vrai qu'il avait tendance à faire des exceptions aux repas d'halloween, faisant pratiquement des crises de foie. Faute de ne pas avoir le droit à manger des friandises chez lui.

Le Serpentard s'était figé en voyant la main grasse et sale de Crabbe passé au-dessus de son assiette. L'héritier avait pris du bout des doigts la manche du malpropre, le remettant loin de lui. Un seul regard à la Malfoy, le genre qui donnait envie de se terrer dans un trou de souris, avait tout de suite calmer Crabbe qui au lui de réitérer avait plutôt demander le plat de saucisse non loin de là. Draco lui avait passé le plat en grimaçant de dédain. Il se gardait bien de dire à haute de voix ce qu'il pensait à propos de la viande, se remettant à manger calmement. Sa tête s'était tourner vers la jumelle Carrow qui lui adressait la parole. Ou plutôt, essayait de parler en mangeant. La discussion n'avait que très peu d’intérêt, de ce fait Draco avait laissé son regard vagabonder sur les autres tables.

La table des Serdaigles avait attiré son attention, plus précisément le Serdaigle assis tout seul dans un coin qui jetait des regards en direction des Serpentard et semblait s'amuser au dépriment d'un serpent. C'était Entwhistle, un élève de son année qui venait d'Ilvermony. Oui, Draco pouvait en savoir des choses sans même bouger le petit doigt, il lui suffisait juste d'envoyer des sbires récolter des informations. Il ne savait pas grand-chose d'autres, mais en même temps, ce n'était qu'un sang-mêlé, rien de bien important à ses yeux. Et les cloportes n'avaient pas le droit de manquer respect aux sang-pur. Le Serpentard avait adressé un sourire supérieur à Entwhistle, sourire qui promettait mille tortures pour avoir osé se moquer d'un Serpentard.

Draco s'était tourné vers les deux gorilles, leur donnant l'ordre de se lever. Leurs yeux de chiot battu ne l'avait absolument pas atteint et tout deux avaient fait un bruit monstre pour se lever. Tandis que certains serpents rigolaient gentiment parce que vraiment, l'un ne pouvait pas rattraper l'autre, Draco restait impassible. Mais intérieurement, il rigolait de la situation. Une fois environ debout pour les gorilles, le prince des serpents s'était levé gracieusement. Un simple regard de sa part et les rires précédents s'étaient stoppés. Le menton indéniablement supérieur, il s'était mit à longer la table des Serpentard, suivit par ses deux gardes du corps. Il avait ensuite contourné la table, finissant son avancé vers celle des Serdaigle, juste devant le Serdaigle.

"- Aurait-tu un problème Entwhistle ?"

©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Branstone
Elève
Eleanor Branstone


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Dim 19 Aoû - 11:23

Tumulte de testostérones en plein repas.

Perdue dans ses pensées, Eléanor jouait avec son pudding. Elle n'entendait même plus l'accent prononcé de Léonhart alors qu'il se trouvait juste en face d'elle, comme souvent. Il y avait eu une nouvelle évasion à Azkaban dans la journée, annoncée non par la Gazette mais par le Chicaneur. Heureusement que le père Lovegood continuait de les tenir informer. Plusieurs choses préoccupaient la jeune fille : la guerre et puis les tourments adolescents, ce dont elle n'avait pas franchement l'habitude.
Si ce soir, elle faisait acte de présence, c'était pour espérer voir le Professeur Fenwick. Plusieurs fois elle s'était mise en quête de le trouver dans le château, sans succès. Une mission à l'extérieur sans doute... Ce soir encore, elle espérait que son absence n'était due qu'à un retard. Le Professeur Wilkes n'était pas là non plus, elle l'avait remarqué dès qu'elle avait mis un pied dans la Salle. Lui aussi, elle devait le voir. Son regard s'était alors porté sur le Garde-Chasse, mais aucune idée lui était venue le concernant, à part que cette écharpe lui allait bien au teint. Eléanor avait ensuite pris place, comme tout le monde.

La voix traînante du Blondinet la fit relever la tête instantanément. Le nom qu'il venait de prononcer ne lui était pas inconnu. Elle lâcha sa cuillère presque bruyamment et fronça les sourcils. Qu'avait-elle donc loupé pour que Malefoy s'en prenne au Serdaigle ? Naturellement, un sourire condescendant s'étalait sur les visages des Serpents. Eléanor les fusilla du regard, surtout Pucey. N'y avait-il pas un soir où ils pourraient tous dîner en paix ? Refoulant un soupir blasé, l'élève jeta un bref coup d'oeil à la table des professeurs. Celle-ci était calme. Elle se tourna ensuite vers la table derrière elle pour trouver : Ginny. Si ce soir règlement de comptes il devait y avoir, alors elle comptait bien régler les siens, et sûrement pas seule pour une fois ! Elle passa une jambe par-dessus le banc, prête à se lever, non sans un regard entendu avec la plus jeune des Weasley. La testostérone n'aurait qu'à bien se tenir !


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastor Maugrey
Directeur des Gryffondors
Alastor Maugrey

Emploi/loisirs : Ex auror à la retraite / Prof de DFCM

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Dim 19 Aoû - 12:03

Vigilance et éducation : deux mots en perdition.

Pour sa part, il était en pleine discussion avec Filius Flitwick, plutôt inquiet des dernières nouvelles. Des oreilles traînant un peu partout, ils parlaient / marmonnaient à voix très basse sur ce que cela impliquerait pour les jours prochains. Le cas de Quinn Selwyn avait fait un bruit certain. Les deux dépositions ne coïncidaient pas. Mais quelle importance quand tous savaient quels autres crimes elle avait pu commettre ? Cela avait de l'importance pour Fol Oeil qui n'en démordait absolument pas. Le cas de Wilkes lui restait primordial à creuser, et l'absence de retour des Gryffondors le laissait bien amer sur la question. Finalement, peut-être n'aurait-il pas dû compter sur eux. Au moins les avait-il suffisamment occupés pour qu'ils lâchent enfin les basques de l'Ordre.

D'autres affaires le taraudaient. Très bientôt, il irait frapper au bureau de Fenwick, histoire de mettre les choses à plat et de voir quelles informations il avait pu dénicher de son côté. Cela devenait nécessaire par les temps qui couraient. Le soupçon était désormais un luxe qu'il ne pouvait plus se permettre. A choisir entre lui et Wilkes, le choix était vite fait. A tort ou à raison d'ailleurs. Fort heureusement, le Château n'avait pas encore fait office d'attaque. Les Serpentards faisaient grand bruit comme à leur habitude, mais rien qui puisse leur coller les chocottes. Au contraire, il les entendait faire dans leur froc à chaque fois qu'il passait près d'eux et que son oeil se posait sur leur visage pataud. Pourtant, cela ne paraissait pas gêner outre-mesure le jeune Malefoy. Maugrey avait eu vent des actes de Croupton Jr. On aurait pu croire que l'humiliation aurait été un traumatisme suffisant, mais de toute évidence non. Peut-être devrait-il réitérer le sortilège pour rappeler à Malefoy sa place de vermine aux cheveux blonds. Il les repéra tous, sans exception, et lui aussi était prêt à leur rappeler la discipline et les règles. Une fouine, un aigle, une blairelle et peut-être même une petite lionne : totalement dans ses cordes ! Quitte à se comporter comme des animaux, autant l'être !
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Peu importe, ne mets pas ta baguette dans ta poche arrière, c'est tout ! grogna Fol Oeil. Question de sécurité élémentaire mais personne ne s'en soucie plus.


Dernière édition par Alastor Maugrey le Mar 21 Aoû - 10:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Scabior
Rafleur
Scabior

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Dim 19 Aoû - 15:43

*Les lourdes bottes de Scabior se mirent à battre le pavé au même instant. Contrairement aux autres employés, il n'avait pas fait son apparition par la petite porte arrière dédiée aux professeurs, mais par l'arche grande ouverte menant au hall. Il remonta ainsi les longues tables des enfants, privilégiant de passer derrière la rangée des serpentards ce qui lui permit de distribuer quelques clins d'oeil, saluts et même de frapper la main de Pucey. La semaine dernière, ils avaient fait le casse du siècle en compagnie du gamin en pillant la cachette secrète de Xérès de Trelawney et avaient ensuite partagé le butin équitablement : 14 bouteilles pour le garde-chasse et 2 pour Puceau Pucey. Le gamin ne se sentait plus pisser depuis, persuadé que sa première cuite avait fait de lui un homme, un vrai. Il jeta une oeillade au début de baston sur sa droite et en sourit par avance. Avec un peu de chance, il y aurait du pognon à se faire ce soir...

Il monta sur l'estrade menant à la table des professeurs en une seule longue foulée, prit le temps de dire bonjour à une Trelawney sanglotante qui se mouchait bruyamment dans un pan de son châle en laine qu'elle avait confondu avec sa serviette. Même si le rafleur l'appréciait (elle lui faisait toujours des super prédictions, genre alors qu'il craignait d'avoir chopé un herpès génital, elle lui avait dit que la plus grande menace pesant sur ses épaules était un pont, ça l'avait vachement rassuré !), il n'éprouva aucun remord sachant très bien qu'il était l'unique responsable du terrible deuil qu'elle traversait. Quelques pas plus loin, il se laissa tomber lourdement dans une chaise, juste à côté de Fol oeil. À moitié par jeu et à moitié par inconscience, il frappa fortement dans le dos de l'ancien auror.*

Z'avez pas l'air en forme. Je parie 10 gallions que l'aiglon et Malfoy finissent à l'infirmerie...

*Il balaya la salle du regard et tomba sur la spécialiste du chauve-furie.*

20 que la petite Weasley frappera les parties génitales d'au moins un garçon, cette gamine est une castratrice en puissance !

*Sur ce, il leva ses jambes et croisa ses bottes crotteuses sur la table entre deux plats dont l'un faillit se renverser. Il se servit du vin tout en fixant toujours Ginny, son regard animé d'une étrange lueur.*

_________________

   
Snatch them !
   


Dernière édition par Scabior le Lun 20 Aoû - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ron Weasley
Elève
Ron Weasley

Localisation : Le Terrier, Loutry Ste Chaspoule
Emploi/loisirs : Elève

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Dim 19 Aoû - 16:09

*Quelques minutes auparavant, un terrible drame se jouait dans les escaliers. Bien décidé à n'en faire qu'à leur tête, ils avaient modifié leurs trajectoires au moment même où Ron entamait la longue descente qui le mènerait à son diner. Il avait alors dû faire un énorme détour, remonter 3 longs escaliers, en descendre 7, emprunter 4 couloirs, 2 passages et affronter une minuscule énorme araignée aux 8 grosses pattes toutes velues. Mais rien, RIEN n'empêcherait jamais le plus jeune des fils Weasley de se sustenter.

Il avait fait son entrée au pas de course de crainte de rater les boulettes de viande au poivre et qu'il ne lui reste plus que les épinards en sauce, lorsque son attention pour les plats chargés de victuailles avait été dévié (un exploit en soi) par le petit manège de Malefoy envers son nouveau... ami ? pote ? vague connaissance sympathique. L'air détendu, Ron longea alors l'allée entre Gryffondor et Serdaigle et apparu dans le dos de Crabbe et Goyle. Tout sourire, il passa ses bras sur la nuque de chacun d'eux, se faisant une place entre les deux balourds pour s'adresser à Drago.*

Alors Malefoy, t'as toujours pas réussit à choisir laquelle de tes deux petites copines tu préfères ?

*Son estomac fit alors un énorme bruit de gargouillis. Si un brouhaha de couverts et de voix ne s'étaient pas élevés de la salle, sûr qu'il serait parvenu jusqu'aux écoutilles de Fumseck à l'autre bout du château.*

_________________
L'amitié est la similitude des âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Elève
Ginny Weasley

Localisation : Terrier
Emploi/loisirs : élève de Poudlard

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Lun 20 Aoû - 15:09

*Ginny avait relevé la tête pour répondre à Neville lorsqu'elle vit Draco se lever et contourner la table pour aller se planter en face de Kevin. S'attaquer à un nouveau, de plus en plus lâche celui-là. Elle sentie la colère monter en elle à l'idée que le Serpentard prévoyait surement une humiliation publique. Elle posa son regard sur la table des professeur, l'oeil magique du professeur Maugrey avait déjà repéré le petit groupe qui commençait à se former tandis que Scabior avait les yeux rivés sur elle. Une étrange lueur vrillait son regard, serait-il en train de la défier ? Elle prit ça comme un encouragement à aller en découdre et le salua brièvement d'un signe de tête avant de chercher des yeux sa future partenaire de justice : Eléanor. Leurs regards se croisèrent et Ginny esquissa un petit sourire entendu. Oui, le temps était venu d'aller botter les fesses des Serpentards. Elle se leva et contourna les tables pour aller se poster aux côtés de sa nouvelle amie, arrivant juste après son frère. Elle ne put retenir un sourire en entendant sa pique, une chose est sûre, il n'y allait pas de main morte.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjy Fenwick
Auror
Benjy Fenwick

Localisation : forêt de Dean
Emploi/loisirs : Auror, professeur de métamorphose

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Lun 20 Aoû - 15:51

*Benjy se faufila dans la Grande Salle par la porte des professeurs. Il était en retard, le repas avait déjà bien commencé. Il y assistait rarement, mais cette semaine il avait du enchainer les missions pour le Ministère et n'avait pas pu accorder de temps à l'école en dehors des cours. Il avait donc consacré son après-midi à la correction de parchemins et à la préparation des cours de la semaine à venir. Lorsque l'horloge avait sonné 20 h il avait hésité un cours instant avant d'accepter qu'une pause loin de ce bureau lui ferait le plus grand bien.

Il prit place à côté du Professeur Flitwick et se servit un peu de salade. Jetant un regard vers le Professeur Maugrey, il se rendit compte que son oeil magique s'était fixé sur un groupe d'élèves. Il fronça un instant les sourcils avant de reconnaitre la chevelure rousse des Weasley, accompagnée de celle plus blonde d'Eléanor. Ils semblaient en pleine discussion avec ... Malfoy ? Benjy suspendit son geste et reposa sa fourchette. De toute évidence ils n'étaient pas en train d'échanger des politesses. Il jeta alors un regard à Maugrey à côté de lui, guettant sa réaction. Après tout, il avait plus d'ancienneté que lui et il était directeur de maison. Et puis, aller faire la discipline s'était pas son truc de toute façon. Détournant le regard, il porta à nouveau son attention sur le petit groupe, en particulier sur Eléanor et se tint prêt à réagir au moindre signe de sa part. D'un autre côté, s'ils pouvaient un peu botter les fesses des Serpentards, il se montrerait surement plus lent à intervenir ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin Entwhistle
Elève
Kevin Entwhistle

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Lun 20 Aoû - 17:27

Eléanor avait dit à Kevin qu'il finirait par ré-avoir des problèmes avec les Serpentards depuis qu'il l'avait aidée à s'en sortir face à une petite bande, devant la Cabane Hurlante. Le garçon avait prit tout ça très à la légère. A Ilvermony aussi il avait croisé des gens qui pensaient pouvoir se sentir supérieur. Grâce à leur famille, leur maison, leur sang. Personne ne pouvait être caractérisé à partir de l'endroit ou du milieu dont il venait. C'était totalement stupide. En ce qui le concernait, il n'avait pas besoin de s'appeler Smith ou Entwhistle pour être capable de botter le derrière de ces vipères. Mieux valait pour lui, d'ailleurs. Car à Poudlard, Kevin se sentait toujours aussi seul.
Il avait changée de cibles pour se moquer de Crabbe et Goyle avant que son regard ne croise celui de Malefoy. Un garçon qu'il ne connaissait encore que de réputation. Visiblement très talentueux pour les regards hautains. Les sourcils de Kevin s'arquèrent lorsqu'il vit sa personne se lever, accompagné de ses deux gorilles. Aussi discrets qu'Hagrid au milieu d'un champs de coquelicots lorsqu'il s'agissait de se déplacer. Est-ce que c'était bien vers lui, qu'ils commençaient à marcher ? Il prit la peine de cacher son visage derrière son verre, mais c'était peine perdue. Les trois Serpentards lui faisaient dorénavant face et le chef de troupe ne tarda pas à déverser son venin.

- Non, je n'ai pas de problème Malefoy. Mais peut-être que toi t'en a un ?

Il reposa doucement son verre, un sourire en coin accroché aux lèvres. Le Serpentard allait répondre avant que Ron Weasley ne fasse irruption. Nouveau haussement de sourcils de la part du Serdaigle qui ne s'était pas attendu à son intervention.

- Oh, c'est pour ça que tu leur a demandé de t'accompagner alors ?
lança-t-il au Serpentard à la suite des paroles du rouquin, l'air provocateur et amusé.

_________________
Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoiqu'on fasse, au fond, on perds son temps, alors autant choisir la folie.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 2:09


On ne fait que discuter !
LIBRE

Il devrait peut-être faire profil bas à cause de ses missions secrètes donné par la créature abominable qu'était son Maître. Mais, ce n'était pas dans la nature de Draco de ne pas faire ce genre de scandale - comme une diva -. Et ne rien faire, même si ce n'était pas flagrant, aurait paru suspect. Car un Malfoy qui se faisait oublier était un Malfoy qui complotait. Quoique cela fonctionnait aussi avec les Serpentard. Et donc, oui, au final il ne pouvait pas jouer discrètement. Remettre en place un simple sang-de-bourbe était la plus simple des choses, même si simple était un grand mot.

Tel un joueur d'échec, Draco avait prévue que cette simple incartade allait attirer quelques sauveurs qui n'aimaient pas l'injustice. L'injustice évidement qui concernait les sang-de-bourbe. Car aucun ne voyait les injustices que subissaient depuis la nuit des temps les serpents. C'était d'ailleurs pour ça que les Serpentard étaient les "emmerdeurs". Un simple retour de manivelle. Et puis, sans l'animation des Serpentard, Poudlard serait bien triste et morne.

Sentant un regard sur lui, le genre qui ne présageait rien de bon. Draco avait renforcé ses barrières d'Occlumencie au cas où le professeur Rogue tentait - encore - de violer son esprit comme un troll qui débarquait dans une maisonnette. Mais un regard dans la direction des professeur lui avait fait comprendre que c'était l'œil magique de Maugrey qui l'observait. En soit le passage de transformation en furet/fouine avait été moins traumatisant que d'être dans le sous-vêtement d'un de ses sbires. Enfin, là c'était le vrai Maugrey et non le faux. Draco n'était pas non plus hyper rassuré, bien que son air impassible ne changeait pas d'un pouce. Il avait dû s'empêcher de vérifié le glamour de son bras gauche. Sa tante, la timbrée, lui avait dit de faire attention à Maugrey car son œil magique voyait à travers les sortilèges de camouflage donc, il ne devait pas se retrouver avec les manches dénudés en sa présence. 

Scabior, le garde-chasse, voulait apparemment profité du spectacle. Draco ne savait pas quoi en penser, mais il savait de part sa tante - toujours la même qui n'avait plus toute sa tête - qu'il venait des entrailles d'Azkaban. Il ne savait pas comment il avait pu obtenir un titre dans l'école. Peut-être faisait-il amande honorable ? En tout cas, le manque de manière, sachant que c'était un sang-pur, le mettait dans la catégorie des sorciers pathétiques aux yeux de Draco. Évidemment, cela ne voulait pas dire que le Serpentard n'allait pas faire de la lèche de façon détourné s'il pouvait avoir une chance de le mettre de son côté. Prudence de mise !

Draco avait détourné le visage des professeurs, se retenant de sourire d'un air victorieux. Et bien, au lieu de se prendre un Potter, il se prenait un Weasley. C'était tellement prévoyant ! Draco s'était légèrement détourner pour avoir Weasley mâle dans son champ de vision. Sa phrase aurait pu le rendre sans moyen et le gêner outre mesure si cela avait été dit des années plus tôt.

Draco avait croisé les bras, levant doucement un sourcil Malfoyen tandis qu'il restait impassible de visage. Il avait claqué de sa langue et tel une vipère, il avait jeté son venin. Mais à défaut d'être un poison, c'était des mots tranchants comme un couteau.

"- Pourquoi ? Tu veux récupérer mes restes tel le mendiant que tu es, Weasley ? Tu n'as pas assez avec tous tes frères ?"

Draco avait entendu le gargouillement du ventre du rouquin. Il l'avait regardé comme s'il avait devant lui, un veracrasse. Autrement dit avec du dégoût pur. Son regard s'était arrêté sur la belette femelle puis la Poufsouffle qui s'étaient rajouté, avant de revenir vers le Gryffondor. Quatre contre trois en faveur de l'ennemi. Depuis le début, Draco ne comptait utiliser que sa verbe, ne voulant pas dégainer le premier. Changeant de cible, son regard s'était arrêté sur Weasley femelle, un sourire condescendant et méchant sur les lèvres avec un air de sous-entendu graveleux.

"- Tu n'as pas autre chose à faire, que de te mêler des conversations des grandes personnes ? Par exemple, te faufiler sous la table des professeurs comme la bonne petite élève que tu es ?"

Le regard qu'il avait posé sur la Poufsouffle disait clairement qu'il ne parlait pas avec les êtres si inférieurs à lui surtout qu'il n'était pas obligé. Question de principe. Il avait fait un geste dédaigneux dans la direction des trois intervenants, comme s'il chassait un moustique récalcitrant. Il avait claqué de sa langue en parfait aristocrate.

"- Si vous voulez bien disposer, je suis en pleine discussion avec cette chose. Weasley, si tu veux bien lâcher Crabbe et Goyle. Rabat-toi sur ta sœur, cela ne doit pas te changer de ton quotidien, pour le moins, minable."

Il était revenu au Serdaigle qui avait manifesté un peu plus tôt son manque de compréhension et d'intelligence par la même occasion sur le pourquoi de la venu de Draco. La phrase du Serdaigle qui avait tenté de rebondir de façon stupide, selon Draco, n'avait pas fait mouche. C'était rentré par une oreille et s'était sortit de l'autre aussi vite qu'un vif d'or. Toisant de sa hauteur le sang-mêlé, Draco avait tourné le dos aux trois comparses, n'ayant crainte d'aucun retombé. Pourquoi ? Seul les Serpentard attaquaient les autres de dos, cela serait une honte pour un Gryffondor (surtout que là, il y avait des témoins). Pour ce qui était d'un Poufsouffle et bien, c'était un Poufsouffle, il n'y avait pas besoin d'autre explication. De plus, il y avait toujours Maugrey qui observait. La voix du Serpentard s'était faite faussement gentil ainsi que suffisamment élevé pour que ses camarades de maisons l'entendent.

"- Entwhistle, si je peux me permettre de t'aider dans ta compréhension, tu étais en train de te moquer d'un - voir plusieurs - Serpentard. Il en va de mon devoir de te faire gentiment comprendre que ce ne sont pas des choses à faire."

Draco Malfoy, prince des Serpentard, venait de mettre une cible sur l'élève Kevin Entwhistle. Et ce que le prince voulait, les serpents faisaient. Autrement dit, le Serdaigle venait de se mettre toute une maison à dos jusqu'à bien sûr que Draco enlève cette fameuse cible. Mais sûrement pas de bonne grâce.

©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Branstone
Elève
Eleanor Branstone


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 10:04

Tumulte de testostérones en plein repas.

Une fois Ginny près d'elle, Eléanor se leva pour contourner la table des Poufsouffles et gagner celle des Serdaigles. Elle se posta près de Kevin, non sans espérer que celui-ci ne prendrait pas mal la solidarité soudaine dont il faisait l'objet. Avec ces garçons, on n'était jamais sûr de rien ! Figure de soutien, elle ne comptait pas répliquer pour le moment, estimant qu'il en allait de la dignité de Kevin de le faire. C'était sans compter le déferlement de piques envoyées par Blondie. La Poufsouffle lui jeta un regard profondément noir, outrée devant tant de méchanceté et de bassesse. Les ricanements des Serpentards ne firent qu'accentuer son état profond d'énervement et elle persifla à la manière des Serpentards :

- Et depuis quand le fils à Papa s'occupe-t-il de donner le bon exemple ? Ta cour de récré et tes leçons de bonne conduite n'intéressent personne, Malefoy. Passe ton chemin avant de te ridiculiser davantage, cela vaut mieux pour tout le monde
.

La pauvre Eléanor n'était clairement pas douée pour se faire acerbe. Ce n'était pas dans ses gênes. Elle qui avait à coeur la justice était bien en peine de la faire respecter à Poudlard, surtout quand ses camarades s'apprêtaient à ne faire qu'une bouchée des Serpentards sous leur nez. Nul doute qu'ils étaient observés, tous savaient que rien n'échappait au Professeur Maugrey. S'ils étaient chanceux - ce qu'ils n'étaient pas - ils n'écoperaient que d'une retenue, rien de très significatif lorsqu'il s'agissait de défendre un camarade.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alastor Maugrey
Directeur des Gryffondors
Alastor Maugrey

Emploi/loisirs : Ex auror à la retraite / Prof de DFCM

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 10:29

Cause toujours la fouine !


Concentré sur la scène sous ses yeux ainsi que sur sa conversation avec Filius, l'ex-auror ne vit pas le rafleur apparaître telle une jolie fleur de Printemps. La tape lui fut très désagréable et il daigna se tourner vers le rafleur, l'oeil mauvais pour grogner :

- Toujours aussi intelligent, hmm ?


Il se retint bien de donner toute acceptation de deal au rafleur. D'une part parce qu'il savait que l'individu n'avait sûrement pas dix gallions sur lui et encore moins dans ce qui lui servait de toit, d'autre part parce que lui-même n'était pas dupe. Lui, les enverrait sûrement à l'infirmerie, le Garde-Chasse en prime. Quitte à transformer Poudlard en zoo, pourquoi pas se doter d'un âne ou d'un paresseux, ou peut-être même des deux. Un sort était si vite manqué... La réflexion sur la Weasley le fit ensuite tiquer. La bête n'avait pas l'air très traumatisé. Qu'avait donc fait Mini-Weasley qu'il ignorait ? Son regard dévia sur elle un instant et il grogna de plus bel. Peut-être que tout compte fait, il allait devoir leur apprendre la définition du terme "rapport" ! D'ailleurs il aurait bien chopé les deux Weasley par les oreilles. Où était Granger d'ailleurs ? Car elle aussi, il l'attendait de pieds fermes ! Il avait espéré bien plus de résultats de sa part. Une réputation, tu parles ! Agacé, le retraité remarqua alors du coin de l'oeil que le rafleur s'apprêtait à boire. Il attendit, attendit et une fois le liquide en passe d'être ingurgité, il frappa avec force et du paume de sa main, la tête du rafleur.

- C'est bien comme ça qu'on fait, non ? A la vôtre, Scabior !


Puis son attention se reporta pleinement sur l'attroupement. Cela chauffait. Discrètement, il sortit sa baguette, une multitude de sorts au bout des lèvres. Heureusement pour lui, Minerva n'assisterait pas à son geste, et c'était tant mieux. Dans le cas contraire, il se serait pris un savon qu'il s'imaginait déjà considérable. Mais Albus comprendrait, pire s'en amuserait !
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
Peu importe, ne mets pas ta baguette dans ta poche arrière, c'est tout ! grogna Fol Oeil. Question de sécurité élémentaire mais personne ne s'en soucie plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Scabior
Rafleur
Scabior

Localisation : Ca dépend
Emploi/loisirs : Garde-chasse officiellement, rafleur officieusement

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 12:36

*Scabior retroussa le nez à l'arrivée de l'auror, car c'était connu, la seule chose qu'il y avait de pire qu'un auror à la retraite, c'était un auror encore un exercice. En fait, ces bestioles-là n'étaient vraiment supportables qu'une fois se trouvant six pieds sous terre à bouffer les pissenlits par la racine. Il se demanda toutefois si la pine d’huître avait remarqué qu'il urinait régulièrement sur la poignée de son bureau... Si tel était le cas, le garde-chasse avait déjà prévu de faire accuser Miss Teigne et Pattenrond à sa place !

Il reporta son attention sur l'antique cyclope aux relents de vodka et de naphtaline. "Toujours aussi intelligent", une réponse qui lui convenait tout à fait. S'il perdait ses paris, le garde-chasse prétendrait que le vieil homme n'avait jamais relevé le défi et dans le cas contraire, il ne se priverait pas d'y voir un assentiment pour réclamer son dû. Car oui, le rafleur n'avait effectivement pas 10 gallions en poche, pas même un seul à dire vrai, tout juste quelques noises. Les temps étaient durs pour p'tites gens !

Ainsi, persuadé que l'altercation des marmots le ferait ressortir de la salle plus riche qu'il n'y était entré, il s'apprêtait à plonger ses lèvres avec délice dans le vin mis à disposition des adultes... quand Maugrey lui mit une pichenette sur la caboche, faisant taper ses dents contre le rebord du verre et provoquer une éclaboussure qui s'écrasa pile au niveau de ses parties intimes. Il porta la main devant sa lèvre supérieure pour se masser la gencive.*

Toujours aussi drôle, hmm ?
L'imita-t-il. Si vous avez abîmé mon sourire, je vous jure que je vous arrache votre œil pour le replacer au niveau de votre trou d'bal !

*Il fronça les sourcils en te regardant d'un air très très méchant, prêt à en découdre du côté des adultes, lorsque son attention fut détournée par l'agitation d'une chevelure rousse se mouvant dans son champ de vision périphérique. Son poulain avait l'air grave de celles qui vont vous passer un sacré savon, alors le rafleur laissa tomber sa querelle pour observer la petite Wesaley avec avidité.*

_________________

   
Snatch them !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ron Weasley
Elève
Ron Weasley

Localisation : Le Terrier, Loutry Ste Chaspoule
Emploi/loisirs : Elève

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 13:03

*Les deux gorilles se défirent sans ménagement des bras de Ron, ce qui était tant mieux, ce dernier le savait à l'approche de sa petite-soeur. Si elle pétait son plomb, mieux valait se trouver en dehors de la ligne de mire de son chauve-furie, la dernière fois qu'elle lui en avait lancé un, le rouquin s'en était sorti avec un demi-sourcil brulé et deux côtes cassées qui lui avaient fait vachement mal. Quant aux professeurs, Ron était trop aux prises avec son besoin de justice pour s'en soucier. De toute façon, en tant que l'acolyte de l'Élu, il ne risquait rien... pas vrai ?

Alors que Drago répliquait à ses sous-entendus, la peau du plus jeune Weasley devint cramoisie. Toutefois, il ne se laissa pas déstabiliser, enfin pas trop, après tout il pratiquait le Malefoy depuis plus de 5 ans maintenant.*

Tu oublies que la consanguinité ne fait pas partie des principes de ma famille Malefoy, on vous la laisse bien volontiers. C'est vrai que ta mère est aussi ta cousine ?

*Dit-il en référence de la quête de "sang-pur" à laquelle, tout le monde le savait, le peroxydé adhérait. Lorsque ce dernier s'en prit à Ginny, le sang de Ron ne fit qu'un tour et instinctivement, il se plaça devant elle sans lui laisser le temps de répliquer. Il pointa un index furieux.*

Hé ! Ginny a peut-être eu une multitude de petits copains et ok, je reconnais que son comportement avec les garçons n'est pas toujours exemplaire, mais ce n'est pas elle qui a besoin de lécher les profs pour avoir de bonnes notes !

*Il ramena ses deux poings serrés sous son menton, leva les yeux au ciel en papillonnant des cils et prit une voix exagérément aiguë.*

Oh Professeur Rogue, si votre dentition est comme votre gras plumage, vous êtes le potionniste de ce château !

*Stoppant là son imitation, Ron resta néanmoins campé sur ses pieds. Si Drago pensait qu'il pouvait venir à trois pour s'en prendre à un seul, il allait être déçu.*

_________________
L'amitié est la similitude des âmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 16:10

Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !
Comme à son habitude, Hermione avait prolongé sa journée de cours à la bibliothèque. En approfondissant les connaissances qu'elle avait emmagasinées, elle pouvait y rester des heures dans cet endroit auquel elle y passait tout son temps. Ron et Harry lui répétait sans cesse qu'elle y restait beaucoup trop longtemps, mais rien n'avait changé : elle continuait d'y retourner jours après jours. Mais voilà que venait l'heure du traditionnel dîner dans la Grande Salle, là ou tous les élèves et professeurs de ce château se trouvaient chaque soir. Il était certain que Ron ne l'avait même pas attendue et devait y être depuis longtemps, tellement ce garçon est glouton. Hermione déposa ses livres et sortit de la salle en direction du lieu où se déroule le dîner. Bien qu'elle n'aime pas vraiment se goinfrer, elle aimait se rendre dans la Grande Salle pour retrouver ses amis qu'elle ne voyait pas tout le temps dans la journée, comme Ginny.

Après avoir descendu les escaliers sans fin, la rouge et or était enfin arrivée dans la Grande Salle. Apparemment elle était arrivée en retard, tout le monde était déjà attablé et dégustait le repas préparé par les (pauvres) elfes. Jetant un coup d'oeil à la table des professeurs, elle pouvait notamment apercevoir Scabior ainsi que Maugrey dont son oeil semblait se fixer vers un petit groupe s'étant formé non loin d'elle. Reconnaissant Ron et Drago, Hermione compris qu'il ne devaient sûrement pas se faire des fleurs et s'approcha aussitôt.

  -Qu'est-ce qu'il se passe ici ? Et puis Ron, qu'est-ce que tu fais avec eux ?

Dit-elle en adressant un regard noir à Malefoy et ses deux gorilles.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Weasley
Elève
Ginny Weasley

Localisation : Terrier
Emploi/loisirs : élève de Poudlard

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 17:16

*Le sang de Ginny ne fit qu'un tour. Oh la remarque de Malfoy lui importait peu, une pique acerbe l'attendait déjà sur le bout de ses lèvres. Cependant, l'intervention de Ron eut le don de l'énerver un temps soit peu. Qu'il prenne sa défense, soit. Même si en soit ça pourrait être un peu humiliant qu'il ne la laisse pas se défendre seule, Ginny savait que le besoin de protection de Ron avait raison de tout. Par contre, il n'était pas obligé de l'humilier en donnant son avis sur la question et en exagérant la réalité. Elle posa délicatement ses mains sur les épaules de son frère et le déplaça fermement sur le côté pour avancer d'un pas vers Malfoy. Il était plus que temps que les hostilités commencent de manière sérieuse. Elle rêvait de taper du Serpentards devant toute la salle mais elle n'en voulait pas moins recevoir une beuglante de sa mère. Elle prit donc soin de choisir ses mots, provoquant ses adversaires. Bien que stupide, elle savait qu'il en faudrait pas mal à Draco pour donner le premier coup. En revanche, ses deux gorilles étaient plus prometteurs.
Prenant un ton condescendant, elle répliqua d'abord à Malfoy.*

- Oh alors ça y est ? Le petit malfoy a arrêté d'aller se réfugier dans les jupes de sa môman ? Pauvre petit, personne ne lui a encore expliqué que ce n'était pas ainsi que tout le monde se comportait. Tu sais, la lâcheté est un trait de caractère dominant uniquement chez les Malfoys, un peu comme la rousseur chez les Weasley en somme : personne ne peut le nier ou faire semblant de l'ignorer.

*Pour accentuer ses propos elle tapota son épaule, en mode "pauvre petit chou il ne connait rien à la vie". Elle savait que ce contact le ferait probablement sortir de ses gonds mais par mesure de sécurité, elle s'adressa ensuite aux deux gorilles pour ajouter.*

- Navrée Malfoy mais contrairement aux mères de tes gorilles je ne m'abaisse pas à ce genre de pratique pour obtenir ce que je veux. ça va, ça n'a pas trop perturbé votre enfance d'avoir un nouveau père chaque soir ?

*Elle jeta un regard entendu à Ron. C'était aux serpys d'envoyer le premier coup. C'est le moment que choisit Hermione pour faire son apparition. Et bouse de dragon pesta intérieurement Ginny. Elle n'était pas sûre qu'Hermione en tant que préfète accepte de les regarder gentiment se battre sous le nez des professeurs sans rien dire. Ginny lui lança un regard où on décelait encore les traces de sa colère envers les Serpys. Elle essayait sans mot dire de la convaincre de ne pas intervenir, du moins pas avant qu'ils n'aient le temps de les ridiculiser un peu. Pour une fois que toutes les circonstances étaient réunies, ce serait dommage de rater une si belle occasion, même si ça promettait quelques heures de retenu.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mar 21 Aoû - 22:02


Daphné était passée dans la Grande Salle dans l'optique de manger un fruit rapidement, et de fuir ce lieu maudit le plus rapidement possible. Mais quand elle prit une pomme bien rouge dans l'une des corbeille de la table des Serpentard, on lui attrapa la manche de sa robe pour la retenir. Manquant de tomber sur le banc, Daphné siffla de mécontentement en regardant son nouvel ennemi juré. Hélas, ce n'était que Pansy qui, les yeux fixés sur un point derrière elle, lui fit comprendre de se retourner.

Ce qu'elle vit ne la surprit pas outre mesure. Drago c'était attiré des ennuis en voulant, très certainement, en attirer à un autre. Mais ce qu'il y avait d'inhabituel, c'était que la quasi totalité de la Grande Salle réagissait. Toutes maisons confondues. Même les professeurs semblait en attente, les yeux sur le petit groupe grossissant.

Daphné tourna la tête à droite et à gauche, regardant sa propre maison. Mais non, personne ne semblait vouloir rejoindre Drago, seuls Crabbe et Goyle c'étaient joints à eux, mais ce n'était que de l’obéissance aveugle. Elle resta alors assis, et croqua dans sa pomme. Si elle n'allait pas aider Drago ( Parce que faut pas déconner, ils sont 15 autour.) elle resta proche, une main traînant non loin de la poche contenant sa baguette, prête à réagir au premier qui lancera les hostilités.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Kevin Entwhistle
Elève
Kevin Entwhistle

Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mer 22 Aoû - 17:31

Alors ça, s'il s'y serait attendu ! Que Ron vienne à sa rescousse c'était une chose, mais que toute une clique se joigne à lui...Kevin n'avait pas bougé, toujours assis sur un grand banc à la table des Serdaigles. L'attention de la plupart des élèves était maintenant tournée vers eux. Derrière le rouquin il aperçut sa frangine, prête à intervenir aussi. A côté d'elle Eléanor, dont il osa à peine croiser le regard. Ils ne s'étaient pas reparlés depuis l'autre soir et ça allait très bien au brun pour le moment. Ils s'étaient disputés alors qu'ils ne se connaissaient qu'à peine. Ce n'est pas le genre de chose dont le Serdaigle voulait s'incomber, tout comme il ne désirait pas être mêlé à toutes ces stupides guerres entre maisons. Il assista au spectacle qui se déroulait sous yeux plus ou moins impuissant, jusqu'à ce que Malefoy ne se tourne pour lui faire face, à nouveau. Un rictus passa sur ses lèvres face à  l'air qu'il arborait devant lui. Drago était marqué aussi, en ce qui le concernait. Il en allait de même pour ses deux gorilles. Si ces serpents pensaient qu'il serait une cible facile, ils se mettaient le doigt dans l’œil. La tension était palpable. Pour sa part, le Serdaigle n'avait même pas encore fait attention à ce qu'il pouvait bien se passer du côté de la table des professeurs. Il prit le temps de prendre une longue gorgée de son jus de citrouille pendant que Ron et Ginny répliquaient, ce après quoi il se leva pour en faire de même.

- Ah parce que t'as un devoir, toi ? Je veux dire...hormis te pavaner et te la péter pour te donner l'impression que ta vie a de l'importance alors qu'elle n'en n'a pas ?


Les hostilités étaient officiellement lancées. C'est que Kevin n'était pas réputé pour savoir tenir sa langue dans sa poche. De même qu'il ne s'écrasait que rarement face à l'adversité. Grande-salle, témoins ou non. Il venait tout peine d'arriver. En ce qui le concernait, ce n'était pas comme s'il avait grand chose à perdre. Alors il reprit peu de temps après l'arrivée d'Hermione.

- Tu ferais mieux d'écouter Branstone avant que ça ne devienne trop difficile pour toi.


_________________
Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoiqu'on fasse, au fond, on perds son temps, alors autant choisir la folie.
   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mer 22 Aoû - 21:56


On ne fait que discuter !
LIBRE

Il y avait une chose que Draco aimait, en plus d'être au centre de l'attention ainsi que d'être admiré. C'était de titiller les autres, de les pousser au bout de leurs limites pour les mettre tellement en rogne que les fautes pouvaient se faire. D'un point de vue extérieur, Draco c'était seulement lever de sa place pour aller parler avec un Serdaigle, c'était les autres qui étaient venue pour l'agresser et il n'avait fait que répondre verbalement. De plus, il avait eu comme idée quelque chose de noble, soit demander à un élève d'arrêter de se moquer d'un autre élève. En quoi était-il le méchant dans cette histoire ? Bon, il ne comptait pas expliquer qu'il comptait faire regretter le dit élève de s'être fait moquer. Mais, en même temps, il était un Serpentard jusqu'au bout de ses ongles !

Les ricanements des Serpentard lui avait fait encore plus lever la tête pour regarder ses ennemies de haut. Il avait regardé avec un plaisir non-dissimuler Weasley mâle devenir cramoisie. Si peu de maîtrise de soit était tellement ridicule et pathétique. Tout comme sa réplique à dire vrai. Où avait-il cherché ces idioties ? L'adolescent avait ricané comme à son accoutumé, avant de secouer la tête de droite à gauche.

"- Quand on essaye de faire de la répartie, Weasley, on tâche d'avoir de bonnes bases. J'imagine que c'est au-dessus de tes compétences."

Il avait pris une voix comme s'il s'adressait à un enfant de bas âge qui avait du mal à comprendre ce qui avait fait grandement ricaner les Serpentard tandis que certains autres élèves tentaient de cacher leur sourire ou rire amusé. Non pas pour se moquer du destinataire, mais bien parce que Draco avait une certaine répartie plaisante à entendre quand on prenait tout au second degré et que l'on oubliait que c'était censé faire mal.

"- Retourne voir les arbres généalogiques des sangs-pur, mon petit chaton. Le seul lien que ma famille possède avec les Black, c'est par ma mère qui est née Black."

Draco avait croisé les bras, un air des plus hautains de placarder sur le visage tandis qu'il regardait le Gryffondor déclarer sans même s'en rendre compte que sa sœur était une sorte de catin. Le serpent avait levé une main vers son visage pour faire mine qu'il se confiait de quelque chose de très important au Gryffondor tout en jetant un regard vers la Weasley pour lui faire comprendre que c'était sûr elle. Son ton de voix c'était légèrement fait discret, si bien que seul le lion aurait pu l'entendre.

"- Toi aussi, tu reconnais que c'est les portes ouvertes ?"

Draco avait regardé le petit manège du lion avec un air indéchiffrable, bien que ses yeux semblaient s'amuser du spectacle. Il se retenait de rire en se mordant la langue. Il ne pouvait pas rire parce que le rouquin était censé l'imité et donc c'était censé le vexer. Mais ce n'était pas vexant, il trouvait juste le rouquin drôle. Beurk, il venait vraiment de penser que Weasley était drôle ? Comme il ne pouvait pas laisser le lion avoir la dernière réplique – seul lui avait le droit d'avoir le dernier mot dans cette histoire -, le serpent avait repris la parole. Mais il restait un adolescent qui en ce moment avait besoin décompresser, donc le début de sa phrase avait été un début de pouffement de rire tandis que le reste c'était fait froid. Un moment passager d'un battement de cil que les plus observateurs auraient pu remarquer.

"- Ta réplique laisse à désirer Weasley. Saches que je suis naturellement doué et que je n'ai pas besoin d'être favoriser pour réussir, moi !"

Il avait regardé le lion se faire déplacer par une lionne furibonde. Apparemment, elle avait assez mal pris que son frère l'humilie d'une certaine façon. Un sourire victorieux avait été dessiner sur ses traits. S'il semait la discorde, même un tout petit peu entre les Weasley, c'était une bonne chose ! Il s'était attendu à une réplique et il l'avait reçu en pleine place. Lâche ? Il n'était pas lâche ! Son cerveau hyperactif avait sonné l'éclair de lucidité qui lui avait murmuré la ruse que la Weasley utilisait. Envie de le voir frapper le premier ? Draco avait repris la parole calmement après avoir eu un temps de méditation profonde.

"- Seul les inférieurs tel que ta misérable famille ne peuvent comprendre l'art de ruse. Les Malfoy ne sont point lâches, mais je ne vais pas perdre mon temps avec toi en explication au vu de ton pitoyable niveau d'intelligence."

Draco avait eu un temps mort au contact de la lionne, avant de pousser sa main avec force, un regard de tueur sur les traits. Il avait fait un pas menaçant dans la direction de la rouquine. Un sourire sarcastique sur les traits, il avait montré ses deux mains vide de baguette en hauteur avant de les poser sur les épaules de la demoiselle. Il s'était approcher de son oreilles pour lui murmurer quelques mots.

"- Échec, petite reine. Tu joues au Serpentard maintenant ? Essaye de manipuler les plus faibles pour t'entraîner. Tu peux aussi t'essayer au chantage, c'est un bon entraînement aussi. Je dois bien admettre que tu es un adversaire qui a plus de potentiel, en tout cas plus que ton frère."

Il s'était légèrement reculé, puis avait fait des gestes comme pour remettre correctement l'uniforme de la rouquine, lui envoyant un sourire charmant, voir dragueur. À quoi jouait-il ? Ah, si seulement il avait du temps pour ce genre de chose, il aurait pu faire en sorte d'ensorceler la rouquine avec son sortilège spécial, c'était une bonne vengeance envers les Weasley, cela ne faisait aucun doute. À moins que ? Pouvait-il combiner sa mission avec la rouquine ? Mmm, il devait y réfléchir.

Draco avait tourné sa tête vers ses gorilles qui semblaient être sur le point de sortir une baguette pour l'un et ressembler à une tomate pour l'autre. Draco s'était approché de Crabbe, posant sa main gauche sur son bras et en le serrant plus que nécessaire. À voix basse dans la direction des deux énergumènes, il s'était mit à parler d'une façon menaçante. Seuls les lions, le blaireau et peut-être l'aigle pouvaient l'entendre en se concentrant.

"- Vous voulez jouer ?"

Les deux gorilles s'étaient figé, secouant chacun leur tour de la tête. Crabbe avait laissé sa baguette a couvert avant de regarder le sol et Goyle avait eu le même genre de réaction. Draco avait hoché la tête, un sourire narquois sur les lèvres. Il fallait bien tester des sortilèges et des potions, non ? Et bien, Draco s'était amusé à utiliser ses gardes comme cobaye pour les garder sous son emprise. S'il l'un déraillait, il allait se faire un malin plaisir à le punir. Sûrement un "plaisir" qui venait du traitement de père. Dont la phrase fétiche était "L'obéissance vient par la peur et la punition".

Il avait repris sa place initiale d'une démarche lente. Draco avait levé les yeux au ciel en voyant débarquer la miss-je-sais-tout qui lui avait causé beaucoup de problème avec père. Si la haine pouvait tuer, alors Granger serait en train de rejoindre la terre et les asticots. C'était comme si l'aura de Draco était soudainement devenu celui d'un tueur en série. Il la détestait cela se voyait. Beaucoup croyait que c'était uniquement dû à son sang qu'il se comportait ainsi envers elle. Mais alors pourquoi ne pas envoyer le même genre de regard à tous les autres nés-moldus ? Peu se posait la question et Draco n'allait pas éclairer la situation d'un Lumos. De sa voix cruelle et perfide, il avait parlé dans sa direction.

"- Retourne sauver les elfes, on se débrouille sans toi. Et saches que ce sont tes amis qui sont venu me déranger tandis que je conversais avec un Serdaigle. Apparemment, je les obsède tellement que c'est limite s'ils ne vont pas rappliquer si j'éternue à l'opposé du château. Il faut croire que je suis au centre de leur monde."

Autour de la née-moldu de Poufsouffle de s'essayer à la réplique. La mâchoire de Draco s'était crispé à l'entente de père dans une phrase. Père était à Azkaban et la majorité, si ce n'était tous, était au courant de ce fait. Énervé, le Serpentard avait porté une main pour se frotter l’arrête du nez, fermant doucement les yeux. Il les avait ouverts pour les croiser avec celle de l'idiote qui lui avait parlé. Ses yeux étaient froids, un genre de mixte entre celui des Malfoy et celui de Rogue envers les Gryffondor.

"- Depuis que les sang-de-bourbe comme toi viennent à l'école."

Il avait regardé Daphne avec un regard qui lui faisait comprendre qu'elle était la bienvenue si elle avait quelque chose à dire. Le Serdaigle moqueur s'était levé à son tour, Draco l'avait regardé de haut en bas avec un air indéchiffrable. Une mine de dégoût avait étiré ses traits. Mais ses pensées disaient autre chose, comme mignon mélanger de près à un miam. Chose qu'il avait honte sans que cela ne soit visible. Draco avait ricané de sa réplique.

"- Sache que ma vie possède de l'importance, je suis l'héritier Malfoy. Et oui, j'ai un devoir, celui de remettre à sa place les veracrasses de ton envergure."

Le Serpentard avait fusillé des yeux le pathétique sang-mêlé, levant un simple sourcil en écoutant son conseil. Il avait claqué de la langue d'un air agacer.

"- Je n'écoute pas les nées-moldus."

Il avait croisé les bras sur son torse, en regardant seulement le Serdaigle, un air princier sur le visage. Il avait parlé à l'adresse des autres intervenants qui n'étaient pas le bienvenu dans la discussion.

"- Serais-ce trop vous demander de nous laisser ? Aller un peu plus loin, j'ai quelque chose à dire à Entwhistle qui va sûrement lui plaire, cela prendra quelques secondes. Aucun besoin d'oreilles ou de défenseurs. À moins qu'Entwhistle a tellement peur de moi qu'il a besoin de chevalier à sa rescousse ? Pour preuve de ma bonne fois, Crabbe, Goyle, retournez manger."

Draco avait jeté un regard vers ses gorilles qui l'avaient regardé comme s'il était devenu un cracmol. Le Serpentard les avait pressé d'un signe de la main pour les pousser à se dépêcher. Il avait recentré son regard vers le Serdaigle. Son visage restait impassible, mais son cœur commençait à s'affoler. C'était le seul moyen de glisser un petit truc au Serdaigle. Et l'envie de s'enfuir était malheureusement très présente.

©️ HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Eleanor Branstone
Elève
Eleanor Branstone


MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   Mer 22 Aoû - 23:23

Tumulte de testostérones en plein repas.

Les insultes fusaient, à celui qui aurait le dernier mot. L'envie d'en découdre était puissante. Le cumul des années n'avait fait qu'accroître son dédain pour les Serpentards. Pourtant, elle savait que tout ceci n'était qu'une perte de temps. Il n'y en avait pas un pour rattraper les autres. Elle-même ne put s'empêcher de suivre du regard les mains du Malefoy venant se poser sur Ginny. Tous ses sens étaient en alerte, alors que tous auraient mieux faire de s'en tenir là. "Sang de bourbe"... Monnaie courante. Blasée, elle se mit à applaudir doucement et s'approcha du Malefoy, du moins jusqu'à ce que la table des Serdaigles les sépare.

- Tu crois vraiment que nous balancer ta soi-disante supériorité va nous convaincre de te lécher les pieds ? Ton père est à Azkaban, Malefoy. Tu es très mal placé pour nous prouver quoi que ce soit. Ta vie est importante au même titre que les nôtres. Tu n'écoutes pas les nés-moldus ? Grand bien te fasse, et ensuite ? C'est quoi ton but ? Te ridiculiser avec tes pauvres insultes ? Nous faire croire que tu fais la loi ?


Elle pouffa d'un léger rire moqueur avant de les montrer du doigt un à un.

- Nous sommes tous égaux ici, tu te souviens ? Poudlard. Pas le Manoir Malefoy. Poudlard. Et que je sache, Poudlard ne fait absolument pas partie de ton héritage. Alors, à moins que tu tiennes à ce qu'on se donne tous en spectacle dans la Grande Salle, retourne dans ta salle commune, Malefoy. Conseil d'amie.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
You may say i'm a dreamer. But i'm not the only one.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ouvert à tous] Du porridge, de la purée, du rosbif et d'la bonne gelée !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» ouvert à tous !!!!!
» Questions ouvert à tous.
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Le bureau de Mu1ere [Ouvert à tous]
» Un RP juste comme ça... ouvert à tous ;D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Snare :: Poudlard :: Intérieur :: Grande salle-
Sauter vers: